Tesla : vers des véhicules entièrement autonomes sans radars

 

Elon Musk a récemment précisé sur Twitter que les radars ne seraient plus nécessaires dans le futur sur les Tesla. Le fait d'avoir de multiples caméras rend l'information apportée par les radars de moins en moins utile.

Les mises à jour de l’option de conduite entièrement autonome en bêta aux États-Unis continuent, avec une version 9.0 très attendue par les testeurs. Le Technoking Elon Musk a précisé ce vendredi 9 avril que les améliorations apportées seraient de grande ampleur. L’information importante révélée se situe en fin de Tweet : « Pure vision, no radar ».

Les informations « secrètes » de l’option « capacité de conduite entièrement autonome » de Tesla

Les informations « secrètes » de l’option « capacité de conduite entièrement autonome » de Tesla // Source : Greentheonly sur Twitter

Un futur basé uniquement sur les caméras

Actuellement, les Tesla se reposent sur de multiples capteurs pour acquérir les informations nécessaires aux aides à la conduite : 8 caméras, 12 capteurs à ultrasons et un radar. Le traitement de tous les signaux récoltés permet au véhicule de s’orienter et de naviguer en environnement complexe. Il reste bien entendu de nombreux cas particuliers difficiles à traiter, et les aléas météorologiques rendent parfois difficile la prise de décision par l’ordinateur de conduite.

Almost ready with FSD Beta V9.0. Step change improvement is massive, especially for weird corner cases & bad weather. Pure vision, no radar.

— Elon Musk (@elonmusk) April 9, 2021

« La version 9.0 de la bêta de la conduite entièrement autonome est presque prête. Les améliorations sont massives, spécifiquement pour les cas particuliers étranges et le mauvais temps. Pure vision, pas de radar ».

En allant plus loin dans la discussion, le patron de Tesla a précisé que l’entreprise serait en capacité de se passer complètement de radar sur les véhicules, et ainsi simplifier les chaînes de production.

Les caméras sont plus précises que le radar selon Elon Musk

La question fut posée rhétoriquement par le PDG : quand le radar et la vision sont en désaccord, lequel faut-il croire ? D’après lui, la vision est bien plus précise, donc il est plus intéressant pour le futur de tout miser sur la vision, quitte à ajouter encore plus de caméras, plutôt que de continuer à utiliser un radar.

Les caméras, capteurs et le radar équipant une Tesla

Les caméras, capteurs et le radar équipant une Tesla

Il est vrai qu’en tant qu’être humain au volant, on se base uniquement sur ce que l’on voit pour naviguer. C’est le point de vue partagé par Tesla depuis plusieurs années, même si le radar reste pour le moment utilisé, notamment pour détecter un freinage par un véhicule situé avant celui précédant le conducteur.

Interrogé sur ce point précis, Elon Musk a répondu qu’avec 5 caméras orientées vers l’avant, il était très probable qu’au moins une d’entre elles puisse détecter un freinage au loin. Reste à voir si Tesla ira au bout des convictions de son patron, et dira définitivement adieu au radar dans les années qui viennent.

Depuis des années, les propriétaires de Tesla remontent des problèmes non résolus, que ce soient des soucis logiciels ou de communication. Si les véhicules de la marque continuent de se vendre comme des petits pains,…
Lire la suite

Les derniers articles