Angell Bike vs Vanmoof S3 / X3 : le duel des vélos électriques connectés

Lequel précommander ? On vous aide à vous décider

 

Les vélos urbains à assistance électrique (VAE) ont le vent en poupe et nous avons décidé de nous intéresser à deux marques qui ont annoncé de nouveaux modèles disponibles dès cet été. Vanmoof (ou VanMoof) et Angell, la première entreprise est néerlandaise, la seconde est française. Ils ont succissement présentés les Angell, Angell /S, Vanmoof S3 et Vanmoof X3 : des vélos électriques connectés qui nous intriguent beaucoup.

En haut, respectivement les Vanmoof S3 et X3. En bas, les Angell et Angell /S. // Source : montage Frandroid

En précommandes entre 2 000 à 3 000 euros, Vanmoof et Angell ont le même positionnement sur ce marché des vélos urbains à assistance électrique (VAE) dans lequel on retrouve également la marque Cowboy.

Nous avions d’ailleurs testé le Cowboy Bike de 2019, vendu à 2 000 euros, un prix qui semble élevé, mais 1 400 euros de moins que son concurrent direct de l’époque, le Vanmoof S2. Désormais la bataille se joue entre 2 000 et 3 000 euros TTC, auxquels il faut déduire les aides et autres coups de pouce, où VanMoof et Angell essayent de se tailler une part du lion.

Le comparatif des caractéristiques entre les vélos Angell et Vanmoof

L’entrepreneur Marc Simoncini (fondateur de Meetic en 2001), qui a dévoilé son projet Angell l’année dernière, vient de présenter une déclinaison plus confortable de son vélo électrique. Ce modèle se nomme Angell /S.

Comme vous pouvez le voir sur le visuel ci-dessous, Vanmoof et Angell ont donc une offre similaire : deux tailles de vélo différentes, mais avec des caractéristiques très proches. Ces VAE misent sur l’intégration et le design pour séduire. Le design des vélos Angell a été pensé par Ora-ïto, un designer qui a collaboré avec de nombreuses marques et institutions dans le monde.

Modèle Angell Angell /S VanMoof S3 VanMoof X3
Poids
Roues
Ergonomie
13,9 kg
28 pouces
Design pour utilisateur 165 - 195 cm
12,9 kg
27,5 pouces
Design unisexe pour utilisateur 155 - 195 cm
19 kg
28 pouces
19 kg
24 pouces
Design unisexe pour utilisateurs entre 155 - 200 cm
Freins Freins à disques Tektro HDR 310
Freins à disques Tektro HDR 310
Freins à disque hydrauliques avant et arrière Freins à disque hydrauliques avant et arrière
Pneus Michelin Protek 700X35C anti-crevaison Michelin 650X35B anti-crevaison
Pneus Schwalbe Big Ben anti-crevaison
Pneus Schwalbe Big Ben anti-crevaison
Lumières Sur mesure SPANNINGA Sur mesure SPANNINGA Système d’éclairage automatique LED 40 Lux Système d’éclairage automatique LED 40 Lux
Moteur 250W
Couple max. 50 Nm
4 programmes d'assistance
250W
Couple max. 50 Nm
4 programmes d'assistance
250W - 350W
4 niveaux de puissance
Couple avec Boost : 59 Nm
250W - 350W
4 niveaux de puissance
Couple avec Boost : 59 Nm
Vitesses Pas de vitesses, mono-vitesse avec 4 niveaux d'assistance électrique Pas de vitesses, mono-vitesse avec 4 niveaux d'assistance électrique 4 vitesses automatiques intégrées
Changement de vitesse automatique électronique
4 vitesses automatiques intégrées
Changement de vitesse automatique électronique
Capacité de la batterie
Autonomie annoncée
-
70 kilomètres
Démontable
-
70 kilomètres
Démontable
504 Wh
entre 60 et 150 kilomètres
Non démontable (sauf pour l'entretien)
504 Wh
entre 60 et 150 kilomètres
Non démontable (sauf pour l'entretien)
Charge 36V 4A
2 heures pour une charge complète
36V 4A
2 heures pour une charge complète
36V 4A
50% de charge en 80 minutes
Charge complète en 4 heures
36V 4A
50% de charge en 80 minutes
Charge complète en 4 heures
Sécurité Verrouillage automatique
Reconnaissance automatique de l'utilisateur
Alarmes haute fréquence
Suivi anti vol par GMS et Bluetooth
Verrouillage automatique
Reconnaissance automatique de l'utilisateur
Alarmes haute fréquence
Suivi anti vol par GMS et Bluetooth
Verrouillage sans clé, Touch Unlock
Reconnaissance automatique de l'utilisateur
Alarmes intégrées
Tracking antivol par GSM et Bluetooth
Verrouillage sans clé, Touch Unlock
Reconnaissance automatique de l'utilisateur
Alarmes intégrées
Tracking antivol par GSM et Bluetooth
Géolocalisation et connectivité Bluetooth Low Energy
GPS
GSM 2G
Bluetooth Low Energy
GPS
GSM 2G
Bluetooth Low Energy
-
GSM 2G
Bluetooth Low Energy
-
GSM 2G
Ecran Ecran tactile de 2,4 pouces en couleurs Ecran tactile de 2,4 pouces en couleurs Ecran matriciel Ecran matriciel

L’Angell et l’Angell /S, comme vous pouvez le voir, intègrent le moteur dans le moyeu de la roue arrière, alors que Vanmoof utilise plutôt la roue avant. Les vélos français sont beaucoup plus légers que les vélos électriques traditionnels (la plupart dépassent les 20 kg) et bien plus que ceux de Vanmoof (pas loin des 20 kg).

Différence entre les vélos Angell et Angell/S // Source : Angell Bike

VanMoof a dévoilé récemment les S3 et X3, la troisième itération de sa gamme de vélos à assistance électrique. Le S3, pour les personnes plus grandes, ressemble à un VTT tandis que le X3 possède un design plus atypique, mais surtout plus maniable et plus adapté aux personnes de taille moyenne (à partir de 155 centimètres).

VanMoof S3 et X3 // Source : VanMoof

Pour la transmission, Angell et Vanmoof ont fait le choix d’un unique mono plateau entraînant la roue via une chaîne et un unique pignon. C’est ce que l’on appelle des e-vitesses chez VanMoof et des modes (Fly Eco, Fly Dry, Fly Fast…) chez Angell. Sur tous les vélos, l’assistance s’interrompt à 25 km/h (comme la Loi l’oblige), mais vous pouvez configurer votre vélo Vanmoof comme s’il était aux US pour dépasser cette valeur.

Le Vanmoof S3 // Source : Vanmoof

Les vélos d’Angell et Vanmoof ont globalement des composants similaires, mais les deux vélos n’offrent pas les mêmes prestations de services. Angell, par exemple, utilise l’accéléromètre pour ajuster l’assistance électrique (si vous êtes dans une montée), alors que ce n’est pas le cas chez Vanmoof qui a pourtant des capteurs similaires.

L’Angell // Source : Angell

Que ce soit VanMoof et Angell, nous sommes face à des vélos « prêts à l’emploi » avec les freins, les pneus, les chaines (et non des courroies), les vitesses ou encore un éclairage parfaitement intégré tant à l’avant qu’à l’arrière. Comme vous allez le voir plus loin, les points de comparaison restent néanmoins nombreux entre ces modèles.

La tech à bord : Angell bien plus geek

Même si les approches sont globalement les mêmes, VanMoof et Angell ont deux interprétations différentes qui peuvent expliquer la différence de tarif.

VanMoof a fait le choix d’intégrer un écran Matrix LED (166 LEDs) sur le cadre. Il affiche certaines informations (la vitesse par exemple), mais la plupart des fonctions sont accessibles depuis l’app sur smartphone. Pour utiliser un GPS, par exemple, vous devrez donc avoir un système de support pour votre smartphone. C’est une solution plus discrète et moins tape-à-l’œil, mais moins pratique que celle d’Angell.

L’écran Matrix LED // Source : Gonzague Dambricourt

Angell a fait le choix d’un véritable écran tactile au niveau de la potence : un cockpit tout-en-un. Un écran LCD couleur de 2,4 pouces qui permet d’afficher des applications, comme de la navigation GPS par exemple. Angell a été jusqu’à intégrer des petits moteurs de vibrations dans les poignées pour indiquer à l’utiliser quand tourner. Le vélo semble globalement bien mieux équipé de fonctions avancées. Le vélo est d’ailleurs capable d’être mis à jour à distance grâce à son modem 2G, comme une Tesla.

Écran intégré dans la potence pour Angell qui affiche de nombreuses informations dont les calories brûlées // Source : Angell

Même si le système d’Angell semble plus gadget aux premiers abords, cela reste le plus complet des deux.

La batterie et l’autonomie : égalité

En matière d’autonomie chez Angell, on nous promet jusqu’à 70 km en utilisant sans doute le plus faible mode d’assistance baptisé Fly Eco. L’entreprise française n’a pas donné de précision, en tout cas nous n’avons pas mis la main dessus, sur la capacité de la batterie. Une charge complète dure 2 heures et la batterie est amovible.

Les vélos Vanmoof ont une batterie non amovible discrètement intégrée dans le cadre

Vanmoof a fait le choix d’une batterie non amovible, que l’on peut néanmoins retirer pour de la maintenance. Vous ne pourrez donc pas amener votre batterie avec vous si vous aviez prévu de la charger. L’autonomie semble néanmoins plus importante, avec une capacité de batterie de 504 Wh (cellules LG), les S3 et X3 ont 60 à 150 km d’autonomie (à pleine puissance et en mode économique). La batterie met néanmoins plus de temps pour se charger, une charge complète est de 4 heures.

Cette différence d’autonomie entre les deux marques est directement liée à la capacité de la batterie, supérieure chez Vanmoof, néanmoins les vélos Angell sont plus légers.

Nous n’avons pas réussi à départager ces deux approches, surtout que les VAE d’Angell ont des batteries amovibles ce qui est très pratique si vous avez un appartement situé au dernier étage d’un immeuble sans ascenseur.

L’antivol : égalité

Angell a repris les fonctions de localisation et d’alarme qu’on adore chez Vanmoof, et que l’on ne retrouve pas chez Cowboy.

Au-delà de l’attirail classique, comme les écrous antivol, tous les modèles ont un système de blocage automatique. Si un voleur tente de voler votre vélo, les roues sont bloquées et cela enclenche automatiquement une alarme sonore grâce à un haut-parleur et aux capteurs intégrés. On apprécie aussi le système de chute sur les vélos Angell qui alerte vos proches si vous avez eu un accident.

Angell permet de géolocaliser son vélo sur l’app // Source : Angell

Les deux vélos sont géolocalisés via une puce GPS et peuvent communiquer des données via GSM. Cependant, Vanmoof ne permet pas de localiser son vélo à distance depuis son smartphone. Pourquoi avoir intégré un modem du coup ? Cela permet aux équipes de Vanmoof de récupérer votre vélo volé si l’option Peace of Mind Vol a été souscrite (290 euros pour trois ans).

Pour le moment, il semble difficile de départager les deux offres sur ce point précis. Il faudra les comparer objectivement une fois que les vélos seront sur les routes avec des services opérationnels. Sur le papier, ça se vaut.

L’historique : Vanmoof est devant

Vanmoof conçoit des vélos depuis 11 ans, ils en sont à la troisième génération de VAE avec des boutiques ouvertes en France. Ils offrent deux prestations, l’option Peace of Mind Vol qui permet de récupérer un vélo neuf si Vanmoof ne retrouve pas votre vélo (290 euros pour trois ans), mais aussi une option de maintenance où les équipes de Vanmoof promettent de se déplacer pour effectuer des réparations et des réglages (290 euros pour trois). De premiers tests sont déjà disponibles sur la toile, les premiers exemplaires seront livrés en juillet 2020.

Angell a lancé son vélo en novembre 2019, le second modèle a été annoncé en mai 2020, mais les premières livraisons ont pris du retard. Une startup récente, ce sont leurs premiers produits et il n’y a pas de tests disponibles pour le moment, néanmoins la fabrication sera assurée par le groupe industriel français SEB. La marque française promet cependant un système de réparation similaire à celui de Vanmoof.

Les tarifs : Vanmoof est moins cher

Les Vanmoof X3 et S3 sont moins chers que les vélos Angell : 2000 euros contre 2690 euros. Pour à peu près le même prix, vous pouvez ajouter les options Vol et Maintenance (+ 490 euros) chez Vanmoof, avec des assurances sur trois ans contre le vol et la casse.

Modèle Angell et Angell /S VanMoof S3 et X3
Tarifs TTC 2690 euros 1998 euros

Angell promet une livraison en juillet 2020 pour le modèle classique et décembre 2020 pour le /S. Pour Vanmoof, les premières commandes seront livrées en juillet 2020, mais si vous vous décidez maintenant ça sera plutôt septembre 2020.

En conclusion : trop tôt pour s’engager

Plus globalement, ils semblent encore trop tôt pour s’engager sur des vélos livrés dans plusieurs semaines. Nous attendons de découvrir les premiers exemplaires des vélos Angell, nous serons d’ailleurs ravis de les tester, et vous pourrez découvrir nos tests des Vanmoof S3 et X3 d’ici la fin du mois de juin.

En France, il se vend un vélo toutes les 15 secondes, soit 6 600 vélos par jour ou 2 700 000 de vélos en 2017. Une véritable passion lie les Français à la petite reine et cela ne date pas d’hier. Petite…
Lire la suite

Les derniers articles