Alors que Samsung et Huawei s’apprêtent à commercialiser leurs premiers smartphones à écran pliable, on aurait aimé que les fabricants se distinguent un peu plus les uns des autres et en profitent pour proposer des appareils davantage compacts.

Samsung Galaxy Fold

Samsung Galaxy Fold

Depuis dix ans, c’est un emballement du côté des smartphones Android. De 3,2 pouces sur le HTC Dream, les écrans de smartphones ont doublé en diagonale, passant à 6,4 pouces sur les derniers modèles hauts de gamme comme le Samsung Galaxy S10+ ou le Huawei P30 Pro.

Des smartphones de plus en plus grands

Certes, avec des bordures de plus en plus fines autour de l’écran, le gabarit global des appareils n’a pas suivi une tendance aussi exponentielle, mais il n’en demeure pas moins que la hauteur moyenne d’un smartphone haut de gamme en 2019 — de 158 ou 159 mm — surpasse bien celle des appareils d’il y a trois ans. Le Samsung Galaxy S7 Edge proposait en effet une hauteur de 150 mm, quand le Huawei P9 n’atteignait quant à lui que 145 mm de hauteur.

Le Huawei P30 Pro et le Huawei P9, à l’échelle (source : Phone Arena)

Pour les amateurs de smartphones compacts, il devient de plus en plus compliqué de trouver un smartphone haut de gamme qui convienne. Sony n’a toujours pas apporté de nouveau Xperia Compact depuis le XZ2 Compact et seuls Google, Samsung et Huawei proposent des versions de leurs modèles Premium qui ne sont pas « Plus » ou « Pro », mais souvent avec quelques compromis en termes de caractéristiques.

C’est là qu’arrivent les smartphones pliables. Lorsque les premiers échos de cette technologie ont commencé à émerger il y a près de six ans — alors même que les smartphones avaient déjà commencé à grossir — l’idée était particulièrement alléchante.

Lorsqu’on se souvient du tout premier concept imaginé par Samsung, on pouvait découvrir un smartphone avec un écran assez impressionnant à l’intérieur, mais qui pouvait se replier et être utilisé dans un format compact à une main. Une excellente solution pour quiconque apprécie l’utilisation d’un appareil à une main sans se désarticuler les phalanges, mais souhaite de temps en temps profiter d’un grand affichage pour visionner des contenus vidéos ou jouer sur son smartphone.

Mais que nenni.

Des tablettes pliables avant tout

Finalement le Samsung Galaxy Fold a été annoncé et il propose un grand écran de 7,3 pouces. Une fois replié, on se retrouve avec un petit affichage de 4,6 pouces, certes, mais un gabarit qui reste particulièrement imposant avec une hauteur de 160 mm.

Même son de cloche du côté de Huawei avec le Mate X. Le smartphone pliable du constructeur chinois intègre un très grand écran de 8 pouces, mais lorsqu’il est replié, on se retrouve toujours avec un grand smartphone de 161 mm.

Le Huawei Mate X

Dans les deux cas, on est finalement plus dans l’usage de tablettes qui peuvent être pliées pour devenir de grands smartphones que de grands smartphones pliables pour devenir plus compacts.

Le concept de Xiaomi, qui peut être plié en trois, semble plus intéressant, mais on en ignore encore les dimensions et là aussi, il semble s’agir surtout d’une tablette pliable.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

C’est bien dommage. Parce que l’horizon des écrans pliables est plein de promesses. Ces dalles souples permettent véritablement de réinventer le design des smartphones tel qu’on le connaît. D’imaginer des formats différents, des concepts originaux, de travailler sur de nouveaux usages comme ça n’a jamais été le cas jusqu’à présent. Certes, le Mate X et le Galaxy Fold, sont différents dans leur approche, avec un modèle qui se replie vers l’intérieur et l’autre vers l’extérieur, mais les deux sont finalement les deux faces d’un même appareil : une tablette qui se plie pour devenir un smartphone.

Des smartphones pliables compacts pour bientôt ?

De mon côté, j’attends surtout le smartphone avec un écran de 6,4 pouces qui pourra se plier pour utiliser une dalle plus compacte de 4,1 pouces de diagonale.

C’est peu ou prou ce que semble vouloir proposer Motorola avec la renaissance du Razr qui se profile à l’horizon. L’appareil aperçu dans différents leaks laisse présager un smartphone à clapet doté d’un grand écran tout en longueur à l’intérieur, mais qui peut se plier sur lui même pour profiter d’un format plus confortable dans la poche. Samsung aussi semble travailler sur un format de ce type. Rappelons que le constructeur coréen a déjà annoncé travailler sur deux autres formats de smartphones à écran pliable. Enfin, on a également pu découvrir ce type de smartphone, avec pliure horizontale pour une fermeture verticale chez Sharp ou chez TCL.

Le prototype de smartphone pliable de Sharp

Reste que pour l’instant, les smartphones pliables semblent ne pas en être. Pour l’année 1 de cette technologie, on assistera avant tout à la naissance des tablettes pliables. Heureusement, les constructeurs semblent travailler dessus et, je l’espère, je pourrai prochainement utiliser un smartphone confortablement à une main sans avoir à me déboîter les phalanges simplement en le refermant sur lui-même.