Moto électrique Bravo GLE : applaudissons son prix inférieur à 5000 euros

Clap clap 👏

 

Produite à Saragosse par l’entreprise espagnole Ebroh, la moto électrique Bravo GLE s’arme d’une fiche technique certes modeste, mais aussi et surtout d’une grille tarifaire très aguicheuse.

La moto électrique Bravo GLE // Source : Car and Bike

La moto électrique Bravo GLE ne se démarquera peut-être pas de la concurrence par ses spécifications, mais l’engin à un sérieux atout à faire valoir — son prix — pour convaincre les clients les plus sceptiques. Mais tâchons en premier lieu de présenter en détail ce deux-roues produit à Saragosse par la firme ibérique Ebroh, comme nous l’apprend le site spécialisé Electrek.

Une moto électrique urbaine

Cet équivalent 125cc s’équipe d’un moteur de 5kW installé dans le moyeu de roue arrière, épaulé par une batterie de 5,4 kWh pesant 35 kilos et capable de se charger en cinq heures sur une prise classique. La vitesse de pointe de l’engin tutoie les 110 km/h, lorsque son autonomie se limite à 100 kilomètres. Ce rayon d’action le cantonne donc à un usage relativement urbain.

Vue latérale de la moto électrique Bravo GLE // Source : Electrek

D’un poids de 147 kilos, la Bravo GLE embarque des roues en alliage de 17 pouces et un double frein à disque avant. Sur le guidon, vient s’inviter un écran LCD (compteur kilométrique, vitesse, batterie, heure) en guise d’instrumentation numérique, à partir duquel l’utilisateur pourra sélectionner l’un des trois modes de conduite. Sans oublier la présence d’optiques à LED.

Un prix défiant toute concurrence

Disponible en rouge, noir ou bleu, la bécane électrique dispose donc sur le papier d’une fiche technique relativement modeste. Mais son prix de 4490 euros la propulse comme l’une des moins chères du marché. A titre de comparaison, la LiveWire d’Harley-Davidson, qui affiche des performances certes plus intéressantes (225 km d’autonomie urbaine, vitesse maximale de 177 km/h) s’arrache au prix de 33 900 euros.

La gamme SR du constructeur Zero propose sans doute les solutions les plus alléchantes du moment, à condition là encore de mettre la main au portefeuille : la SR/S récemment introduite peut par exemple parcourir jusqu’à 259 kilomètres en ville, voire même 323 kilomètres grâce au Power Tank Zero, alors que sa vitesse de pointe tutoie les 200 km/h. Le tout pour un coût de 29 970 euros.

Les derniers articles