Cloud gaming sur PlayStation 5 : comment Sony arrive à streamer de la 4K

 

Il y a deux mois, Sony expliquait travailler sur une fonction de cloud gaming à partir de ses serveurs, pour éviter d'avoir à télécharger les jeux sur sa console. Certains détails de son fonctionnement ont fuité, permettant de mieux comprendre les problématiques du fabricant.

La PlayStation 5 Digital Edition // Source : Frandroid

Le streaming de jeux et le cloud gaming sur PlayStation 5 avance à grands pas. Il y a quelques mois, Sony présentait son Project Q, un accessoire pour la PS5 permettant de streamer ses jeux depuis sa console de jeux. La firme est désormais en train d’expérimenter le streaming de jeu directement sur PS5 en cloud gaming et en 4K. Non sans quelques difficultés.

Le streaming de jeux sur PS5, ce sera bientôt possible

Pour rappel, Sony écrivait sur son blog en juin dernier qu’il testait « la diffusion en continu dans le cloud pour les jeux PS5 pris en charge – cela inclut les titres PS5 du catalogue de jeux PlayStation Plus et des essais de jeux, ainsi que les titres PS5 numériques pris en charge que les joueurs possèdent. » Les membres Premium pourront alors jouer à leurs jeux PS5 sur leur console sans avoir à les télécharger. Le fabricant de consoles entend proposer cela « comme un avantage supplémentaire à PlayStation Plus Premium ».

PS5 Playstation 5
La PlayStation 5 // Source : Frandroid / Arnaud GELINEAU

Pour le moment, la bêta de cette fonction de streaming a été déployée pour certains utilisateurs. Elle prévoit le support de la 4K sur les jeux. Mais pour arriver à cela, Sony a dû revoir une architecture de fonctionnement dédiée à sa console.

Comment Sony arrive à faire du cloud gaming en 4K sur PlayStation 5

Selon Insider Gaming, média qui semble bien renseigné sur les plans de Sony, cette expérience de streaming « constituera une avancée majeure dans la croissance de l’entreprise sur un marché en constant agrandissement ». Le tout grâce à une nouvelle architecture dédiée au streaming, sous le nom de Project Cronos en interne, visant à « créer une expérience de streaming PS5 robuste ».

La PlayStation 5 pourrait être rapidement en rupture de stock

Le développement de ce système aurait débuté il y a cinq ans déjà, avec une problématique de taille : le SSD de la PlayStation 5. Avec la norme PCIe 4.0, sa vitesse de lecture peut atteindre 5,5 Go/s : comment reproduire ça en cloud gaming ? Les technologies actuelles dans le domaine sont loin d’être aussi performantes, notamment au niveau de la latence que cela engendrerait. C’est pourquoi Sony aurait conçu une nouvelle solution de stockage en réseau basée toujours sur le PCIe. Elle exploiterait le NTB, pour Non-Transparent Bridge, permettant de connecter plusieurs mémoires sur un même port PCI-Express : plus concrètement, cela permet d’utiliser plusieurs SSD simultanément. Le tout associé à des coprocesseurs développés pour la PS5.

Source : Frandroid

Sony aurait donc crée un serveur de stockage personnalisé, baptisé Kura, permettant de lire jusqu’à 5 Go/s de données, pour une latence inférieure à la milliseconde. Selon les sources d’Insider Gaming, « Sony disposera d’un total de 28 centres de données dans 15 métropoles ». Le service serait officiellement lancé durant le prochain exercice fiscal de l’entreprise, soit entre avril 2023 et mars 2024.


Les derniers articles