Pourquoi dépenser plus de 500 euros dans un smartphone en 2022 n’a plus autant d’intérêt

 

L'année 2022 a été riche en très bons smartphones à moins de 500 euros. Preuve que ce segment de prix est appelé à jouer les premiers rôles dans le marché.

Le Google Pixel 6a // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Xiaomi Redmi Note 11 Pro Plus, Samsung Galaxy A53, Nothing phone (1), Google Pixel 6a, Oppo Reno 8, Honor 70, et cætera, et cætera. On ne va pas se mentir, l’année 2022 a été généreuse en bons smartphones à moins de 500 euros. Ce segment est assez particulier puisque paradoxal. Il reste encore un peu trop cher — voire hors d’atteinte — pour plusieurs personnes qui ne veulent ou ne peuvent pas investir un tel montant dans un téléphone, mais regorge pourtant de produits aux très beaux rapports qualité-prix.

Au sommet du milieu de gamme ? Aux portes du haut de gamme ? Les smartphones lancés entre 400 et 500 euros ont un drôle de statut. Pourtant, malgré ce positionnement aux frontières floues, ils sont bien partis pour être au cœur d’une bataille sans merci entre les différentes marques du marché. Bataille qui devrait s’intensifier dans les prochaines années pour plusieurs raisons.

L’essoufflement du secteur ultra haut de gamme

Nous en parlions déjà dans un autre article, mais l’innovation sur smartphone s’essouffle inexorablement. Le marché s’est consolidé et les téléphones mobiles les plus onéreux sont si sophistiqués aujourd’hui qu’à chaque génération, nous avons plutôt droit à des peaufinages plutôt qu’à de réels chamboulements. Ces appareils ont atteint un tel niveau de perfectionnement que les différences se jouent essentiellement sur de petits détails ici et là, ou sur des atouts logiciels propres à chaque constructeur.

Le Samsung Galaxy A53 // Source : Frandroid – Anthony Wonner

Dans une moindre mesure, ce constat s’applique aussi aux gammes de prix inférieures à 900 ou 800 euros. En revanche, sous la barre des 500 euros, il y a encore un beau champ libre pour apporter des innovations marquantes. En 2022, cela s’est particulièrement confirmé.

De mieux en mieux à moins de 500 euros

Le Xiaomi Redmi Note 11 Pro Plus possède une recharge rapide qui dépote à 120 W. Le Samsung Galaxy A53 a brillé par son expérience complète et équilibré. Le Nothing phone (1) a marqué les esprits avec son excentricité. Le Google Pixel 6a est épatant par sa qualité photo de haut vol. Tous lancés à partir d’un tarif entre 400 et 500 euros, ces smartphones font évidemment des compromis, certains plus que d’autres, mais ils empruntent de belles qualités qui auraient pourtant pu rester chasses gardées du secteur haut de gamme plus longtemps. Pour une somme raisonnable, on peut donc se payer le luxe d’avoir le choix entre une belle flopée de très bons smartphones.

Le Nothing Phone (1) // Source : Frandroid – Robin Wycke

Écran Oled, taux de rafraîchissement à 90 ou 120 Hz, bonne qualité photo, puce capable de bien faire tourner des jeux 3D, charge très rapide, suivi logiciel prolongé… Ce genre de caractéristiques se retrouvent de plus en plus souvent à moins de 500 euros. S’il faudra encore patienter quelques années a priori avant de trouver un appareil à ce prix qui coche absolument toutes les cases, force est de constater que ces éléments de fiche technique ne sortent plus de l’ordinaire dans ce segment tarifaire.

Un marché sans pitié

Le marché est ainsi fait que les smartphones les plus premium auront toujours des arguments pour justifier leurs tarifs délirants dépassant les 1000 euros.

Néanmoins, les produits à moins de 500 euros montrent qu’il n’est plus forcément nécessaire d’attendre très longtemps avant de voir les technologies les plus poussées proposées à des tarifs raisonnables. Une bonne nouvelle pour le portefeuille des consommateurs et consommatrices.

Le Xiaomi Redmi Note 11 Pro Plus 5G // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Quoique. Comme nous le disions au début de cet article, investir plus de 350 euros dans un smartphone constitue toujours un blocage budgétaire et/ou psychologique. Dans le même temps, au vu de toutes les technologies embarquées, il ne s’agit pas non plus de sommes aberrantes. En outre, un smartphone sorti à 450 euros pourra se trouver 100 euros moins chers quelques mois après son lancement. Une information à garder en tête pour les budgets les plus limités.

Pour toutes ces raisons, on pourrait presque parler d’un âge d’or du milieu de gamme en 2022. Et si on voit déjà à quel point l’entrée de gamme pouvait être concurrentielle et sans pitié à moins de 300 euros, le segment sous les 500 euros pourrait bien en suivre le même chemin. 2023 promet de belles batailles acharnées.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.