Alpine A110 : la mythique sportive passe à l’électrique, cheveux aux vents

Pour patienter avant l'arrivée du SUV électrique

 

A l'occasion du Grand Prix de France de F1 dimanche, Alpine dévoile le prototype de l’A110 E-ternité. Une voiture 100 % électrique reprenant la base de la mythique A110 thermique. Au programme : une architecture électrique sur mesure et un toit enfin découvrable.

Alpine A110 E-ternité

Ça y est, Alpine (Renault) dévoile le prototype de l’A110 électrique à l’occasion du Grand Prix de France de Formule 1 qui se court dimanche 24 juillet. Cette nouvelle voiture électrique reprend la même base que l’A110 en termes de design. La seule différence est le toit découvrable, rendu possible par l’utilisation de carbone recyclé pour rigidifier la structure.

D’un point de vue technique, cette A110 E-ternité promet d’être un petit bijou de technologie. Si elle utilise les mêmes modules batterie que la Megane E-Tech, ceux-ci sont intégrés d’une manière totalement différente et unique. Ils sont en effet placés à l’avant et à l’arrière de la voiture avec respectivement quatre et huit modules. De quoi respecter une bonne répartition du poids avec 42/58 contre 43/57 pour la version thermique. Comme on peut le voir sur les images de synthèses, les batteries ne sont pas positionnées à l’horizontale, mais à la verticale sur la partie arrière. En espérant que cela ne rehausse pas trop le centre de gravité.

Presque aussi puissante que la version thermique

On trouve un moteur de 178 kW (242 ch) en position arrière développant 300 Nm de couple, permettant d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,5 secondes, le 1 000 m départ arrêté en 23,7 secondes avec une vitesse maximale de 250 km/h. Des chiffres légèrement inférieurs à la version thermique de l’A110 avec 4,4 secondes ; 22,8 secondes et 260 km/h, mais de peu. Cela s’explique par la hausse du poids de l’ensemble (1 378 kg contre 1 120 kg) du fait de la présence des batteries qui pèsent tout de même 392 kg.

Alpine A110 E-ternité-13

Deux vitesses comme sur la Porsche Taycan

Pour conserver une certaine sportivité, l’A110 E-ternité prend la route de la Porsche Taycan avec l’intégration d’une boîte de vitesses. Celle-ci est de type double embrayage (DCT) avec pilotage électronique avec palettes aux volant et 2 vitesses. On imagine que la première vitesse est prévue pour les phases d’accélération depuis l’arrêt et que la seconde vitesse prend le relais à hautes vitesses.

La batterie de 60 kWh permet d’atteindre une autonomie, sur cycle WLTP, de 420 km. À comparer aux 550 km de la version thermique. La puissance de charge maximale, de 200 kW, devrait permettre de recharger assez rapidement les cellules.

Un intérieur plus moderne

Alpine en a également profité pour revoir la partie divertissement de la voiture. On trouve ainsi 8 haut-parleurs, un caisson de basse et un nouvel écran multimédia plus grand. La voiture fait également la part belle au lin, une matière réputée pour son côté très écoresponsable avec un faible impact sur l’environnement et produit en France. De quoi remplacer le carbone sur certaines pièces, selon Alpine.

Un prototype avant le futur SUV

Il ne reste plus que ce prototype passe à l’étape industrielle, mais ce ne devrait pas être le cas. En effet, la marque française prévoit de lancer un SUV coupé pour sa première voiture électrique.

Le label sportif de Renault, Alpine, prépare un SUV électrique coupé attendu en 2025. L’idée étant de concurrencer les Tesla Model Y et Ford Mustang Mach-E actuels, ainsi que la future Porsche Macan branchée.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles