MediaTek a vendu plus de SoC au Q2 2021 que Qualcomm et Apple réunis

Qualcomm reste par contre premier sur les modems 5G

 

La nouvelle n'a rien d'une surprise : en enchaînant les lancements de SoC 5G compétitifs, le Taïwanais MediaTek a su grappiller suffisamment de parts de marché pour se hisser, sur le second trimestre 2021, au rang de premier vendeur mondial de SoC... loin devant Qualcomm et Apple.

MediaTek devient premier vendeur de SoC mondial sur le second trimestre 2021, avec une avance qui pourrait lui permettre de le rester

MediaTek devient premier vendeur de SoC mondial sur le second trimestre 2021, avec une avance qui pourrait lui permettre de le rester // Source : MediaTek

Comme chaque trimestre, le cabinet Counterpoint Research publie son tour d’horizon du marché des SoC pour smartphones. L’occasion de découvrir que, pour le second trimestre, le Taïwanais MediaTek s’est taillé la part du lion en totalisant à lui seul 43 % de parts de marché entre les mois d’avril et juin 2021. C’est plus que Qualcomm et Apple réunis, qui arrivent en seconde et troisième marche du podium avec 24 % et 14 % de parts de marché respectivement.

Comme le souligne GSMArena, c’est la première fois que la part de marché de MediaTek est aussi importante… mais cela n’a au final rien de surprenant au regard des efforts réalisés ces derniers mois par le groupe pour lancer des SoC 5G performants et abordables, notamment sur l’entrée et le milieu de gamme.

MediaTek souffre moins que Qualcomm des pénuries

Des efforts qui ne sont pas passés inaperçus du côté de chez Counterpoint. Le directeur de recherche du cabinet évoque ainsi « un portfolio 5G compétitif dans le segment entrée / haut de gamme et sans contraintes majeures d’approvisionnement », tout en indiquant que  les rendements de MediaTek en termes de production sont meilleurs que ceux de Qualcomm. La firme souffre donc (un peu) moins des pénuries que son concurrent.

Source : Counterpoint Research

Source : Counterpoint Research

Notons par ailleurs que l’emprise de MediaTek sur le marché pourrait se confirmer. De récentes rumeurs laissent notamment entendre que la marque serait en mesure de lancer dès 2022 une puce haut de gamme très performante motorisée par la nouvelle architecture Armv9, mais aussi gravée en 4 nm. Baptisée Dimensity 2000, cette dernière pourrait concurrencer efficacement le futur Snapdragon 898 de Qualcomm, attendu en fin d’année 2021.

Qualcomm reste devant sur les modems 5G

Qualcomm peut quand même se consoler sur le terrain des modems 5G, où il reste le numéro 1 incontesté avec 55 % de parts de marché sur le second trimestre de 2021. MediaTek y plafonne de son côté à 30 %, contre seulement 10 % pour Samsung. Il faut dire que Qualcomm a pour lui l’avantage d’un contrat avec Apple. En attendant que la firme de Cupertino soit en mesure de fabriquer ses propres modems 5G (cela devrait se concrétiser dans les prochaines années grâce au rachat d’une partie de l’activité modem d’Intel il y a deux ans), Qualcomm fournit en effet les puces 5G des iPhone.

Source : Counterpoint Research

Source : Counterpoint Research

Sur le marché du SoC, le grand perdant reste HiSilicon. Frappée de plein fouet par les sanctions américaines, la filiale de Huawei ne peut plus fabriquer de nouvelles puces. Elle vivote depuis des mois en vendant des stocks accumulés… qui commencent désormais à se tarir.

Les derniers articles