Xiaomi Mi TV Lux Transparent Edition : nos impressions sur le TV OLED transparent

Tout pour le show

Xiaomi Mi TV Lux Transparent Edition
- /10

Note de la rédaction

- /10

Note de la rédaction

Où acheter le
Xiaomi Mi TV Lux Transparent Edition au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

 

Introduction

Xiaomi présente pour la première en France son téléviseur OLED transparent et s'il n'est pas question d'un simple concept imaginé par les géants de la tech, ce produit ne sera commercialisé qu'en Chine à un tarif plutôt prohibitif. Nous avons pu le découvrir dans un Mi Store parisien, retour sur notre premières impressions.

Source : D. Nogueira pour Frandroid

Source : D. Nogueira pour Frandroid

Après le téléviseur enroulable de LG (lire notre article sur l’OLED65R1), nous avons découvert un autre spécimen rare, le téléviseur OLED 55 pouces transparent de Xiaomi baptisé Mi TV Lux Transparent Edition. Un modèle pour le moins original, que nous avons pu découvrir dans la boutique Mi Store du boulevard Sébastopol à Paris.

L’occasion de partager nos impressions sur ce modèle que vous pourrez d’ailleurs découvrir dans cette boutique parisienne ou à la Fnac des Ternes (à Paris également).

Prix et disponibilité du Xiaomi Mi TV Lux Transparent Edition

Le concept de téléviseur OLED transparent n’est pas nouveau. Loin de là même. Panasonic exploite cette technologie depuis plusieurs années au sein de concepts aussi fascinants que désirables. Une première itération lors de l’IFA de Berlin en 2016 ou le constructeur présentait une vitrine de bibliothèque intégrant un téléviseur. Plus récemment, LG présentait au CES un téléviseur OLED transparent à intégrer au pied de votre lit. Mais Xiaomi est bien le premier à commercialiser la chose… en Chine uniquement.

Un produit Premium vraiment vendu, mais pas en France

De fait, le seul tarif qui nous est communiqué est celui de 50 000 RMB, soit l’équivalent d’environ 6500 euros. Un tarif très élevé, mais peut-être pas totalement délirant pour une clientèle Premium. Alors si ce produit n’est pas disponible à la vente, pourquoi Xiaomi le présente ? D’abord, parce que nous avons la chance d’en avoir deux exemplaires en France, exposés à la Fnac des Ternes et au Mi Store Sébastopol donc, que tous les curieux, technophiles ou fans de la marque peuvent aller découvrir sur place.

Source : D. Nogueira pour Frandroid

Source : D. Nogueira pour Frandroid

Ensuite, parce que cela permettait à la presse de s’exprimer sur les sujets et nous allons y venir. Et, enfin, comme le constructeur nous l’avoue en répondant à nos questions, en exposant ce produit dans ces deux boutiques c’est aussi l’occasion de prendre la température auprès de la clientèle et, peut-être, pousser auprès de la Chine pour lancer l’importation en Europe.

Xiaomi Mi TV Lux Transparent Edition : nos impressions à chaud

Vous verrez sans doute sur Internet des photos extrêmement flatteuses de ce téléviseur OLED transparent, à l’image d’ailleurs du visuel ci-après, photo officielle réalisée par Xiaomi. Vous n’êtes sans doute pas dupes, c’est bien trop beau pour être vrai.

Xiaomi Mi TV Lux Transparent Edition : nos impressions sur le TV OLED transparent

Et si les photos qui vont suivre sont sujettes aux contraintes techniques liées à l’éclairage de la pièce — et à notre appareil photo — elles sont tout de même plus réalistes.

Contraintes techniques du Xiaomi Mi TV Lux Transparent Edition

Pour créer un téléviseur OLED transparent, il y a quelques contraintes qui sont ici laissées à la charge de LG Display. Xiaomi ne produit pas de dalle et se charge ici uniquement de l’intégration ainsi que de la conception de la base.

Comment ça marche l’OLED transparent ?

Première contrainte, pour être en mesure d’afficher une image tout en conservant la transparence, il faut un panneau pour accueillir le panneau OLED, mais également ne pas afficher les noirs. Là où une dalle OLED éteint ses pixels auto-émissifs pour créer des noirs absolus, ce Mi TV n’affiche pas du tout les noirs.

Source : D. Nogueira pour Frandroid

Source : D. Nogueira pour Frandroid

Ce qui impose alors de plonger la pièce dans la pénombre pour profiter un tant soit peu dans la pénombre pour y voir quelque chose. Le hic, c’est que même cette ambiance tamisée ne suffit pas à lutter contre les reflets particulièrement présents sur la dalle. Quoi qu’il en soit, regarder ses programmes dans le noir est aussi le seul moyen d’avoir un minimum de contrastes.

Source : D. Nogueira pour Frandroid

Source : D. Nogueira pour Frandroid

En effet, même si Xiaomi annonce un taux de contraste de 150 000:1, il est évident que l’image n’a ici rien à voir avec celle d’un véritable OLED. Pas plus d’ailleurs qu’avec un téléviseur LCD. Si Xiaomi annonce une couverture DCI-P3 de 93 % pour sa dalle, nous avons quelques doutes sur le sujet. À noter que nous n’avons aucune information quant à la puissance lumineuse de cette dalle.

Source : D. Nogueira pour Frandroid

Source : D. Nogueira pour Frandroid

Concernant la qualité de l’image, même si la démo fait son petit effet, il nous faut avouer que les quelques boucles que nous avons pu visionner se sont avérées dans l’ensemble plutôt jolies, le piqué tout juste propre, mais le rendu est finalement assez mou. On est loin de cette magie qui opère lorsqu’on regarde l’image d’un téléviseur OLED Ultra HD.

Il nous faudrait multiplier les contenus pour nous faire une idée plus précise. À noter que Xiaomi indique que si le processeur intégré au téléviseur est MediaTek 9650 celui-ci serait optimisé pour ce téléviseur transparent, avec une vingtaine d’algorithmes et de traitements visant à améliorer le piqué de l’image. Idem du côté de l’audio avec la présence de la techno AI Master for Audio, capable de détecter le type de contenus affichés pour ajuster automatiquement les réglages.

Source : D. Nogueira pour Frandroid

Source : D. Nogueira pour Frandroid

Ce qui nous emmène à la deuxième contrainte : la définition de l’image. Il faut en effet se contenter d’une définition Full HD puisqu’une la densité de point sur une dalle Ultra HD est telle que l’effet de transparence ne serait plus (ou peu) assuré.

Xiaomi Mi TV Lux Transparent Edition : nos impressions sur le TV OLED transparent

Ci-dessus, on note que le dynamisme de l’image en prend un coup, mais « l’effet waouh » est assuré.

Xiaomi Mi TV Lux Transparent Edition : nos impressions sur le TV OLED transparent

Mais lorsque l’image occupe toute la dalle, le résultat est surprenant et on ne voit plus du tout ce qu’il se passe derrière – notre bras est bien derrière le téléviseur – en tout cas dans cette ambiance très tamisée.

Xiaomi Mi TV Lux Transparent Edition : nos impressions sur le TV OLED transparent

Si nous pointions les problèmes de reflets de la dalle, il faut bien reconnaître qu’une fois encore, lorsque l’image occupe toute la dalle avec du contenu lumineux, même les angles de vision sont bons. Évidemment, à la moindre lumière allumée, c’est une autre affaire.

Un téléviseur à part entière

Le Mi TV Lux Transparent Edition repose sur une base ronde plutôt design, intégrant la partie audio ainsi que la connectique. Concernant l’audio, nous n’avons pas pu nous faire une idée sur la qualité du système 2 x 8 watts intégré.

La base intègre le système audio / Source : D. Nogueira pour Frandroid

La base intègre le système audio / Source : D. Nogueira pour Frandroid

La connectique est assez basique, incluant notamment deux prises USB 2.0 et trois HDMI 2.0, pour lesquels Xiaomi annonce une compatibilité 1080p à 120 images par seconde. Après nos déboires avec Xiaomi lors de notre test du Mi TV Q1 75 pouces, nous prendrons quelques pincettes quant à la validité de cette information.

La connectique / Source : D. Nogueira pour Frandroid

La connectique / Source : D. Nogueira pour Frandroid

Et comme celle-ci est intégrée dans le pied, cela permet à Xiaomi de réaliser un téléviseur qui ne mesure que 5.7 mm sur toute sa hauteur.

Une dalle super fine sur toute sa hauteur / Source : D. Nogueira pour Frandroid

Une dalle super fine sur toute sa hauteur / Source : D. Nogueira pour Frandroid

La télécommande est pour le moins très basique et même assez décevante pour un produit à plus de 6500 euros. Mais dans la mesure où la chose n’est vendue qu’en Chine, on se dit que celle-ci pourrait évoluer dans une éventuelle version européenne. Pourquoi pas avec des touches d’accès direct vers Netflix et compagnie.

Enfin, nous ne nous attarderons pas sur l’ergonomie des menus que nous sommes bien incapables de traduire. Nous pouvons juste indiquer que la navigation y est fluide et qu’on y retrouve toutes les options habituelles, mais assez basiques pour les réglages du téléviseur. Vous pouvez découvrir cela dans les photos ci-dessus.

Pour conclure, si vous avez l’occasion de découvrir ce produit dans l’un de deux magasins exposant le produit, nous vous invitons à partager avec nous vos impressions.

Les derniers articles