Xbox-Bethesda-Activision : une impressionnante galaxie de studios pour quadriller le jeu vidéo

 

De Minecraft à Call of Duty, en passant par Halo ou encore Wolfenstein et Candy Crush, Microsoft a désormais en main un impressionnant éventail de jeux vidéo avec l’ajout d’Activision Blizzard King. De tout pour tous les types de joueur, le vœu de Phil Spencer d’étendre le champ d’action de Xbox est enfin exaucé.

Micrsoft rachat
Quelques-uns des nombreux studios appartenant désormais à Xbox // Source : Capture d’écran Twitter / @Klobrille

Avec le rachat en cours d’Activision Blizzard King, Microsoft se retrouve à la tête désormais d’une impressionnante ribambelle de studios de développement de jeux vidéo. À en donner le tournis même. Et pourtant, la firme ne s’annonce modestement que comme la future « troisième entité » du jeu vidéo derrière Tencent et Sony PlayStation.

Difficile pourtant de voir avec cette potentielle trentaine de studios sous bannière Xbox un modeste acteur de l’industrie alors que les jeux vont bientôt pleuvoir à gogo sur les consoles, les PC, le Xbox Game Pass, mais aussi les smartphones et tablettes.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Car avec les nouveaux entrants dans la famille, ce n’est pas seulement le portefeuille de titres qui s’enrichit, mais aussi le nombre de supports potentiels de jeu, les passerelles encore plus importantes qui se dessinent et une offre fourmillante pour atteindre le but jamais caché de toucher « les trois milliards de joueurs sur Terre ». Il y en aura pour tout le monde et partout.

Les studios sous bannière Xbox

Avec le futur rachat d’Activision Blizzard King, Microsoft et sa nouvelle entité Microsoft Gaming (qui a écarté le nom Xbox au passage pour montrer sans doute que l’entreprise voit plus large que la console et vise aussi le fameux métavers) compteront 36 studios pour produire des jeux.

Xbox Games Studios

  • 343 Industries
  • Compulsion Games
  • Double Fine Productions
  • inXile Entertainment
  • Mojang Studios
  • Ninja Theory
  • Obsidian Entertainment
  • Playground Games
  • Rare
  • The Coalition
  • The Initiative
  • Turn 10 Studios
  • Undead Labs
  • World’s Edge

Bethesda Softworks / ZeniMax Media

  • Alpha Dog Games
  • Arkane Studios
  • Bethesda Game Studios
  • MachineGames
  • id Software
  • Roundhouse Studios
  • Tango Gameworks
  • ZeniMax Online Studios

Bethesda Xbox Game Pass

Activision Blizzard

  • Beachhead Studio
  • Blizzard Entertainment
  • Beenox
  • Demonware
  • Digital Legends
  • High Moon Studios
  • Infinity Ward
  • King
  • Radical Entertainment
  • Raven Software
  • Sledgehammer Games
  • Toys for Bob
  • Treyarch
  • Vicarious Visions

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Xbox élargit son réservoir de joueurs

La firme de Redmond se retrouve ainsi à la tête de quelques-unes des franchises les plus célèbres au monde : Call of Duty, Diablo, World of Warcraft, Guitar Hero, Overwatch (Activision Blizzard), Wolfenstein, Fallout, The Elder Scrolls, Doom, Dishonored (ZeniMax), Halo, Gears of War, Forza Horizon et Forza Motorsport, Age of Empires, State of Decay, etc. (Xbox Games Studios). De quoi faire taire prochainement ceux qui reprochaient à Xbox son manque d’exclusivités, mais il n’en reste pas certain pour autant que le géant américain aura totalement envie de cadenasser le jeu quand cela peut lui servir de monnaie d’échange en allant titiller les joueurs sur plateforme concurrente avec quelques titres tout en se gardant les plus gros.

Hellblade : Senua’s Sacrifice
Hellblade : Senua’s Sacrifice // Source : Ninja Theory

Car Xbox sait varier les plaisirs et a également à son actif quelques pépites tombées dans l’escarcelle au fil du temps comme The Outer Worlds du studio Obsidian Entertainment, Psychonauts de Double Fine Productions ou encore Hellblade : Senua’s Sacrifice de Ninja Theory. Des jeux bien loin des blockbusters habituels de Microsoft ou même de Bethesda et désormais d’Activision, mais qui montre la recherche de variété au catalogue maison.

Désormais surtout, Xbox va se doter d’un réservoir de jeux plus familiaux qui lui faisait défaut, de l’avis même de Phil Spencer. Si Minecraft semblait bien seul comme tête de gondole multigénération, il se retrouve désormais potentiellement accompagné des licences Crash Bandicoot et Spyro qui proviennent aussi de l’éditeur des anciens Skylanders, les figurines à jouer qui firent fureur il y a quelques années avant qu’Activision n’épuise le filon à l’inonder de trop de jouets. C’est aussi à la firme de Bobby Kotick, annoncé sur le départ une fois le rachat acté, que l’on doit aussi le retour au premier plan de Tony Hawk’s Pro Skater, le célèbre jeu de skateboard.

crash bandicoot 4
Crash Bandicoot, l’ancien héros PlayStation passe désormais chez Xbox // Source : Activision

Avec Toys for Bob, derrière notamment Crash Bandicoot 4 : It’s about, Spyro Reignited Trilogy, Crash Bandicoot : N.Sane Trilogy, les Skylanders et bon nombre de jeux pour un jeune public, Xbox a désormais un studio capable de s’adresser à une audience plus casual et familiale. Une bonne nouvelle possible aussi pour ses développeurs qui avaient été sommés de venir épauler les équipes de Call of Duty dans la quête éperdue d’Activision de mettre tous ses studios à contribution sur sa poule aux œufs d’or…

Et puis, ce serait aussi oublier la force de King, le studio britannique racheté à prix d’or par Activision (5,4 milliards d’euros) pour s’offrir une porte d’entrée sur le mobile. Ce sera désormais le pan d’activité qui manquait à Microsoft, hors cloud gaming sur smartphone et tablette. Car King, ce n’est pas seulement Candy Crush, le jeu au milliard de joueurs, mais aussi toutes ses déclinaisons qui rapportent une fortune à l’entreprise (Bubble Witch Saga, Farm Heroes Saga, Pet Rescue Saga, Crash Bandicoot : On the Run).

Candy Crush saga
Candy Crush // Source : King

Plus qu’une manne financière, l’arrivée de King offre aussi des perspectives à Xbox pour s’immiscer sur le jeu mobile dont il est totalement absent. Pour cela, Digital Legends, le studio de développement mobile espagnol, sera également un soutien de poids pour porter des licences maison sur smartphones et tablettes. Et que dire de Call of Duty Mobile, jeu à succès tiré de la franchise et développé par Tencent Games notamment, qui a déjà rapporté plus d’un demi-milliard de dollars à son éditeur Activision.

Un Game Pass débordant pour voir plus loin

Voilà de quoi ravir les 25 millions d’abonnés annoncés au Xbox Game Pass et d’espérer faire grossir ce nombre rapidement. Ils vont pouvoir être gavés de jeux jusqu’à plus soif dans les prochaines années. Phil Spencer avait promis « des jeux, de très bons jeux et rien que des jeux » pour le futur de Xbox, parole tenue. Avec sa trentaine de studios, nul doute que Xbox a de quoi multiplier les annonces au cours des prochains mois et des prochaines années. Ces seront-ils des exclusivités Xbox pour mettre à mal la concurrence ? Nul ne le sait encore.

xbox xcloud phil spencer
Phil Spencer, le patron de Xbox // Source : Xbox

Phil Spencer a simplement indiqué qu’« autant de titres d’Activision Blizzard que possible » seront proposés dans le Xbox Game Pass et PC Game Pass. « Des nouveaux jeux ou des classiques », explique-t-il. Le rachat devrait être acté au plus tard le 30 juin 2023, va-t-on voir apparaître au fil du temps des jeux Activision dans le Game Pass et des exclusivités notamment ? D’ici là, d’anciens Call of Duty pourraient alors faire leur apparition sur le service.

Mais c’est aussi le Xbox Cloud gaming qui va profiter de ce rapprochement avec Activision. « Les franchises extraordinaires d’Activision Blizzard vont aussi accélérer notre programme pour le Cloud Gaming », a prédit le futur patron de Microsoft Gaming, tout en rassurant les joueurs PlayStation notamment sur le fait que les jeux seront toujours disponibles sur toutes les plateformes. Car Phil Spencer a déjà compris l’impact de ce rachat –et combien il sera rapidement rentabilisé. Il y voir déjà un moyen de proposer à davantage de joueurs et joueuses, « dans plus d’endroits du monde, de rejoindre la communauté Xbox via leurs téléphones, leurs tablettes, leurs ordinateurs portables ».

Call of duty Black Ops Cold War visuel
Call of duty Black Ops Cold War // Source : Activision

Car oui, la force des jeux mobiles d’Activision Blizzard King était aussi de toucher des populations en Asie, en Afrique et là où le jeu sur smartphone est roi faute d’avoir des consoles ou PC à disposition facilement. Le smartphone comme porte d’entrée du jeu vidéo à la sauce Xbox avec déjà des réflexes qui ne demandent plus qu’à se nourrir de l’offre gargantuesque qui s’annonce en cloud gaming. En espérant aussi que d’ici 2023, la connexion mobile et la couverture seront bien meilleures partout dans le monde pour profiter des jeux. Une idée de futur rachat pour Microsoft ?


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles