GTA 6 : Rockstar Games confirme l’énorme fuite

 

Rockstar Games fait peut-être face ce week-end à la plus grosse fuite de l'Histoire du jeu vidéo, tant l'attente autour de GTA 6 a atteint un nouveau sommet.

Source : Rockstar Games

Mise à jour le 19 septembre à 15h21 : Rockstar Games a confirmé l’authenticité de la fuite. Son origine vient bien d’une intrusion sur le réseau interne de la société qui a pu mettre la main sur des vidéos de GTA 6 en cours de développement. D’après le studio, cette intrusion et la publication de ces fuites ne devraient pas avoir d’impact sur le développement du jeu ou provoquer un retard. Les équipes regrettent surtout que le public ait pu découvrir le jeu ainsi, sans avoir de contrôle sur leur façon de présenter leur prochain gros titre. Rockstar Games termine en promettant de donner bientôt des nouvelles de leurs projets.

A Message from Rockstar Games pic.twitter.com/T4Wztu8RW8

— Rockstar Games (@RockstarGames) September 19, 2022

GTA 6 est sans aucun doute le jeu vidéo le plus attendu de l’Histoire du jeu vidéo. Depuis son 3e épisode sur PlayStation 2, chaque titre de la franchise est un énorme succès, mais c’est GTA 5 qui a explosé tous les records. Lancés sur trois générations de console, il s’agit de l’un des jeux les plus vendus de l’histoire, sans compter son mode multijoueur, GTA Online, qui fait les beaux jours de Rockstar Games financièrement depuis près de 10 ans. Il ne fait donc aucun doute que l’attente autour de GTA 6 est maximale.

Ce week-end, un internaute connu sous le pseudo teapotuberhacker a publié sur le site communautaire GTAForums un lien vers pas moins de 90 vidéos de ce qu’il prétend être GTA 6.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Une source impossible à authentifier

Aucun journaliste n’a pu vérifier l’authenticité des vidéos partagées par l’internaute. Tout cela pourrait ainsi être un énorme fake. La série des GTA a d’ailleurs une longue histoire de fausses informations publiées sur le web. Pour autant, la taille des données publiées par teapotuberhacker est telle que créer un faux de la sorte demanderait beaucoup de travail.

C’est cet élément qui apporte un semblant de crédit à la source : l’internaute aurait-il créé un tel projet avec des dizaines de vidéos simplement pour le buzz d’un week-end ?

Une version très préliminaire

Partons du principe que les images que l’on voit sont authentiques. Dans ce cas, on y découvre un GTA 6 encore très tôt dans son développement. On peut notamment voir des captures d’écran où les textures sont absentes et où les PNJ ont un modèle temporaire les faisant ressembler à des robots. Difficile donc de trouver un intérêt journalistique à la fuite elle-même. Rien de ce qui est montré dans ces images serait comparable à l’œuvre terminée.

Paradoxalement, certains éléments du jeu semblent déjà très avancés. Trop pour l’état dans lequel devrait être le jeu. On peut notamment entendre des lignes de dialogues jouées par des acteurs, alors que cet élément arrive souvent très tard dans le développement d’un jeu. On découvre peut-être des vidéos créées par Rockstar pour présenter sa progression auprès de l’éditeur Take-Two ou d’investisseurs. Appelé vertical slice en anglais, ce genre de démos non jouables est parfois une bonne démonstration de ce que les développeurs souhaitent viser comme résultat avec leurs jeux. Pour réaliser ce verticale slice, ils travaillent donc à assembler tous les éléments de ce que donnerait le jeu vidéo terminé, en faisant progresser le développement d’une mission en particulier bien plus loin que le reste du jeu.

Il est important d’insister sur la nature étrange de cette supposée fuite. Il ne s’agit pas de publier en avance la bande-annonce d’un jeu ou ses premières images, mais bien de dévoiler du travail en développement encore très confidentiel. Pour quelle raison cette fuite a-t-elle eu lieu ? Y a-t-il un problème sécurité chez Rockstar Games ?

Reste à voir comment Rockstar Games va réagir par rapport à cette supposée fuite. Récemment, des éditeurs comme Ubisoft ou Konami se sont fait remarquer en faisant des demandes de DMCA pour faire supprimer les contenus en ligne relatifs à des fuites. Ce faisant, ils validaient alors les authenticités des leaks.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.