Cette voiture électrique chinoise rivale du Tesla Model Y arrive enfin en Europe

 

Dévoilé l'an dernier, le Xpeng G6 va enfin faire son arrivée en Europe au cours des prochains mois. La voiture électrique, concurrente de la Tesla Model Y se caractérise notamment par une charge très rapide, mais il y a un petit hic.

Si vous ne connaissez pas encore Xpeng, cela ne devrait plus trop tarder. Et pour cause, cela fait déjà pas mal de temps que l’on parle de la firme chinoise dans nos colonnes, même si celle-ci n’est pas encore présente en France.

Une arrivée prochaine

Pourtant, le constructeur, qui fut créé en 2014 par He Xiaopeng est déjà arrivé en Europe depuis plusieurs mois. Les clients situés en Suède, au Danemark, en Norvège et aux Pays-Bas peuvent d’ores et déjà acheter certains modèles de la gamme, à savoir la berline P7 et le grand SUV G9, rival de la Tesla Model X. Mais rien pour la France pour le moment, contrairement à BYD qui est déjà bien présent chez nous.

Mais pas question pour Xpeng de se reposer sur ses acquis, alors que la firme chinoise vient de nouer une nouvelle alliance avec Volkswagen. Ce dernier annonce dans un communiqué tout juste publié l’arrivée d’un troisième modèle sur le Vieux Continent. Il s’agit une fois encore d’un SUV électrique, qui n’est autre que le G6. Celui-ci chasse directement sur les terres de la Tesla Model Y et de la Volkswagen ID.4, entre autres.

Cela fait quasiment un an jour pour jour que ce nouvel arrivant dans le catalogue a été dévoilé, alors qu’il a déjà été lancé en Chine dès l’été dernier. Mais il faudra faire preuve d’encore un peu de patience avant de voir arriver le SUV chez nous, puisque ce dernier arrivera en Europe au 3ème trimestre. Et la France ne devrait pas être prioritaire, contrairement aux pays scandinaves, de même que l’Allemagne, entre autres. Et pour cause, le constructeur prévoit de s’y implanter sous peu.

Dès le mois de mai, les clients pourront tester la P7, rivale de la Tesla Model S, comme l’annonce le site américain Electrive, ainsi que le G9. On ne sait pas encore si ce sera aussi le cas du G6 situé juste en-dessous dans la gamme. Mais la France n’est absolument pas mise de côté par la firme basée à Canton, bien au contraire. Car elle fait même partie de ses plans, comme elle l’avait annoncé au mois de septembre dernier.

Un SUV très intéressant

Cependant, on ne sait pas encore quand le nouveau Xpeng G6 fera officiellement son arrivée sur notre territoire, tandis que l’entreprise n’a pas encore de concessions chez nous pour le moment. Quoi qu’il en soit, ce dernier pourrait fortement intéresser les clients, puisqu’il promet d’offrir des prestations plutôt haut de gamme. Son poste de conduite est moderne, avec sa grande dalle tactile de 14,96 pouces, qui nous rappelle ce que propose Tesla.

Celle-ci est associée à un combiné numérique de 10,2 pouces. Le confort devrait être de mise avec son empattement de 2,89 mètres et il faut savoir que le SUV se dote de la conduite semi-autonome XPILOT. Il est également livré de série avec deux emplacements de charge à induction pour smartphone de 50W et un volant chauffant. La charge bidirectionnelle fait aussi partie de la dotation, de même que la pompe à chaleur. La liste d’options est quant à elle volontairement très courte.

Plusieurs versions sont disponibles pour le Xpeng G6, avec deux ou quatre roues motrices et des puissances comprises entre 258 et 476 chevaux. Ainsi, le 0 à 100 km/h est réalisé en moins de 4 secondes pour une vitesse maximale de 200 km/h. Il est aussi possible de choisir entre une batterie LFP (lithium – fer – phosphate) de 66 kWh offrant une autonomie de 435 kilomètres selon le cycle WLTP et un pack NMC (nickel – manganèse – cobalt) de 87,5 kWh. Ce dernier permet à la voiture de parcourir jusqu’à 570 kilomètres en une seule charge.

Xpeng G6
Xpeng G6

Celle-ci est effectuée de 10 à 80 % en moins de 20 minutes, grâce à une architecture 800 volts, comme sur la Kia EV6, entre autres. Le tout avec une puissance maximale de 280 kW, ce qui est très impressionnant. Les commandes ouvriront à partir du mois de mai, tandis que les prix européens n’ont pas encore été dévoilés. En Chine, le SUV démarre à partir de 209 000 yuans, soit environ 26 000 euros. Mais ce montant sera fortement revu à la hausse.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !