Le nouveau PC Manager de Microsoft ne serait en fait… pas doué pour manager

Il pourrait ralentir votre PC

 

Sorte de « CCleaner » développé par Microsoft, PC Manager est un nouvel utilitaire disponible depuis peu sur le Store de Windows 11. Mais s'il est (entre autres) pensé pour nettoyer votre PC en profondeur, ce dernier s'avère en réalité contre-productif. Du moins dans l'immédiat.

Le nouvel utilitaire de nettoyage de Windows 11 rend l’OS fait trop de zèle // Source : Microsoft

Lancé récemment, Microsoft PC Manager est un nouvel outil de sécurité et de maintenance de Windows 11 disponible sur le Microsoft Store. L’utilitaire regroupe une partie antivirus permettant de protéger le système contre des menaces extérieures, mais sert aussi à faire la promotion des autres logiciels de Microsoft et à régler tout un panel de problèmes pouvant entacher l’expérience d’utilisation.

Une fonction permet enfin de « nettoyer en profondeur » le PC, en supprimant tous les fichiers qui ne sont plus jugés utiles ou nécessaires par l’outil… et c’est précisément cette option qui pose problème. Car pour faire de la place sur le SSD, cette fonctionnalité a tendance à faire du zèle en allant effacer des fichiers temporaires utiles au bon fonctionnement du PC.

Un outil de nettoyage… qui peut rendre votre PC plus lent

Dans le détail, PC Manager s’aventure dans le dossier Prefetch de l’ordinateur. Ce dossier n’est pas du tout anodin, puisqu’il est utilisé par Windows 11 pour y stocker des informations liées aux applications régulièrement ouvertes. L’idée ? Y conserver des fichiers pour éviter d’avoir à tout recharger depuis le départ chaque fois que vous lancez une application que vous utilisez souvent.

Un concept bien connu, que PC Manager semble toutefois ignorer. L’utilitaire considère ces fichiers comme n’étant pas essentiels au fonctionnement de Windows 11… et les estime donc superflus, ce qui entraîne leur suppression. Seulement voilà, s’ils ne sont pas essentiels à proprement parler, ces fichiers contribuent grandement à la réactivité du PC et à la fluidité globale de l’expérience d’utilisation. En clair, cette suppression a pour conséquence de rendre le PC plus lent.

En voulant bien faire, PC Manager peut donc conduire à une réduction notable des performances. Un comble. Heureusement, il reste tout à fait possible d’utiliser le nouvel outil de Microsoft sans employer la fonction de nettoyage profond. On a par ailleurs bon espoir que Microsoft corrigera bientôt cette erreur de jugement sur son logiciel.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.