Quelques années après la sortie de la Nintendo Switch, les joueurs commencent à constater en masse des problèmes avec les manettes Joy-Con. L’histoire a pris une telle ampleur qu’un recours collectif à l’encontre de Nintendo est désormais lancé aux États-Unis.

Cela fait un peu plus de deux ans que nous profitons de nos Nintendo Switch. La console transformable pouvant autant être de salon que portable fait la joie de bien des joueurs, et le constructeur japonais escompte bien la rendre plus accessible encore en fin d’année avec la sortie de la Nintendo Switch Lite.

Pour tout le succès qu’elle rencontre, est-elle cependant exempte de défauts ? C’est loin d’être le cas. Nombreux sont les joueurs à s’être plaints du placement de l’USB type C de recharge notamment, qui empêche de charger la console en mode tabletop, ou encore de l’impossibilité de brancher un casque Bluetooth. Mais un problème plus embêtant encore prend de l’ampleur sur la toile.

Recours collectif pour Joy-Con défectueux

En effet, les témoignages s’accumulent sur un problème concernant les Joy-Con. Ces derniers enregistraient de faux mouvements même sans que l’on interagisse avec eux, la caméra « glissant » petit à petit alors que les joysticks ne sont pas utilisés. De rares témoignages parlent du même problème avec la manette Switch Pro.

Ce problème a pris de l’ampleur comme l’indique Eurogamer. Aux États-Unis, comme le veut la tradition culturelle locale, un recours collectif a été lancé contre Nintendo sous l’impulsion d’un joueur californien du nom de Ryan Diaz. Ce dernier indique avoir acheté sa Nintendo Switch en juillet 2017 et avoir constaté le problème des Joy-Con 11 mois plus tard. Envoyées en réparation à Nintendo, elles ont rencontré le même problème 3 mois plus tard. Une seconde paire de Joy-Con achetée y a également eu le droit.

Le recours collectif a été lancé sur la base des nombreux témoignages trouvés sur le net depuis que ce problème a été soulevé. Un formulaire en ligne a même été lancé afin d’en recueillir de nouveaux.

Un problème qui persiste

À terme, si un défaut est bien constaté par les autorités américaines, Nintendo pourrait être condamné à rembourser les utilisateurs. Surtout, on espère que si un bug est bien constaté, cela motivera la firme à corriger rapidement le problème pour tout le monde.

Pour nous autres joueurs européens, ce genre de décision juridique typiquement américaine a rarement un impact profond. Si un problème est bien constaté et est de nature matérielle, nous devrions tout de même profiter d’une mise à jour des Joy-Cons… à nos frais cependant.