La Leapmotor C01 et sa technologie cellule-châssis (CTC), mais qu’est-ce que c’est ?

 

La particularité de la Leapmotor C01 n'est pas la voiture elle-même, mais la façon dont la batterie est installée dans le véhicule : la C01 utilise l'approche dite cellule-châssis.

Leapmotor22222
Leapmotor C01

Le constructeur chinois de voitures électriques Leapmotor a présenté la berline électrique C01, son premier modèle de production équipé de la technologie cellule-châssis. Si vous ne connaissez pas Leapmotor, c’est un constructeur chinois qui existe depuis 2015. Ils ont réalisé une première présentation au CES 2018, puis ils ont commercialisé toute une gamme de voitures 100 % électrique en Chine.

Leapmotor2222
Leapmotor C01

La C01 est une berline intermédiaire de plus de cinq mètres de long et proposée en quatre options d’autonomie entre 500 et 717 kilomètres selon la norme chinoise CLTC. La particularité, cependant, n’est pas la voiture elle-même, mais la façon dont la batterie est installée dans le véhicule : comme indiqué précédemment, la C01 utilise l’approche dite cellule-châssis.

Qu’est-ce que la technologie cellule-châssis (CTC) ?

La technologie cellule-châssis (CTC) signifie que les modules de batterie sont installés directement dans la carrosserie du véhicule. Les cellules individuelles sont donc toujours entourées d’un logement en groupe. Cependant, le boîtier du module n’est plus intégré au boîtier de la batterie. Cette installation devrait réduire le nombre de composants de 20 % et le poids de la voiture jusqu’à 15 kilogrammes.

Autre chiffre important : selon Leapmotor, l’espace dédié aux batteries peut être optimisé, on peut ainsi le réduire de 14,5 % sur ce modèle. En d’autres termes, plus de cellules tiennent dans le même espace.

La plus grande configuration de batterie possible dans le C01 est de 90 kWh. Avec le moteur de 200 kW, une autonomie maximale de 717 kilomètres est donc possible. Avec la version à traction intégrale de 400 kW, qui utilise deux moteurs, l’autonomie est de 630 kilomètres. De plus, cette version peut accélérer de 0 à 100 km/h en 3,7 secondes.

Leapmotor222

La C01 dispose également de quelques fonctionnalités de connectivité pour séduire la clientèle chinoise. Avec trois écrans, la voiture utilise la puce Qualcomm Snapdragon 8155. De plus, cette voiture est équipée d’une reconnaissance faciale. Le véhicule peut être déverrouillé et démarré via un système similaire à Face ID, jusqu’à 25 paramètres au total peuvent être attribués au conducteur via la reconnaissance faciale.

Leapmotor222222
Leapmotor C01

Autre élément intéressant : le système d’exploitation est basé sur Android, l’infodivertissement est donc censé être compatible avec la plupart des applications Android. Pour les utilisateurs d’Apple, le déverrouillage et le verrouillage seront également possibles via Siri. Enfin, pour une conduite semi-autonome de niveau 3, la C01 est équipée du système « Leapmotor Pilot ».

Leapmotor accepte déjà les précommandes pour la C01 en Chine. La fourchette de prix se situe entre 180 000 et 270 000 yuans, soit l’équivalent de 25 400 à 38 000 euros. Concernant le marché européen, Leapmotor n’a annoncé aucun plan pour le moment. Cette Leapmotor C01 ne se frottera pas uniquement à Tesla, elle fait également face à la Nio ET7 et la Xpeng P7.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles