La sortie de Zelda Tears of The Kingdom est une fête pour le jeu vidéo

Ta da da daaaa !

 

The Legend of Zelda: Tears of The Kingdom réunit tous les ingrédients pour être l'événement de l'année dans le jeu vidéo. Un événement rare de célébration entre joueuses et joueurs qu'il faut savourer, quitte à mettre l'esprit critique de côté un instant.

The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom

Malgré quelques fuites qui auraient pu l’entacher, la sortie de The Legend of Zelda : Tears of The Kingdom crée l’événement, et au-delà du simple jeu, une fête pour les joueuses et les joueurs. C’est un euphémisme que de dire que le jeu de Nintendo était particulièrement attendu. Un nouvel épisode de la saga ne sort pas tous les jours. Six ans se sont écoulés depuis la sortie triomphante de The Legend of Zelda : Breath of The Wild, un jeu toujours considéré comme l’un des meilleurs jeux de l’histoire du jeu vidéo. Le moins que l’on puisse dire c’est que les planètes semblent s’aligner pour faire de Tears of The Kingdom un phénomène encore plus fort.

Un jeu acclamé par la critique

Tout d’abord, le nouveau titre de Nintendo a déjà récolté un maximum de bonnes notes lors de la levée de l’embargo quelques heures avant le lancement officiel. Les médias qui ont pu s’essayer au jeu ces dernières semaines sont dithyrambiques concernant les qualités du titre.

Cela permet à Tears of The Kingdom de toucher du doigt le score de son auguste prédécesseur, avec une moyenne Metacritic de 96, contre 97 pour Breath of The Wild (et 99 pour l’indétrôné Ocarina of Time). Même chose pour le concurrent OpenCritic qui place Tears of The Kingdom avec une moyenne de 97 ce qui en fait le jeu le mieux noté de l’histoire du site.

Un événement sans comparaison

Comme le rappel régulièrement Nintendo, Breath Of The Wild est aussi un vrai carton commercial avec plus de 29 millions d’exemplaires écoulés depuis son lancement. Le jeu est sorti dans un contexte de surprise où Nintendo revenait de l’échec cuisant de la Wii U. Ici, la firme peut désormais s’appuyer sur une franchise au meilleur de sa forme et une console vendue à plus de 125 millions d’exemplaires.

Un succès annoncé qui a poussé plusieurs réseaux de boutiques à proposer des ouvertures spéciales dès minuit pour célébrer la sortie et permettre aux fans de repartir avec le jeu en même temps que la sortie en version numérique. Le genre d’événement où les fans peuvent se donner à cœur joie pour raconter leurs moments préférés de la saga et leur histoire personnelle avec la franchise.

L’industrie s’arrête pour célébrer

Au-delà de cet événement commercial, il suffit d’interroger des fans de jeux vidéo, des travailleurs du jeu vidéo, des journalistes ou plus simplement prendre le pouls sur les réseaux sociaux pour constater à quel point Tears of The Kingdom fait partie de ces jeux capables d’arrêter une industrie. Que l’on soit fan ou non de la franchise, cette passion et cette joie partagées par de nombreux joueurs dans le monde est palpable.

C’est aussi la raison choisie par de nombreux développeurs ou éditeurs d’éviter le lancement d’un jeu ce 12 mai 2023. D’une manière générale, il serait difficile de communiquer sur un jeu vidéo pendant le passage de cette comète. Tous les regards sont braqués vers le nouveau jeu de Nintendo, même ceux de la concurrence.

Mettons de côté le cynisme dans lequel on peut se conforter habituellement pour embrasser la passion des fans et ce moment festif. Il est beau de voir autant de personnes dans le monde pouvoir se réunir autour d’un événement culturel tel que celui-là, vivre et partager la passion du jeu vidéo. Un événement de cette magnitude n’arrive pas tous les jours, alors, savourons un peu.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !