Fin mai, Canalys publiait une étude concernant l’évolution du marché des smartphones en Europe. Désormais, le cabinet d’étude fait part de ses estimations pour l’année 2019 et anticipe une baisse mondiale de 3,1%.

Après une baisse du marché mondial des smartphones en volume l’an dernier, il semblerait que la tendance continue en 2019, même si la chute serait moins forte qu’en 2018. En effet, selon le cabinet Canalys, l’année 2018 aurait vu une baisse de 4,5% du nombre de smartphones vendus dans le monde, comme en Europe, quand cette année ne représenterait qu’une baisse de 3,1% par rapport à l’année passée. Surtout, selon le cabinet, le marché reviendrait à la hausse dès l’an prochain.

Une baisse attendue du nombre de smartphones vendus dans le monde qui s’explique, selon Rushabh Doshi, directeur de la recherche de Canalys, par les tensions entre la Chine et les États-Unis : « Nous nous attendons à ce que d’autres constructeurs majeurs de smartphones s’en sortent à court terme alors que Huawei lutte. Samsung sera le grand gagnant, grâce à sa stratégie agressive sur les appareils et sa capacité à accroître sa production ».

Bien entendu, il ne s’agit que de prédictions pour l’ensemble de l’année 2019 et elles ne valent donc pas davantage. Surtout, on ignore quelle sera l’issue de l’affaire entre Huawei et le gouvernement américain et si le constructeur chinois pourra se remettre à proposer des smartphones sous Android d’ici la fin de l’année.

En dehors des problématiques politico-économiques, Canalys souligne également une plus grande fatigue des consommateurs : « La lassitude autour des smartphones et le manque d’innovation majeure sont toujours de grosses forces du marché. Les consommateurs conservent leurs smartphones plus longtemps. Mais à mesure que les cycles de vie des appareils avancent vers un nouvel équilibre, la baisse de smartphones vendus chaque trimestre va ralentir ».

Huawei, Android, Google et les États-Unis : toutes les réponses à vos questions