Notre avis sur le Xiaomi Poco F6 Pro, un smartphone qui fait le pari des performances

Meilleur rapport benchmark-prix

Le Poco F6 Pro de Xiaomi est enfin disponible en France. Entre design audacieux et performances annoncées, que vaut vraiment ce smartphone ? Voici nos premières impressions avant de plonger dans un test plus détaillé.

Xiaomi Poco F6 Pro // Source : Frandroid
Xiaomi Poco F6 Pro // Source : Frandroid
 

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance de prendre en main le Poco F6 Pro tout juste officialisé, le dernier-né de la marque Xiaomi Poco. Bien sûr, il ne s’agit que d’une prise en main, on publiera un test complet un peu plus tard.

Rappelons un peu ses tarifs et fiche technique avant de vous livrer nos premières impressions : ce Poco F6 Pro est disponible en trois versions différentes :

  • 12 Go + 256 Go au prix de 579,90 euros ;
  • 12 Go + 512 Go au prix de 629,90 euros ;
  • 16 Go + 1 To au prix de 699,90 euros.

Pour ce qui est de la fiche technique, le téléphone est équipé d’un Snapdragon 8 Gen 2, d’une dalle Amoled de 6,67 pouces de diagonale qui monte à 120 Hz avec une définition QHD, d’un capteur d’empreintes sous l’écran, d’une batterie de 5000 mAh et d’une charge filaire 120 Watts.

En ce qui concerne la photo, le téléphone dispose de trois caméras arrière — un grand-angle de 50 Mpx, un ultra grand-angle de 8 Mpx et un capteur macro de 2 Mpx — et d’un capteur selfie de 16 Mpx à l’avant.

Nos premières impressions

Commençons par le design. Le Poco F6 Pro ne passe pas inaperçu avec son module photo bien mis en valeur. L’encadrement noir de ce module contraste fortement avec la texture de l’arrière du téléphone, qui imite la pierre. Cette texture réagit à la lumière avec des jeux de reflets.

Xiaomi Poco F6 Pro // Source : Frandroid

Personnellement, je ne suis pas fan de cette esthétique. La finition en plastique donne une impression un peu cheap en main, malgré l’avantage de réduire les traces de doigts grâce au revêtement mat.

Xiaomi Poco F6 Pro // Source : Frandroid

L’association des deux gris, celui du module et celui de la coque, n’est pas des plus heureuses à mon goût. Mais comme on dit, les goûts et les couleurs… Toutefois, il y a un compromis : la certification IP54 condamne le téléphone s’il tombe dans l’eau.

Xiaomi Poco F6 Pro // Source : Frandroid

Un bel écran

L’écran du Poco F6 Pro, en revanche, m’a véritablement impressionné. Avec ses 6,67 pouces, il est grand, très lumineux et les bords fins offrent une bonne immersion. Nos premières mesures montrent que l’écran est d’excellente qualité, bien qu’il faille le régler en mode saturé pour obtenir un rendu bien calibré. C’était déjà le cas sur le Xiaomi 14, donc rien de surprenant à ce niveau. C’est une information que l’on avait remontée à Xiaomi, mais ça ne semble pas avoir été pris en compte pour le moment.

Xiaomi Poco F6 Pro // Source : Frandroid

Les performances du F6 Pro semblent être à la hauteur des attentes, du moins sur nos premiers tests. Équipé du Snapdragon 8 Gen 2, ce SoC haut de gamme promet des prouesses. J’ai pu faire tourner Genshin Impact sans le moindre problème, dans de très bonnes conditions, une bonne indication de la puissance du smartphone.

Il faudra voir comment se comportent les différents paramètres lors de grosses sessions : est-ce que les performances chutent après quelques minutes de jeu ? Va-t-il chauffer abondement ? La luminosité baisse-t-elle en conséquence ? Autant de questions que l’on se pose, encore plus quand il s’agit d’un smartphone orienté gaming.

Cependant, nous n’avons pas pu effectuer de benchmarks complets, car nos outils étaient bloqués jusqu’à l’annonce officielle. Il faudra attendre un peu pour un verdict définitif sur ce point.

Xiaomi Poco F6 Pro // Source : Frandroid

Côté photo, il est encore trop tôt pour statuer. Le module principal, avec son capteur Light Fusion 800 de 50 Mpx, ne m’a pas impressionné, mais je préfère réserver mon jugement jusqu’à ce que j’aie eu l’occasion de tester l’appareil dans diverses conditions.

Chargé en bloatwares (oui, on se répète)

En termes de logiciel, le Poco F6 Pro tourne sous HyperOS. C’est une interface complète et bien pensée, mais elle souffre d’un problème majeur : les bloatwares.

Xiaomi Poco F6 Pro // Source : Frandroid

Le smartphone arrive avec une trentaine d’applications préinstallées, dont plusieurs jeux et même trois navigateurs web différents. Certes, on peut tout désinstaller, mais cela reste une tâche fastidieuse pour l’utilisateur qui lance pour la première fois son téléphone. Xiaomi pourrait sûrement améliorer cet aspect en réduisant le nombre d’applications préchargées.

Xiaomi a aussi vanté quelques fonctions d’IA, sans évoquer le fait que ça soit traité localement ou sur des serveurs distants. La fonction de génération de photos basée sur un visage identifié est également sur les smartphones Xiaomi 14, et c’est du traitement cloud. Il y a aussi des fonctions de traduction en temps réel et de sous-titrage.

Enfin, la marque assure jusqu’à 3 ans mises à jour du système Android et 4 ans de mises à jour de sécurité. Ce qui est une amélioration par rapport à l’ancienne génération.

Son rapport écran-performance-prix est très bon

Comme prévu, le F6 Pro mise sur la performance. Son rapport écran-performance-prix est excellent, et même si les performances devraient être très comparables à celles du Poco F6, la différence de SoC reste à évaluer plus en détail.

Rappelons que le F6 Pro est sorti en Chine fin 2023, ce qui explique peut-être pourquoi Xiaomi semble un peu en retard pour son lancement en Europe.

Où acheter Le
Xiaomi Poco F6 Pro au meilleur prix ?

Note : cet article a été écrit dans le cadre d’un voyage de presse à Dubaï organisé par Xiaomi Poco.

Les derniers articles