Après Bungie, PlayStation vise d’autres rachats de studios

 

C'est au tour de Sony de renforcer son arsenal de studios interne avec acquisitions. Le constructeur est clair : il prépare d'autres rachats.

logo playstation frandroid illustration (2)

On le répète depuis plusieurs années : l’industrie du jeu vidéo est en pleine concentration. Difficile de ne pas faire plus clair que le mois de janvier 2022 où Take Two a annoncé le rachat de Zynga pour 12 milliards de dollars, Microsoft celui de Activision-Blizzard (68,7 milliards de dollars) et enfin Sony avec l’acquisition de Bungie pour 4 milliards de dollars.

Depuis 2018, Microsoft a en particulier a multiplié les rachats pour passer de quelques studios internes à plus d’une trentaine dans le but d’alimenter son Xbox Game Pass. Désormais, il est probable que la firme de Redmond va mettre en pause ses ambitions, en attendant la validation ou non du rachat d’Activision-Blizzard. Microsoft va probablement éviter de se mettre à dos les autorités de concurrence en rajoutant des rachats à un dossier déjà particulièrement juteux.

De son côté, Sony compte bien profiter du temps mort de son concurrent direct pour s’étendre.

« Nous sommes loin d’avoir terminé »

Dans une interview accordée à GameIndustry, Jim Ryan, le patron de PlayStation, est très clair.

Il faut absolument s’attendre à plus. Nous sommes loin d’avoir terminé. Avec PlayStation, nous avons un long chemin à parcourir. Ailleurs dans le groupe, nous avons encore beaucoup de choses à faire.

Sony va donc continuer les rachats de studios dans les années à venir. Il s’agit d’une stratégie active de la part du constructeur. C’est aussi ce que répondait Phil Spencer, le patron de Xbox, après le rachat de Bethesda, ce qui a plus tard donné lieu à l’annonce du rachat d’Activision.

Le constructeur japonais n’a toutefois pas les mêmes moyens que le géant Microsoft. Il va donc devoir faire des choix très stratégiques pour assurer son futur. Devant la multiplication des rachats dans l’industrie, Jim Ryan indique que la stratégie de Sony n’a pas été impactée : « De notre point de vue, il s’agit de faire ce que nous pensons être juste pour PlayStation, et ce que nous pensons être la bonne chose à faire pour amener PlayStation à des endroits où nous n’avons jamais été auparavant ».

Pour Pete Parsons, le patron de Bungie, le rachat n’a rien à voir avec la concentration de l’industrie : « Cela avait tout à voir avec une vision commune et la manière dont nous pouvions mieux faire les choses ensemble. » Une vision commune que Bungie aurait peut-être pu avoir avec Microsoft. Des bruits de couloirs ont évoqué pendant plusieurs années des négociations entre Xbox et Bungie, encore relayé par le journaliste Jez Corden cette semaine.

Bungie actually asked MSFT for less lol.

— Jez 🙏☀ (@JezCorden) January 31, 2022

Reste donc à savoir vers qui Sony va se tourner pour de futurs rachats. Pour le moment, le constructeur s’est concentré sur des studios de jeux vidéo comme BluePoint ou Bungie et n’a pas posé son regard sur un éditeur. Pourtant, pour certains l’acquisition d’un gros poisson comme Capcom, Konami ou Square Enix, semble se profiler pour faire face aux rachats massifs de l’industrie.

Depuis le lancement de la PS5, Sony a également annoncé des partenariats avec de nouveaux studios comme Haven Studios de Jade Raymond, et Deviation Games, crée par des vétérans de la série Call of Duty, qui auront la charge de produire des AAA exclusifs pour la PlayStation. La firme a aussi signé des contrats d’exclusivités avec Square Enix autour de plusieurs titres comme Forspoken et Final Fantasy XVI.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles

  • Test du Honor Magic 4 Pro : retour en grâce
    8 /10

    Honor

    Test du Honor Magic 4 Pro : retour en grâce

    17 mai 202217/05/2022 • 19:00

  • Huawei Band 7 : voici son prix en euros

    Huawei

    Huawei Band 7 : voici son prix en euros

    17 mai 202217/05/2022 • 17:49