Les voitures électriques Xpeng vendues en Europe réalisent une démonstration impressionnante sur l’autoroute allemande

 

Le patron de Xpeng, Xiaopeng He vient de dévoiler une vidéo montrant les capacités de conduite autonome de son système NGP en. Europe. Ce dernier semble tout à fait bluffant et prouve à Tesla qu’elle a du souci à se faire, alors que la concurrence devient de plus en plus rude.

Xpeng P7

Depuis plusieurs années, les constructeurs automobiles se livrent une bataille acharnée autour de la voiture électrique. Prix ou encore autonomie sont les plus grands chevaux de bataille, mais c’est aussi le cas de la conduite autonome, qui prend de plus en plus de place.

Une vraie démonstration de force

Et lorsque l’on parle de ce sujet, on pense en général d’emblée à Tesla avec son Autopilot, qui ne serait en fait pas le meilleur système du marché, largement devancé par le BlueCruise de Ford sur certaines fonctionnalités. D’ailleurs, le constructeur est toujours dans le collimateur de la justice et actuellement en procès à la suite de divers accidents. Si la firme propose aujourd’hui l’équivalent de la conduite autonome de niveau 3 aux États-Unis avec son FSD (full self-driving), la concurrence devient de plus en plus rude sur le marché.

On pense à Mercedes avec son Drive Pilot désormais autorisé en France et dont l’EQS restylée prend en charge le changement de voie automatisé, mais ce n’est pas tout. Car en Chine aussi, on maîtrise la conduite autonome. C’est par exemple le cas de Denza, dont la N7 nous avait bluffé lors d’un récent essai. Mais chez Xpeng aussi, les ingénieurs font très fort dans ce domaine. En juillet 2022, le constructeur avait en effet dévoilé son premier système du genre, prenant le nom de City Navigation Guided Pilot (NGP). Ce dernier avait ensuite été officiellement lancé quelques mois plus tard en Chine, dans le cadre d’un programme pilote.

Mais où en est-on, quasiment deux ans après ces annonces en grande pompe ? Et bien la firme chinoise continue à développer sa technologie, qui semble s’être encore améliorée. C’est ce que prouve son patron, Xiaopeng He, qui vient tout juste de publier une nouvelle vidéo sur son compte LinkedIn. Cette dernière montre des images filmées sur une autoroute en Allemagne, où le constructeur est déjà présent depuis quelque temps avec certains modèles comme la berline P7 et le SUV G9. Le nouveau G6 va également bientôt y faire son arrivée.

Mais revenons en à la vidéo, qui est plutôt impressionnante, d’autant plus qu’elle montre la voiture évoluant sous la pluie, dans des conditions assez défavorables. Car on se rappelle que pour fonctionner, ce dispositif de conduite autonome se base notamment sur la lecture des lignes blanches, afin de permettre à la voiture de rester parfaitement centrée dans sa voie. Or, quand la chaussée est mouillée, les traits sont souvent moins visibles, notamment pour les capteurs d’une voiture. Mais cela ne semble pas faire peur à la technologie de Xpeng.

Bientôt en Europe ?

On voit alors que la voiture circule derrière un camion transportant des autos et qu’elle décide d’entamer un dépassement, visiblement sans intervention du conducteur. Cependant, l’image est tronquée et on ne voit donc pas si une personne active le clignotant, ou si le véhicule prend seul la décision de changer de voie. Par ailleurs, il est impossible de dire à 100 % si personne ne tient réellement le volant, car le bas de ce dernier ainsi que le côté gauche sont masqués. Cependant, si tout cela est vrai, la technologie de Xpeng est assez impressionnante.

Même à haute vitesse sur l’autoroute, la voiture est capable de rester parfaitement au centre de sa voie sans dévier. Ce qui n’est pas le cas de toutes, comme nous avions par exemple pu le tester lors de notre essai de la DS 3 E-Tense l’an dernier. Du côté de Xpeng, cette fonctionnalité est encore en bêta-test à l’heure actuelle dans certaines villes de Chine, et certains clients pourront en profiter via une mise à jour OTA (over-the-air) à distance. Mais la firme veut continuer son développement à grande vitesse.

C’est ainsi que son patron en profite pour annoncer que sa technologie a été déployée dans pas moins de 269 villes de Chine et que d’autres y auront bientôt le droit. De plus, le fait que cette vidéo ait été filmée en Europe nous prouve que cette fonctionnalité devrait bientôt être proposée aussi sur le Vieux Continent. Xiaopeng He nous indique que nous en saurons plus dans quelques jours, à l’occasion du salon de Pékin qui ouvrir ses portes dans quelques jours.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.