Les Superchargeurs Tesla ouverts à tous les véhicules électriques ? Le dossier chauffe

 

Le ministre des transports allemand a indiqué être en discussion avec Tesla dans le but d’ouvrir le réseau de Superchargeurs aux voitures électriques des autres constructeurs.

Source de l’image : Futurism

Source de l’image : Futurism

Avec plus de 25 000 Superchargeurs répartis dans 7500 stations à travers le monde, Tesla dispose d’un solide réseau pour ses voitures électriques. Si solide qu’il est par exemple possible de traverser la France en Tesla sans trop se soucier de la panne sèche, à condition cependant de correctement préparer son voyage.

Jusqu’ici, les infrastructures de Tesla ne sont réservées qu’à ses clients. Seules les Tesla Model 3, Model S, Model X ou encore Model Ydont les premières livraisons débuteront en Europe début 2022 –, y accèdent. Relativement bien maillé, ce réseau constitue aujourd’hui un bel avantage comparé à la concurrence souvent en retard sur ce domaine en particulier.

Des discussions entamées avec Tesla

Pour Andreas Scheuer, ministre des Transports au sein du gouvernement d’Angela Merkel, l’objectif est d’en faire profiter un maximum d’automobilistes possible. Dans une entrevue accordée au journal allemand Osnabrücker Zeitung, l’intéressé indique être en discussion avec Tesla pour une raison toute particulière.

Je discute avec des constructeurs de voitures comme Tesla pour m’assurer que les infrastructures actuelles, les Superchargeurs de Tesla par exemple, s’ouvriront à d’autres fabricants.

Attention : ici, ce ne sont que des pourparlers qui n’ont pas automatiquement vocation à aboutir sur un accord. Mais voir des hommes et femmes politiques tenter de faire bouger les lignes au sein de Tesla reste toujours encourageant.

Ici, Osnabrücker Zeitung veut unifier l’ensemble du système : l’idée étant de pouvoir recharger n’importe quelle voiture électrique à n’importe quel point de recharge installé par n’importe quel constructeur ou consortium. « Il y a quelques problèmes techniques à résoudre, mais je m’attends à ce qu’une solution soit trouvée », ajoute-t-il.

Problématique financière

Si Tesla accepte d’ouvrir son réseau en Allemagne, il y a fort à parier qu’il le fasse également dans d’autres pays européens. Forcément, une question financière sur le partage des coûts ou le prix de la recharge se pose. Les voitures Tesla profiteront-elles de tarifs préférentiels face aux autres véhicules électriques ? Probablement.

Après tout, le réseau de Superchargeurs constitue encore un bel argument commercial. Il faudra donc maintenir son attractivité pour les potentiels futurs clients de la marque américaine.

Tesla a déposé plusieurs noms de marque en lien avec des services de restauration déployés sur ses stations de Superchargeurs. Cette ancienne idée d’Elon Musk tend donc à se concrétiser.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles