Chevrolet dévoile le Blazer EV, un magnifique SUV à l’américaine

Pour venir faire de l'ombre au Tesla Model Y

 

Chevrolet dévoile le Blazer EV. Le parfait concurrent de la Tesla Model Y.

2022_Chevrolet-Blazer-EV_08

Ford, Rivian, General Motors… Tous ont le même combat : rattraper Tesla d’ici quelques années. Si le chemin est encore long, ces constructeurs se donnent les moyens de leurs ambitions en dévoilant de plus en plus de modèles 100 % électriques. Le dernier en date ? Il provient de chez Chevrolet avec le Blazer EV, un concurrent tout trouvé au Tesla Model Y.

Même si la plupart des constructeurs ne l’expriment pas de cette manière, l’objectif pour les années à venir, c’est de rattraper Tesla en matière de ventes. Le constructeur américain, qui a écoulé 936 172 voitures dans le monde en 2021, a doublé ses ventes par rapport à 2020 et devrait très certainement dépasser le million d’unités vendues cette année.

Quatre versions disponibles

Parmi les constructeurs désireux de rattraper Tesla, il y a General Motors. Et avec Chevrolet, qui fait partie du groupe américain, GM dévoile le Blazer EV, un SUV 100 % électrique qui compte bien faire de l’ombre au Tesla Model Y. Il s’agira d’un modèle à volume (qui devrait se vendre en nombre) qui viendra compéter dans la gamme le pick-up Silverado EV et le SUV Equinox EV.

Si vous avez déjà entraperçu la silhouette de ce modèle, c’est normal, puisqu’il n’est pas tout à fait nouveau, le Blazer existant déjà en thermique dans la gamme Chevrolet, mais avec un look assez différent pour différencier les deux produits. Le Chevrolet Blazer EV repose sur une plateforme modulaire baptisée Ultium et partagée avec un autre SUV électrique de General Motors : le Cadillac Lyriq. Cette plateforme permet au véhicule d’avoir le droit à plusieurs types de transmission (traction, propulsion et quatre roues motrices) en fonction de la disposition et du nombre de moteurs implantés.

blazer-ev_inforgraphic-1
La structure de gamme du Chevrolet Blazer EV // Source : Chevrolet

Des chiffres calqués sur ceux du Model Y

Du côté des chiffres, Chevrolet n’a pas encore tout dévoilé puisque le modèle est censé sortir de l’usine Ramos Arizpe, au Mexique, dans tout pile un an, à l’été 2023. Néanmoins, le constructeur donne quelques indications avec ses propres valeurs d’autonomie avant l’homologation sous le cycle EPA. Ainsi, le Blazer EV le plus endurant pourrait atteindre 515 km avec une seule charge, soit à quelques kilomètres près l’autonomie annoncée par Tesla et son Model Y Grande Autonomie (525 km).

On ignore également la taille de la batterie des différentes batteries, mais il y a fort à parier que pour les versions les plus haut de gamme, nous retrouvions la batterie d’une capacité de 100 kWh du Cadillac Lyriq. Chevrolet annonce une puissance de charge pouvant atteindre 190 kW en courant continu et 11,5 kW en courant alternatif.

2022_Chevrolet-Blazer-EV_19

Prête pour les courses-poursuites

Une version plus sportive baptisée SS sera aussi de la partie. Elle cible clairement le Tesla Model Y Performance, puisque la firme américaine annonce une puissance de 557 ch et 879 Nm de couple, avec un 0 à 100 km/h abattu en moins de 4 secondes via un inédit mode WOW (Wide Open Watts). L’autonomie serait aussi similaire au Model Y, avec 466 km annoncés par Chevrolet pour le Blazer SS contre 488 km pour le SUV Tesla. Cette version SS intégrera d’ailleurs le marché des véhicules de police avec un modèle homologué en catégorie Police Pursuit.

534402-chevrolet-a-deja-prevu-un-blazer-electrique-de-police

Comme vous pouvez le constater sur les photos, le Chevrolet Blazer EV possède un habitacle plutôt technologique, avec la présence de deux écrans de 11 et 17,7 pouces. Il intègre également l’architecture électronique Ultifi qui permet de séparer le logiciel du matériel pour permettre des mises à jour à distance fréquentes sur l’ensemble du véhicule. Ainsi, Chevrolet pourra ajouter des fonctions pour la conduite semi-autonome en fonction des évolutions de la réglementation.

Bientôt en Europe et en France ?

Chevrolet précise que les Blazer 2LT et RS seront commercialisés à l’été 2024 à partir de, respectivement, 47 595 dollars (environ 47 000 euros) et 51 995 dollars (environ 51 260 euros). Les versions SS et 1LT arriveront plus tard et seront disponibles moyennant 65 995 dollars (65 000 euros) et 44 995 dollars (44 360 euros). Tous les prix sont indiqués hors taxes.

Chevrolet n’étant plus importé officiellement en Europe mais cela pourrait changer, puisqu’un retour de General Motors en Europe n’est pas à exclure d’après les récentes annonces de la marque. Un retour 100 % électrique bien évidemment. Pour le moment, la seule Chevrolet vendue dans l’Hexagone de manière officielle par des distributeurs partenaires, c’est la nouvelle Corvette C8 et son V8 allant de 495 à 679 ch, un modèle aux antipodes du Blazer EV.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles