Tesla ne veut plus que vous parrainiez n’importe qui

 

Le système de parrainage de Tesla lui coûterait énormément d’argent. Tant et si bien que le constructeur américain réfléchirait à modifier son processus en le rendant plus difficile d’accès.

Parce que Tesla n’est véritablement pas une marque automobile comme les autres, le constructeur a opté pour une stratégie publicitaire bien différente de ses concurrents. L’entreprise californienne n’a jamais investi des millions de dollars dans la publicité pour promouvoir ses véhicules électriques.

En lieu et place, la société s’est appuyée sur sa base d’utilisateurs et un système de parrainage parfois très avantageux. À une époque par exemple, les parrains les plus dynamiques pouvaient être récompensés d’une Tesla Roadster, ni plus ni moins. Lorsque d’autres avaient le droit à de gros rabais.

Des cadeaux, en veux-tu en voilà

D’après Electrek, 80 personnes ont par exemple eu le droit à une Roadster après avoir parrainé un grand nombre de nouveaux clients. Cette époque est révolue depuis janvier 2019, date à laquelle Tesla a mis fin à cet avantage trop coûteux à ses yeux. Dans un autre registre, certains ont aussi eu accès à la recharge gratuite à vie.

Tesla Superchargeurs

Deux bornes Tesla Superchargeurs // Source : Chad Russell sur Pexels

Bref, vous l’aurez compris, le programme de parrainage de Tesla donne forcément envie, encore aujourd’hui avec les 1500 kilomètres de Supercharge offerts. Sauf que toute cette générosité coûte beaucoup d’argent au fabricant : au dernier trimestre, la firme d’Elon Musk aurait ainsi offert 23 millions de dollars de kilomètres.

En sachant que Tesla a enregistré des bénéfices de 438 millions de dollars au 1er trimestre 2021, ce montant de 23 millions représenterait dans l’idée 5,2 % de ses recettes. Pour une jeune entreprise qui cherche à se stabiliser sur le long terme — cela fait sept trimestres consécutifs que Tesla est rentable –, toute manne financière est à prendre.

Quelques excès

C’est pourquoi Tesla cherche à modifier l’accès à son système de parrainage, en le rendant notamment plus complexe. Aujourd’hui, il suffit de partager un lien de parrainage (en tant que propriétaire) à n’importe qui, pour que cedit lien vous récompense en cas d’achat. Et comme le soulève Numerama, il y a forcément des excès, dans la limite des règles imposées par Tesla.

Les règles, justement, sont les suivantes : « Toute utilisation des liens de parrainage à des fins commerciales, publicitaires, de distribution de masse, de vente ou de paiement est rigoureusement interdite et ne sera en aucun cas honorée par Tesla ». Toujours est-il qu’il est tout à fait possible de publier un lien sur YouTube, les sites informels ou de fan et les réseaux sociaux.

Dans son article, le rédacteur en chef d’Electrek, en la personne de Frédéric Lambert, indique qu’il possède 1,6 million de kilomètres gratuits via les Superchargeurs. Tesla prévoirait donc de supprimer tout lien de parrainage et de se tourner vers un nouveau programme implémenté dans son application mobile.

Des rencontres en personne

Au travers de nouvelles fonctionnalités déployées, l’app’ permettrait de mettre en relation un propriétaire d’une Tesla et un potentiel client qui se rencontreraient alors en personne. Un moyen aussi de faire essayer une Tesla Model S, Model X, Model 3 ou Model Y. Si l’utilisateur commande une Tesla, le parrain du moment serait récompensé.

À l’heure de rédiger ces lignes, rien n’est encore gravé dans le marbre et le système actuel n’a pas été modifié. Mais à l’avenir, Tesla pourrait bien chambouler le tout pour optimiser encore plus ses finances.

Depuis des années, les propriétaires de Tesla remontent des problèmes non résolus, que ce soient des soucis logiciels ou de communication. Si les véhicules de la marque continuent de se vendre comme des petits pains,…
Lire la suite

Les derniers articles