Volkswagen compte sur le co-fondateur de Tesla pour recycler les batteries de ses voitures électriques

 

Si le recyclage des batteries des véhicules électriques est encore peu connu du grand public, l'immense majorité des constructeurs se sont d'ores et déjà engagés pour trouver une seconde vie à cette pièce indispensable de la voiture branchée. Aujourd'hui, nous apprenons que Volkswagen aux États-Unis va faire appel à un spécialiste du domaine : Redwood Materials.

Volkswagen ID. Buzz usine

Le « co-fondateur » de Tesla, Jeffrey Brian Straubel, a lancé en 2017 l’entreprise Redwood Materials, spécialisée dans le recyclage des batteries de véhicules électriques. Aujourd’hui, un partenaire de taille vient d’être annoncé : Volkswagen Group of America, qui va sous-traiter le recyclage des batteries des véhicules Volkswagen et Audi américaines à Redwood Materials.

Un premier partenariat qui n’est pas anodin

Le virage électrique amorcé par le groupe Volkswagen se concrétise de plus en plus, et quelques jours seulement après l’annonce de la construction d’une usine de batteries en Allemagne, c’est Volkswagen Group of America (la filiale américaine du groupe) qui s’offre un partenariat dans le but de recycler les batteries des Audi et Volkswagen électriques.

Dans les faits, ce sont plus de 1 000 concessionnaires du groupe Volkswagen aux États-Unis qui pourront récupérer, préparer, transporter et recycler les batteries des Audi et Volkswagen électriques grâce à Redwood Materials.

Volkswagen usine batteries 3
Une batterie dans une usine de Volkswagen

La firme annonce que dans ses usines du nord du Nevada, plus de 95 % des métaux présents dans les batteries sont récupérés (comme le nickel, le cobalt, le lithium ou encore le cuivre) et utilisés pour fabriquer de nouvelles batteries pour des véhicules électriques directement aux Etats-Unis. Cela permet d’améliorer grandement le bilan carbone de la fin de vie d’une voiture électrique, car l’ensemble des matériaux resteront sur le territoire américain plutôt que d’être revendus ailleurs.

Dès aujourd’hui, on dénombre plus de 6 GWh de batteries lithium-ion traitées par Redwood Materials annuellement, de quoi produire plus de 60 000 véhicules électriques. Le partenariat avec Volkswagen permettrait d’augmenter ces quantités de manière conséquente, tout en diminuant le coût de la batterie des futurs véhicules électriques.

En effet, utiliser des matériaux recyclés est non seulement bien meilleur d’un point de vue écologique, mais cela a beaucoup de sens financièrement. Gageons que l’envolée récente des tarifs des véhicules électriques pourra être inversée à l’aide d’initiatives comme celle-ci. Précisons également qu’il faudra être patient avant d’assister à un recyclage de masse des batteries, à cause de la longue durée de vie de celles-ci. Il est ainsi prévu qu’en 2030, seulement 11 % des batteries lithium produites soient issues du recyclage. Mais ce chiffra ira bien entendu en grandissant, grâce aux constructeurs, à l’image de Tesla qui recycle 91 % des matériaux utilisés dans une batterie.

La voiture électrique relève-t-elle du greenwashing ou est-elle vraiment une solution viable pour réduire les émissions de CO2 ? Dans ce dossier, nous examinerons les différents impacts sur l’environnement de la voiture électrique durant l’intégralité de…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles