Xiaomi Poco reconnaît le problème des bloatwares sur ses smartphones : voici leurs solutions envisagées

 

La surcharge d'applications préinstallées, ou bloatwares, est un problème récurrent sur les smartphones Xiaomi Poco. Lors d'un interview avec Poco, la marque admet cette réalité et partage ses réflexions pour améliorer l'expérience utilisateur.

Quelques apps préinstallées sur le F6 Pro // Source : Frandroid

Chez Xiaomi, une des critiques qui revient souvent dans nos tests est liée aux applications préinstallées. Il y en a trop, beaucoup trop.

Ces applications et jeux préinstallés, que l’on appelle bloatwares, viennent encombrer les appareils. Ces applications, installées par défaut, occupent non seulement de l’espace de stockage précieux, mais peuvent également affecter la performance de l’appareil.

Xiaomi Poco F6 Pro // Source : Frandroid

Poco, une marque connue pour ses smartphones abordables, est bien consciente de ce problème. Lors du lancement des Poco F6 et F6 Pro, nous avons échangé avec Angus Ng, Directeur Marketing Produit pour Poco, et nous avons abordé cette question.

La reconnaissance du problème

Lors de l’interview, Angus Ng a admis que de nombreux utilisateurs se plaignaient de la présence excessive de bloatwares sur leurs appareils. Sur le Poco F6 Pro, on a compté plus de 30 applications et jeux préinstallés, souvent non désirés. Apparemment, il n’y a pas de garde-fous.

Source : Frandroid

Cette situation est décrite comme une stratégie initiale de la marque pour obtenir des financements de leurs partenaires, ce qui permet de réduire les coûts de production et, par conséquent, de proposer des smartphones à des prix plus compétitifs.

Depuis des années, non seulement les smartphones Poco, mais aussi les smartphones de Xiaomi et Redmi, c’est une stratégie de prix qui visait à baisser le prix de nos smartphones.

Possibilité de désinstallation

L’une des solutions immédiates présentées par le responsable de Xiaomi Poco est la possibilité de désactiver ou de désinstaller ces applications. Mais Poco reconnaît ne pas avoir suffisamment bien communiqué sur la manière de le faire. Angus Ng a promis de mieux informer les utilisateurs sur ce sujet, notamment en publiant des informations détaillées pour guider les utilisateurs dans le processus de désinstallation.

Xiaomi Poco envisage également de revoir les partenariats existants pour installer des applications plus utiles et pertinentes pour les utilisateurs. Par exemple, des applications populaires comme TikTok, Spotify et Facebook.

L’objectif n’est donc pas d’arrêter cette pratique, mais de réduire le nombre d’applications considérées comme inutiles et de se concentrer sur celles qui peuvent réellement améliorer l’expérience utilisateur.

Un autre point clé abordé lors de l’interview est la collaboration avec le groupe Xiaomi pour développer Xiaomi HyperOS. L’idée est de proposer un système d’exploitation plus propre, dépourvu de bloatwares inutiles. On pourrait, par exemple, avoir la possibilité de choisir quelle application installer au premier démarrage. Par contre, ça ne sera pas pour tout de suite.


Pour ne rater aucun bon plan, rejoignez notre nouveau channel WhatsApp Frandroid Bons Plans, garanti sans spam !