Les batteries de l’Apple Car pourraient être fabriquées par deux mastodontes chinois

Des discussions sont en cours avec CATL et BYD

 

Apple a de grands projets pour sa voiture électrique, mais il ne pourront pas se concrétiser sans des batteries à la hauteur de ses ambitions. Sur ce dossier, la firme est à la manoeuvre : elle serait en discussions préliminaires avec deux géants chinois de l'industrie des batteries au lithium-ion

Toujours en chantier, l’Apple Car pourrait être alimentée par une batterie signée BYD ou CATL

Toujours en chantier, l’Apple Car pourrait être alimentée par une batterie signée BYD ou CATL

Et si Apple avait trouvé ses fournisseurs pour les batteries de son Apple Car ? Difficile d’affirmer quoi que ce soit dans l’immédiat, mais Reuters tient en tout cas de quatre personnes proches du dossier que le géant de Cupertino a engagé des discussions préliminaires avec deux grands groupes chinois : BYD et CATL. Tous deux sont entre autres spécialisés dans la fabrication de batteries et d’accumulateurs pour véhicules électriques.

Rien ne dit toutefois que ces discussions aboutiront bien à la signature d’un quelconque contrat : Apple avait déjà entamé par le passé des négociations avec d’autres acteurs de l’industrie pour l’Apple Car, sans pour autant aboutir à quoi que ce soit par la suite. Ce fut par exemple le cas avec les coréens Hyundai et KIA en début d’année, mais aussi avec le japonais Nissan.

Apple voudrait des batteries moins coûteuses à produire

D’après les sources de l’Agence de presse britannique, la firme américaine chercherait à faire fabriquer des batteries lithium-ion utilisant du phosphate. Ces dernières sont moins coûteuses à produire puisqu’elles nécessitent du fer et non du nickel ou du cobalt, plus rares et donc plus chers. On ignore par contre si Apple est en discussion uniquement avec BYD et CATL (fournisseur des batteries de Tesla) ou si la marque à la pomme négocie parallèlement avec d’autres fabricants. La chose est loin d’être impossible, d’autant que CATL serait réticent à construire des installations aux États-Unis.

Joe Biden pourrait jouer un rôle indirect dans le choix d’un fabricant de batteries pour l’Apple Car

Joe Biden pourrait jouer un rôle indirect dans le choix d’un fabricant de batteries pour l’Apple Car

Or, et toujours selon les sources évoquées par Reuters, Apple aurait fait de la construction d’installation de fabrication sur le sol américain une condition préalable à un accord. Par ce biais, la firme espère sûrement profiter d’aides fédérales. Joe Biden, qui souhaite attirer aux États-Unis davantage de fabricants de véhicules électriques, a notamment prévu un budget de 174 milliards de dollars pour stimuler le marché national. Cela passera notamment par des crédits d’impôt, mais aussi par des subventions aux constructeurs de batteries.

La plupart des analystes estiment que l’Apple Car pourrait être annoncée à l’horizon 2024. Une date qui marquerait aussi le début de production pour le premier véhicule électrique de la firme californienne évoqué depuis des années par de multiples rumeurs.

Les derniers articles