Comment Janet Jackson a fait flancher à distance le disque dur de vieux PC

Avec la chanson « Rhythm Nation »

 

Dans une note de blog, Microsoft rapporte une anecdote amusante qui fleure bon le début des années 2000. La firme explique qu'à l'époque, une chanson bien particulière de Janet Jackson faisait planter le disque dur de certains modèles de PC portables sous Windows XP.

Rhythm Nation – Janet Jackson
Avec sa chanson « Rhythm Nation », Janet Jackson a fait planter de nombreux PC sans le savoir // Source : Capture d’écran YouTube – Vevo

C’est probablement l’un des motifs de plantage les plus baroques observés sur PC portables. Dans une note de blog partagée le 16 août, Raymond Chen, développeur emblématique de Microsoft ayant beaucoup oeuvré sur Windows et DirectX, rapporte qu’un des plus gros fabricants de PC portables avait découvert un sacré bug au début des années 2000. La chanson « Rhythm Nation » de Janet Jackson (sortie en 1989) avait une forte propension à faire planter certains laptops équipés de disques durs et fonctionnant sous Windows XP.

Raymond Chen explique que plusieurs autres constructeurs de PC portables ont par la suite rapporté des observations similaires à Microsoft, avec ce même morceau. En l’occurrence, la chanson Rhythm Nation avait le pouvoir de faire planter le laptop sur lequel elle était lancée, mais aussi d’autres PC portables situés à proximité. Sorcellerie ? Non, une simple (et regrettable) affaire de fréquences.

Une interférence amusante… Mais prise au sérieux par les autorités

« Il s’est avéré que la chanson contenait l’une des fréquences de résonance naturelle des modèles de disque dur à 5400 tr/min pour PC portable, utilisés par ce constructeur, ainsi que d’autres fabricants », explique Raymond Chen.

Un correctif efficace avait alors été appliqué sous la forme d’un simple filtre permettant de gommer les fréquences nocives pour les HDD concernés. « Le fabricant a contourné le problème en ajoutant un filtre personnalisé dans le pipeline audio, pour détecter et supprimer les fréquences incriminées pendant la lecture audio », poursuit Raymond Chen.

CVE-2022-38392
Source : CVE

Si la vaste majorité des PC portables actuels sont équipés de SSD… et ne sont donc plus vulnérables à ce type d’interférences, les autorités américaines ont néanmoins pris le risque de nuisance au sérieux. La faille est en effet listée sur la base de données CVE (Common Vulnerabilities and Exposures). Il faut dire que les PC portables des agences gouvernementales ne sont pas nécessairement toujours de dernière fraîcheur et peuvent donc, au moins dans de rares cas, être aujourd’hui encore concernés par cette étrange vulnérabilité.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles