La PS5 n’est pour l’instant compatible 8K que sur le papier… et sur son carton

Même combat pour le VRR (Variable Refresh Rate)

 

En dépit des annonces de Sony et des mentions inscrites sur sa boîte, la PlayStation 5 n'est pas capable de supporter nativement la définition 8K. Du moins pour l'instant, rapportent les experts de Digital Foundry, qui signalent aussi l'absence de VRR...

D’après Digital Foundry, Sony n’a pas encore activé le support du VRR ou de la 8K sur sa nouvelle console

D’après Digital Foundry, Sony n’a pas encore activé le support du VRR ou de la 8K sur sa nouvelle console // Source : Frandroid / Arnaud GELINEAU

Quel que soit votre matériel, la PlayStation 5 n’excédera pas l’Ultra HD en définition native. C’est ce qu’expliquent les spécialistes du site britannique Digital Foundry dans leur analyse technique de la nouvelle console de Sony. On y apprend que la PS5 ne supporte ni la définition 8K (pourtant promise par Sony, y compris sur la boîte de la console), ni le VRR (Variable Refresh Rate).

Dans les deux cas, le constructeur devrait néanmoins remédier à la situation ultérieurement, au travers de mises à jour logicielles. Dans sa récente FAQ, Sony a d’ailleurs confirmé que le support de la 8K arrivera via une prochaine mise à jour du logiciel système.

PS5 et 8K ? Sûrement pour plus tard…

«Il s’agit d’un point académique, mais l’emballage de la PS5 évoque également une fonctionnalité d’affichage 8K. C’est un peu frivole et à la limite du ridicule dans le contexte actuel, mais j’ai essayé de l’activer sur un gigantesque écran LG 75NANO99 natif 8K… [Malheureusement], la définition native de la PS5 était limitée à de la 4K au maximum », rapporte notamment Richard Leadbetter pour Digital Foundry.

Le journaliste poursuit en notant en outre que la PlayStation 5 ne supporte ni le VRR ni l’ALLM (Auto Low Latency Mode, qui force votre téléviseur à lancer automatiquement son preset gaming, moins sujet aux lags, lorsqu’une console est raccordée). Ces deux technologies accompagnent pourtant le standard HDMI 2.1 que la PS5 arbore au même titre que sa concurrente la Xbox Series X. En l’état, non seulement la nouvelle console de Sony n’est pas capable de gérer un taux de rafraîchissement dynamique, mais il faut « activer manuellement le mode jeu pour obtenir la plus faible latence possible », explique Digital Foundry.

La Xbox Series X supporte pour sa part le VRR et l’ALLM

Les joueurs qui ont déjà pu mettre la main sur une Xbox Series X ne sont, et c’est tant mieux, pas tout à fait logés à la même enseigne. La console de Microsoft supporte en effet à la fois le VRR et l’ALLM… mais elle pèche aussi par l’absence (provisoire) de prise en charge native de la 8K. Un point sur lequel Microsoft s’est exprimé. « La Serie X a été conçue pour prendre en compte les progrès technologiques des 8 à 10 prochaines années », explique la marque à WhatHifi. « Et comme la 8K est un format qui devient plus largement adopté, la console le prendra en charge », poursuit Microsoft, avec une tournure de phrase au futur.

Pour l’instant, Microsoft comme Sony semblent surtout se concentrer sur la 4K pour proposer les meilleurs framerates possibles dans cette définition. Les détenteurs de dalles 8K devront donc, dans l’immédiat, se contenter d’un signal Ultra HD upscalé. Heureusement, les téléviseurs 8K misent pour la plupart sur des systèmes de mise à l’échelle capables de convertir, avec une certaine efficacité, les sources Ultra HD en définition 8K.

Les derniers articles