Tesla : ce Cybertruck amphibie pourrait se déplacer sur l’eau

 

Un entrepreneur ambitieux répondant au nom d’Anthony Diamond a imaginé un système capable de transformer le Cybertruck en un bateau électrique. Avec, le pick-up de Tesla filerait alors à 40 km/h.

tesla cybertruck
Source : Cybercat

Les nombreux retards du Cybertruck – qui n’arrivera probablement pas en 2022 – n’empêchent pas les plus impatients et les plus opportunistes d’imaginer des accessoires toujours plus ambitieux qui pourraient séduire une partie de la clientèle. Le cas d’Anthony Diamond en est un illustre exemple.

Cet entrepreneur diplômé d’un doctorat en Science et ingénierie des matériaux (Berkley) et d’un bachelor (équivalence licence) en ingénierie mécanique (Stanford) a fait preuve d’imagination pour réaliser l’un de ses petits rêves : transformer le Cybertruck en un bateau électrique, pour en faire un véritable véhicule amphibie.

Entre 1 et 5 moteurs

« En tant que client de la première heure du Cybertruck et propriétaire de la Model 3, j’étais enthousiaste à l’idée que le Cybertruck puisse se transformer en un bateau sur de courtes périodes, comme l’avait indiqué Elon Musk dans des messages twitter », a-t-il écrit sur le site officiel du projet.

Et de poursuivre : « Ce type de capacité serait finalement limité par la vitesse de rotation des roues, et le Cybertruck n’irait jamais assez vite pour être convaincant », s’est rendu compte l’intéressé.

tesla cybertruck
Source : Cybercat

Le Cybercat (contraction des mots Cybertruck et catamaran) serait donc équipé d’un à cinq moteurs hors-bord d’une puissance de 50 kW, alimentés par la batterie du pick-up. Sa vitesse de pointe pourrait atteindre les 40 km/h (22 nœuds), pour une autonomie oscillant entre 80 et 185 km selon son allure de croisière.

Pour estimer ce rayon d’action, Anthony Diamond s’est basé sur le Cybertruck dans sa version la plus aboutie : celle qui offre une portée de plus de 800 kilomètres, pour un total de 70 000 dollars. Sauf que la note grimperait logiquement en flèche en cas d’achat du Cybercat. Prévoyez entre 22 999 et 32 900 dollars selon le nombre de moteurs.

Une version encore plus véloce

M. Diamond croit en son concept et promet des manœuvres précises en eau peu profonde ou au niveau des quais. L’intéressé va même plus loin et vise à sortir une version Foiler. Ce type de système, aussi connu sous le nom d’hydroptère, permet au bateau de naviguer hors de l’eau à partir d’une certaine vitesse grâce à des ailes immergées.

Cette déclinaison offrirait des vitesses plus élevées, à un prix lui aussi plus salé : 10 000 dollars supplémentaires.

Plus généralement, on peut se demander si le Cybercart verra vraiment le jour. Ce projet n’en est qu’à un stade embryonnaire, sans réel prototype ni réservations ouvertes aux premiers clients. Et comme le souligne Electrek, le calendrier commercial du Cybertruck manque de fiabilité depuis son annonce : la prudence est donc de mise autour de ce véhicule.

La société EV Solar Kits a imaginé un toit solaire spécialement conçu pour la Tesla Model 3 afin de lui fournir un apport en énergie pour 120 kilomètres supplémentaires. Encore au stade prématuré, cette idée à ses…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles