On a écouté les enceintes Sonos Era 100 et Era 300

Tout comprendre en dix points

 

Une première nouvelle plateforme depuis 2017

On s’en doutait, mais les Sonos Era 100 (279 euros) et Era 300 (499 euros), attendues en France le 28 mars, seront dotées d’une toute nouvelle plateforme matérielle et logicielle, qui remplace celle qui équipe les enceintes filaires de l’entreprise depuis l’arrivée de la Sonos One en 2017.

Les deux enceintes connectées sont différentes (l’une prendra la place de la Sonos One, alors que l’autre se veut en quelque sorte une version modernisée de la Sonos Play:3, adaptée pour l’ère Dolby Atmos), mais à l’intérieur, les composantes électroniques sont sensiblement les mêmes.

Cette nouvelle plateforme offre plus de puissance de calcul (nécessaire notamment pour la spatialisation) et elle est moins énergivore lorsque les appareils sont en veille (moins de 2 watts). Tel que dévoilé le mois dernier lors des fuites, elle est compatible avec la connectivité Wi-Fi 6 et est dotée d’un port d’entrée USB-C, qui est désormais offert sur tous les modèles.

L'enceinte connectée Sonos Era 100
L’enceinte connectée Sonos Era 100 // Source : Sonos

La plateforme intègre aussi une version simplifiée de l’ajustement Trueplay, où les microphones intégrés à l’enceinte sont utilisés pour calibrer la réponse en fréquence en fonction de la pièce où elle est située. Cette version de Trueplay est surtout destinée aux utilisateurs Android, puisque les propriétaires d’un iPhone ou d’un iPad ont toujours accès à l’ancienne version, plus efficace selon Sonos.

Les Era 100 et Era 300 sont aussi les premières enceintes filaires de Sonos à offrir la technologie Bluetooth. « Le jeu de puce qu’on utilise avec la nouvelle plateforme supportait le Bluetooth », résume simplement Ryan Moore, gestionnaire de produits principal pour les enceintes filaires de Sonos rencontré lors d’une visite de presse au siège social de Sonos à Santa Barbara, aux États-Unis.

Autrement dit, ne pas l’offrir aurait été difficile à justifier (il semblerait tout de même que le sujet ait entrainé des débats houleux à l’interne). L’arrivée de la connectivité Bluetooth ne changera pas l’expérience des utilisateurs, mais elle devrait permettre à Sonos de mieux se démarquer dans les tests comparatifs et dans les boutiques quand un acheteur potentiel évalue les fiches techniques de différents produits, par exemple.

Sonos Era 300 : une spatialisation réussie avec Dolby Atmos

La Sonos Era 300 est la grande vedette des deux enceintes annoncées aujourd’hui par Sonos, puisqu’il s’agit de la première compatible avec le standard Dolby Atmos, à l’exception des barres de son de l’entreprise.

En fait, il s’agit même la première enceinte capable de produire un son réellement en stéréo sans être installée en paire, puisque les autres offraient plutôt un son en mono — à l’exception de la Five, considérée comme stéréo, mais dont seuls les deux tweeters offrent une séparation gauche-droite.
Contrairement à la Sonos Five, la Era 300 ne peut être placée à la verticale
Contrairement à la Sonos Five, la Era 300 ne peut être placée à la verticale // Source : Maxime Johnson

On l’a écoutée le mois dernier. Bonne nouvelle : l’effet de spatialisation en Dolby Atmos est franchement réussi et, en stéréo, l’enceinte sonne aussi plus large que nature. Même si la Era 300 était placée dans un coin de la pièce lors de notre écoute, le son semblait aussi provenir de l’autre coin, comme si deux appareils étaient branchés.

Dans une chanson comme Deep Deep Feeling de Paul McCartney, on a l’impression d’entendre l’écho du studio d’enregistrement tout autour de nous, et lorsqu’on écoute Marigold de M.I.A., les voix qui accompagnent la chanteuse semblent flotter un peu partout dans la pièce.

Les Era 100 et 300 sont dotés d’une nouvelle interface tactile pour ajuster le volume plus facilement
Les Era 100 et 300 sont dotés d’une nouvelle interface tactile pour ajuster le volume plus facilement // Source : Sonos

À première écoute, la spatialisation m’a semblé plus prononcée qu’avec un seul HomePod d’Apple, mais il faudra comparer les deux côte à côte pour confirmer l’impression.

Par rapport au son lui-même, je l’ai trouvé assez chaud, et j’ai bien apprécié les graves. Même avec deux midwoofers seulement (contre trois pour la Sonos Five), ceux-ci m’ont semblé à la fois puissants et bien équilibrés.

Nous avons aussi écouté l’appareil intégré à un cinéma maison (en Dolby Atmos 7.1.4), avec une barre de son Sonos Arc, deux caissons des graves Sub et deux Era 300 en satellites à l’arrière. Ici, les avis divergent. Personnellement, j’ai trouvé la spatialisation efficace, même si, il faut le reconnaître, la barre de son Arc et les Sub fournissaient le gros de l’effort. Ulrich Rozier, qui a écouté les Sonos Era 300 dans un autre événement, à Paris, a pour sa part trouvé la spatialisation assez pauvre. Mauvaise installation ? Mauvaises conditions ? Opinions différentes ? Il faudra les essayer plus longuement à la maison dans un test dédié pour s’en faire une idée.

Notons que le test a été fait sur des enceintes qui n’étaient pas ajustées avec la fonctionnalité Trueplay, et qu’il n’a pas été possible d’écouter une paire de Era 300 lors de l’événement.

Sonos Era 100 : une amélioration qui s’entend tout de suite

La Sonos Era 100 offre plusieurs améliorations importantes par rapport à la Sonos One, notamment un midwoofer pour les fréquences moyennes 25 % plus gros qu’auparavant, et un second tweeter, qui permet d’avoir un son en stéréo (ou pseudo-stéréo, puisque les fréquences médiums proviennent toujours d’un seul haut-parleur).

La Era 100 est un peu plus grande que la Sonos One
La Era 100 est un peu plus grande que la Sonos One // Source : Maxime Johnson

J’ai été impressionné par la qualité de la Era 100. Je l’ai moins écoutée que la Era 300, mais je connais bien la Sonos One, et l’amélioration est considérable. Elle s’entend d’ailleurs dès les premières notes. Dans une petite pièce, la Era 100 pourrait certainement me suffire, même pour une écoute prolongée.

Autre avantage intéressant, le port USB-C pourra être utilisé comme entrée audio auxiliaire avec un adaptateur, ce qui pourrait simplifier l’ajout d’un tourne-disque à un système Sonos. Jusqu’à présent, cette opération nécessitait de passer par une Sonos Five (649 euros) ou un Sonos Port (449 euros), dont les prix sont plutôt prohibitifs. À 279 euros pour une Era 100, la pilule est plus facile à avaler.

Un port USB-C qui pourra servir à autre chose

Deux adaptateurs seront offerts en option avec les nouvelles Era 100 et 300 : un doté d’un port audio 3,5 mm seulement (25 euros), et un doté d’un port audio 3,5 mm et d’un port Ethernet (45 euros).

Les Era 100 et Era 300 sont dotées à l’arrière d’un port USB-C, d’un bouton pour le Bluetooth et d’un interrupteur pour désactiver les microphones
Les Era 100 et Era 300 sont dotées à l’arrière d’un port USB-C, d’un bouton pour le Bluetooth et d’un interrupteur pour désactiver les microphones // Source : Maxime Johnson

D’autres adaptateurs signés Sonos pourraient toutefois aussi arriver sur le marché avec le temps. « C’est ce qui est bien avec un port USB-C. Si les consommateurs nous disent qu’ils veulent un adaptateur optique ou RCA, c’est quelque chose que l’on pourrait faire », précise le Ryan Moore.

Rien n’empêche non plus qu’un fabricant tiers puisse créer ses propres adaptateurs, puisque Sonos ne semble pas avoir chiffré la connexion du port. La plupart des adaptateurs déjà sur le marché ne fonctionneront toutefois pas, puisque ceux-ci convertissent habituellement un signal numérique en signal analogique, alors que c’est l’inverse qui est nécessaire ici. « J’ai acheté plusieurs adaptateurs l’autre jour pour essayer, et aucun ne fonctionnait », note Ryan Moore.

Un blanc qui n’est plus aussi blanc

Les Era 100 et Era 300 sont disponibles en blanc ou en noir. Mais si vous comparez une One et une Era 100, vous noterez que le blanc n’est plus aussi brillant qu’avant. Personnellement, je préfère cette nouvelle teinte, plus douce.

Les Era 100 et 300 sont composées à 40% de plastique recyclé post-consommation
Les Era 100 et 300 sont composées à 40% de plastique recyclé post-consommation // Source : Maxime Johnson

Le changement n’a toutefois pas été fait que pour des considérations esthétiques. Les nouvelles enceintes sont en effet composées d’environ 40 % de plastique recyclé post-consommation. « Notre ancien blanc était impossible à reproduire avec le plastique recyclé », explique Kitty Suidman, directrice du design dans la nouvelle division du développement durable de Sonos :

Ça nous a pris plus d’un an et demi pour développer les nouveaux plastiques avec nos fournisseurs et nous assurer qu’ils répondaient à nos besoins.

L’utilisation de plastiques recyclés post-consommation est une tendance qui a pris de l’ampleur cette année, avec des annonces au CES de Samsung et de Belkin, notamment. « Les fournisseurs ont vraiment amélioré la qualité de ces plastiques, et ils peuvent en fournir beaucoup plus qu’auparavant », explique Deji Bryce Olukotun, chef de l’impact social chez Sonos, qui s’attend à ce que ces plastiques deviennent de plus en plus répandus, tant chez Sonos qu’ailleurs dans l’industrie.

Chaque vis a un petit logo Sonos

L’utilisation de plastique recyclé et la diminution de la consommation énergétique des Era en veille ne sont pas les seules améliorations apportées aux nouvelles enceintes du côté environnemental. Celles-ci sont aussi plus faciles à réparer qu’auparavant.

Surprise! On peut voir le logo de Sonos sur Les vis à l’intérieur des Era 100 et 300
Surprise! On peut voir le logo de Sonos sur Les vis à l’intérieur des Era 100 et 300 // Source : Maxime Johnson

À peu près toute la colle a été retirée des appareils, par exemple, et remplacée par des vis (qui sont toutes personnalisées avec le logo de Sonos).

Évidemment, l’intérêt ici n’est pas tant le logo sur les vis, mais plutôt leur présence elle-même. « Beaucoup d’efforts ont été déployés pour s’assurer que l’appareil soit le plus facile à démonter possible », note Deji Bryce Olukotun.

Des Era 100 et Era 300 en pièces détachées lors d’une visite de presse au siège social de Sonos
Des Era 100 et Era 300 en pièces détachées lors d’une visite de presse au siège social de Sonos // Source : Maxime Johnson

Certaines parties sont soudées ou collées (la carte-mère et certaines composantes électroniques, par exemple), mais, dans l’ensemble, les Sonos Era 100 et 300 peuvent être démontées en plusieurs des dizaines de pièces détachées en une vingtaine de minutes environ, avec seulement deux tournevis (Torx T8 et T10, pour les curieux).

Ne vous attendez toutefois pas à le faire à la maison.

« C’est vraiment pour nous, lorsqu’il y a des retours, par exemple », note Deji Bryce Olukotun. Remplacer les pièces permet notamment de réusiner plus facilement des enceintes en cas de problème, ou de changer la surface extérieure pour effectuer des réparations cosmétiques lors d’un retour. « Notre but est aussi de pouvoir effectuer ces entretiens dans différentes régions dans le monde », poursuit le responsable de l’impact social. À l’heure actuelle, les enceintes retournées à Sonos sont évaluées localement, dans différentes régions comme en Europe ou en Amérique du Nord, mais doivent souvent être réparées dans les usines, en Asie, lorsque le problème est plus important.

Les Era 100 et Era 300 sont dotées du même midwoofer (mais la Era 300 en a deux)
Les Era 100 et Era 300 sont dotées du même midwoofer (mais la Era 300 en a deux) // Source : Maxime Johnson

Pour ce qui est de permettre aux consommateurs d’acheter des pièces de rechange pour les remplacer eux-mêmes, il faudra donc repasser. « Nous suivons de près ce qui se passe avec le droit à la réparation, mais il s’agit de quelque chose de plus difficile à appliquer avec une enceinte qui doit être calibrée précisément », ajoute Deji Bryce Olukotun.

Vous aurez besoin d’Amazon Music Unlimited pour profiter de Dolby Atmos

Pour l’instant, Amazon Music Unlimited et Apple Music sont les deux seuls services de streaming de musique compatible en Dolby Atmos avec la Era 300.

À moins d’installer une paire de Era 300 dans un cinéma maison avec une Arc ou une Beam de seconde génération, vous devrez vous abonner à Amazon Music pour profiter de Dolby Atmos
À moins d’installer une paire de Era 300 dans un cinéma maison avec une Arc ou une Beam de seconde génération, vous devrez vous abonner à Amazon Music pour profiter de Dolby Atmos // Source : Maxime Johnson

Reste à voir si les autres services compatibles avec Dolby Atmos, comme Tidal, l’offriront sur Sonos avec le temps, et si Sonos s’intégrera aux stations de radio Sonos.

La Era 300 pourrait potentiellement être mise à jour pour être compatible avec d’autres formats d’audio spatial

Dolby Atmos est le principal format dans l’industrie pour l’audio spatial, mais ce n’est pas le seul. Surtout, il s’agit d’un format propriétaire, qui pourrait en théorie cesser d’exister du jour au lendemain. Qu’arriverait-il dans une telle situation? La Era 300 pourrait-elle être mise à jour d’une manière logicielle pour pouvoir profiter d’un autre format? Ce n’est pas impossible.

Les haut-parleurs de la Era 300 pourraient potentiellement être compatibles avec d’autres formats d’audio spatial que Dolby
Les haut-parleurs de la Era 300 pourraient potentiellement être compatibles avec d’autres formats d’audio spatial que Dolby // Source : Maxime Johnson

« C’est une question théorique qu’on ne peut répondre avec certitude, mais il y a certainement beaucoup d’ajustements qui pourraient être réalisés d’une façon purement logicielle », estime l’ingénieur audio Doug Button. Il faudrait évidemment que la Era 300 réponde aux exigences matérielles d’un éventuel autre format. Le haut-parleur qui permet de diriger le son vers le haut est par exemple placé à un angle de 10 degrés sur la Sonos Era 300 (un angle de 0 à 20 degrés est demandé par Dolby pour pouvoir être compatible avec Atmos). L’autre standard d’audio spatial — on pense notamment au Sony 360 Reality Audio ou au DTX:X — devrait donc aussi accepter un angle de 10 degrés pour ce haut-parleur, par exemple.

La Sonos One sera retirée du marché

Sonos continue pour l’instant de vendre la Sonos One, mais ses jours sont comptés. « Nous estimons qu’il nous reste des inventaires pour environ trois à six mois », note Ryan Moore, une période qui devrait être suffisante pour permettre aux consommateurs qui veulent acheter une seconde One pour compléter une paire stéréo de le faire.

La Era 100 a été conçue pour pouvoir être placée aux mêmes endroits que la Sonos One qu’elle remplace // Source : Sonos

La Era 100 a d’ailleurs été conçue dès le départ pour remplacer la Sonos One, ce qui explique leur format similaire (la nouvelle enceinte est plus haute, mais sa largeur demeure sensiblement la même). « Nous voulions que la Era 100 puisse être placée partout où on retrouve des Sonos One », explique le gestionnaire de produits. Pendant sa conception, en pleine pandémie, des modèles en mousse ont d’ailleurs été envoyés à des propriétaires d’enceintes Sonos pour s’en assurer.

Malheureusement, à 279 euros plutôt que 229 euros, le prix d’entrée dans l’écosystème Sonos augmente avec cette nouvelle génération. Ceux qui recherchent le prix le plus bas possible peuvent toutefois se tourner du côté des enceintes Ikea Symfonisk, conçue avec Sonos, à 129 euros.

La Sonos Five reste (pour l’instant) en gamme

La Era 300, elle ne remplace toutefois pas la Five, qui demeure l’enceinte de référence pour Sonos. « C’est important pour nous de conserver une enceinte plus classique pour ceux qui recherchent une expérience haute-fidélité classique », résume le responsable de l’expérience sonore chez Sonos Giles Martin.

L’arrière de la Era 300
L’arrière de la Era 300 // Source : Maxime Johnson

Reste maintenant à voir combien de temps l’affirmation tiendra.

Sonos s’est donné comme objectif d’augmenter son nombre de lancements par année, et il ne serait en effet pas étonnant qu’une Era 500 finisse par voir le jour. Conserver les deux gammes pourrait à ce moment être plus difficile à justifier.

Prix et disponibilité des Sonos Era 100 et Sonos Era 300

Les deux nouvelles enceintes connectées de Sonos seront disponibles en France à compter du 28 mars en deux coloris : noir ou blanc.

La petite enceinte Sonos Era 100 sera disponible au prix de 279 euros tandis que la Sonos Era 300 sera affichée à 499 euros.

Où acheter La
Sonos Era 300 au meilleur prix ?
Où acheter La
Sonos Era 100 au meilleur prix ?

Les derniers articles