Sony officialise l’arrivée de la VRR pour la PS5, mais qu’est-ce que c’est ?

Variable Refresh Rate

 

C'est officiel, le support VRR sur PS5, le taux de rafraîchissement variable de l’image, devrait bientôt faire son apparition. Explication de cette technologie qui possède un véritable intérêt pour les joueuses et les joueurs.

Sony PS5
Sony PS5

L’une des meilleures consoles que vous puissiez acheter est sans aucun doute la PlayStation 5. Bien sûr, si vous pouvez trouver du stock, car les problèmes d’approvisionnement continuent de toucher le monde entier. Si vous possédez la dernière console Sony, sachez que très bientôt elle bénéficiera du support VRR. Comment le sait-on ? Sony a officialisé cette nouvelle. La VRR arrive pour fin avril 2022.

Variable Refresh Rate support starts rolling out globally to PS5 players this week. Full details: https://t.co/8e4kbCH7Td pic.twitter.com/pIHiq7HEuO

— PlayStation (@PlayStation) April 25, 2022

Le support VRR arrive dans Call of Duty: Vanguard, Destiny 2, Marvel’s Spider-Man: Miles Morales, Marvel’s Spider-Man Remastered, Ratchet & Clank: Rift Apart, Resident Evil Village et bien plus de jeux encore.

Équipant déjà les Xbox One X et Xbox Series X / Series S de Microsoft, Sony avait annoncé que la PS5 serait, elle aussi, prochainement compatible avec le VRR via HDMI 2.1. Mais il faudra attendre pour cela la prochaine mise à jour du firmware, qui arriverait à la fin du mois de janvier. Cela va-t-il réellement changer quelque chose pour les utilisateurs ? On vous explique tout.

Quels sont les jeux compatibles ?

Sony a communiqué une première liste de jeux compatibles :

  • Astro’s Playroom
  • Call of Duty: Vanguard
  • Call of Duty: Black Ops Cold War
  • Destiny 2
  • Devil May Cry 5 Special Edition
  • DIRT 5
  • Godfall
  • Marvel’s Spider-Man Remastered
  • Marvel’s Spider-Man: Miles Morales
  • Ratchet & Clank: Rift Apart
  • Resident Evil Village
  • Tiny Tina’s Wonderlands
  • Tom Clancy’s Rainbow Six Siege
  • Tribes of Midgard

Qu’est-ce que le VRR ?

Le VRR (Variable Refresh Rate) est le taux de rafraîchissement variable appliqué à une image pour en améliorer la netteté. L’objectif principal du VRR est donc d’éliminer le déchirement de l’écran, une sorte de problème visuel qui provoque le tremblement de l’image sur votre téléviseur.

Le déchirement de l’écran se produit lorsque le rafraîchissement de l’image de votre téléviseur n’est pas synchronisé avec la vitesse à laquelle votre console ou votre carte graphique PC envoie des images. Vous vous retrouvez alors avec une image à l’écran qui affiche, par exemple, la moitié supérieure en avance par rapport à la partie inférieure. C’est ce que l’on appelle le « tearing ».

Tearing VRR
Exemple de tearing dans un jeu

Le déchirement devient perceptible lorsque vous utilisez un téléviseur à 60 Hz et que la fréquence d’images du jeu oscille entre 45 im/s et 60 im/s. C’est particulièrement visible dans les jeux à mouvement rapide comme les FPS. Le VRR élimine cela en synchronisant le taux de rafraîchissement de l’affichage avec celui de la sortie de la console. On s’affranchit également des contraintes du V-Sync classique. On peut ainsi dépasser les 30 im/s, même si le framerate n’atteint pas systématiquement les 60 im/s.

Le VRR fait désormais partie de la norme HDMI 2.1 — qui prend également en charge eARC — et est une fonctionnalité des consoles Xbox Series X, Series S et PS5 de nouvelle génération. Il faut donc que votre téléviseur soit compatible. Cette technologie va également vous permettre de bénéficier des capacités de votre téléviseur, 120 Hz sur de nombreux écrans (y compris la plupart des OLED), mais aussi 144 Hz sur les derniers écrans Samsung annoncés.

Vous avez finalement mis la main sur une console next gen, et vous recherchez le meilleur téléviseur gaming ? Pas de soucis, nous avons choisi pour vous les meilleures TV pour la PS5 et la…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles