Pouvoir profiter d’enceintes Sonos moyennant un abonnement mensuel : c’est un principe que la marque va commencer à expérimenter au Pays-Bas.

Une enceinte Symfonisk développée par Sonos en partenariat avec IKEA, pour illustration.

Les services d’abonnement pour produits physiques existent depuis un moment dans le monde du hardware. Microsoft propose par exemple un programme mensuel pour sa console Xbox. Plus loin de nous, Tesla fait de même pour des panneaux solaires à installer sur le toit de sa maison.

C’est au tour du fabricant audio Sonos de s’essayer au principe, via un programme expérimental intitulé Sonos Flex. Le test est pour le moment limité à quelque 500 foyers situés aux Pays-Bas, où est localisé le siège de Sonos Europe, et serait étendu à d’autres pays s’il venait à être concluant. Les différents abonnements sont les suivants.

  • Pour 15 euros par mois : deux enceintes connectées Sonos One (458 euros), ce qui reste financièrement rentable pendant 30 mois.
  • Pour 25 euros par mois : une barre de son Sonos Beam en plus des deux Sonos One (907 euros), ce qui est rentable pendant 36 mois.
  • Pour 50 euros par mois : une Playbar et un Subwoofer en plus des deux Sonos One (2026 euros), ce qui est rentable pendant 40 mois.

Pas de possibilité de devenir propriétaire

Chaque produit est automatiquement remplacé lors de la sortie d’un nouveau modèle, et l’abonnement peut être modifié ou résilié à tout moment. La livraison est gratuite et prend environ quatre jours, avec une installation également gratuite du système à 50 euros par mois pour les habitants d’Amsterdam.

Contrairement à d’autres systèmes d’abonnement en vigueur dans la tech, il n’est pas possible de devenir propriétaire des enceintes au bout d’un certain laps de temps. Contacté par The Verge, un porte-parole de Sonos laisse cependant ouverte une telle option à l’avenir : « nous sommes à l’écoute des clients tout au long du programme, et s’il y a une zone de réactions, nous allons certainement y prêter attention ».

Test des enceintes IKEA Sonos Symfonisk : une collaboration fructueuse