La Tesla Roadster se fait dompter par cette voiture électrique chinoise

 

La marque Aion, propriété du groupe chinois GAC vient de lever le voile sur sa première supercar. Baptisée Hyper SSR, celle-ci affiche des performances de très haut vol et devient la voiture chinoise la plus rapide du marché.

Aion Hyper SSR

Aujourd’hui, les constructeurs chinois débarquent en force sur le marché. On pense bien sûr à MG, commercialisé en France depuis 2019 et qui vient d’officialiser la version européenne de sa compacte MG 4. Mais d’autres marques continuent leur développement, à l’image de BYD, qui prévoit aussi de conquérir l’Europe avec trois modèles ou encore Nio et Xpeng. Mais si les firmes asiatiques étaient plutôt connues pour leurs véhicules abordables, elles commencent désormais à se lancer sur le segment des sportives, à l’image de Hongqi et sa S9 ou encore MG et son roadster Cyberster.

Un partenariat inattendu

Désormais, c’est au tour d’une autre marques de faire son arrivée sur ce marché en pleine expansion. Il s’agit d’Aion, fondée en 2018 et faisant partie du groupe chinois GAC. Si jusqu’alors, celle-ci ne commercialisait que des berlines et SUV, voilà qu’elle dévoile sa toute première supercar, à l’occasion d’un évènement organisé en Chine et relayé par Car News China. La sportive, qui porte le nom d’Hyper SSR affiche alors des lignes plutôt séduisantes, empreintes d’une certaine sobriété par rapport à certaines de ses rivales, européennes notamment. On notera que la carrosserie est réalisé en fibre de carbone, un matériau que l’on retrouve également dans le diffuseur arrière. La sportive se dote également d’un aileron mobile ainsi que de portes papillon motorisées, qui se ferment grâce à un appui sur la pédale de frein. Une technologie déjà utilisée chez Tesla mais également sur la Mercedes EQS.

A bord, la présentation est plutôt simpliste, comme dans la plupart des supercars du marché. Nous découvrons alors un écran tactile de 14,8 pouces installés au centre du poste de conduite, complété par un combiné numérique de 8,8 pouces. Deux personnes peuvent alors prendre place, dans des sièges sport, dont la structure semble également réalisée en fibre de carbone. Si l’on en sait encore très peu sur les technologies embarquées dans cette Hyper SSR, Car News China nous informe qu’Aion collabore avec l’agence spatiale chinoise afin de développer des matériaux innovants et de nouveaux systèmes d’intelligence artificielle. Ceux-ci pourraient alors se retrouver dans de futurs modèles de la gamme Hyper.

Des performances incroyables

Mais ce qui nous intéresse particulièrement ici, c’est surtout la fiche technique de cette nouvelle Aion Hyper SSR. Celle-ci embarque alors une motorisation 100 % électrique développant pas moins de 1 225 chevaux pour 12 000 Nm de couple. Une cavalerie qui lui permet alors de réaliser le 0 à 100 km/h en seulement 1,9 secondes dans sa version la plus performante. Un chiffre impressionnant, qui équivaut selon la marque à une accélération de 1,7 G, mais qui est encore loin des 1,1 secondes promises par Tesla pour la 2ème génération de son Roadster, toujours en cours de développement. La supercar chinoise se déclinera également dans une variante d’entrée de gamme, qui termine alors le même exercice en 2,3 secondes. Avec de telles performances, cette nouvelle venue est tout simplement la voiture chinoise de série la plus rapide au monde.

Mais elle est aussi la plus chère. En effet, il faut compter 1,286 million de Yuans, soit environ 183 949 euros pour la version de base, tandis que la déclinaison la plus performante débute à partir de 1 686 millions de Yuans, soit l’équivalent de 241 164 euros environ. Si les informations concernant la recharge n’ont pas été dévoilées par le constructeur, le site CNEVPost souligne que la sportive est équipée d’une architecture 900 volts. Les premières livraisons débuteront en octobre 2023, mais rien n’a encore été dit sur une commercialisation en Europe.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles