Bonne nouvelle pour les voitures électriques de Volkswagen

 

Alors que de récentes déclarations laissaient entendre que Volkswagen allait ralentir sur la voiture électrique, cela ne serait en fait pas tout à fait exact. La firme allemande ne compte en effet pas s’arrêter dans ce domaine, à mesure que l’échéance de 2035 approche en Europe.

On le sait, il reste un peu plus de dix ans avant que toutes les voitures neuves vendues en Europe soient équipées d’une motorisation électrique. Et tous les constructeurs, ou presque, devront se plier à cette mesure.

Pas d’arrêt de l’électrique chez Volkswagen

Ce sera donc évidemment aussi le cas de Volkswagen, qui va devoir continuer à étoffer sa gamme de voitures zéro-émission (à l’échappement), heureusement déjà bien remplie. Pour mémoire, la firme possède déjà un vaste catalogue, avec ses ID.3, ID.4 et ID.5, sans parler de la nouvelle ID.7. Et ce alors qu’elle prépare l’arrivée de nombreuses autres autos au cours des prochaines années, dont une ID.1 à moins de 20 000 euros qui aurait dû être développée avec Renault.

Pourtant, il se murmure depuis quelques jours que le constructeur allemand aurait décidé de ralentir le développement de ses voitures électriques. Après avoir lancé sa stratégie «  BEV or bust ». Comprendre « de l’électrique ou rien », Volkswagen aurait finalement fait machine arrière en déclarant avoir plutôt besoin de véhicules hybrides rechargeables. Or, on sait que cette motorisation est néfaste pour l’environnement, comme l’avait prouvé une étude menée par l’ONG Transport & Environment.

Mais à quoi joue Volkswagen ? D’autant plus que le site Automotive News Europe annonçait aussi que le constructeur avait décidé d’abandonner son projet d’usine de batteries en Allemagne. Mais en réalité, les choses sont en fait bien plus nuancées que cela, vous allez voir. C’est ce que confirme un porte-parole de l’entreprise basée à Wolfsburg, qui s’est récemment exprimée dans le Daily Economic News, relayé par le site chinois It Home.

Et ce dernier confirme que le constructeur n’a pas renoncé à son électrification, bien au contraire. Simplement, il souligne que tous les marchés dans le monde n’ont pas les mêmes exigences et les mêmes besoins, et qu’il est donc important de s’adapter aux demandes spécifiques. Et il est vrai que chez certains, l’hybride rechargeable est pour le moment encore très important, sans qu’aucun ne soit cité de manière explicite. Une réponse encore vague, mais qui confirme que Volkswagen croit à l’électrique.

Encore du chemin

Le constructeur travaille sur le développement de plusieurs modèles dotés de cette motorisation, dont la future ID.2 ainsi que sa version SUV prévue dans la foulée. Mais ce n’est pas tout, car il a également noué un partenariat avec la firme chinoise Xpeng, afin de concevoir et de commercialiser deux modèles totalement inédits, portant le logo de Volkswagen. Ces derniers avaient déjà dévoilé quelques détails à leur sujet, et on sait notamment qu’ils profiteront d’une charge très rapide et de la conduite autonome.

Et ce alors que le constructeur basé à Canton possède déjà une sérieuse expertise dans le domaine, ayant récemment fait une démonstration sur l’autoroute allemande. Cette alliance devrait en tout cas permettre à la firme allemande de relever la tête, puisque cette dernière a encore de gros problèmes avec sa partie logicielle. Une division qui lui a d’ailleurs fait prendre beaucoup de retard dans le développement de ses futures voitures et qui lui a valu de devoir licencier de nombreux salariés.

De plus, il est vrai que la situation de Volkswagen dans le domaine de la voiture électrique n’est pas vraiment au beau fixe. Et pour cause, les ventes sont en forte baisse depuis plusieurs mois, notamment en Europe, et ce même si les immatriculations globales restent assez stables, toutes marques confondues. On se rappelle même que le constructeur avait été contraint de mettre en pause la production de certains de ses modèles, faute de demande suffisante de la part des clients…


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !