Les téléviseurs OLED se vendent trop bien, la production pourrait ne plus suivre

Le marché du téléviseur OLED va bien, merci pour lui !

 

Alors que le lancement des nouvelles consoles de salon se profile à l'horizon, le marché du téléviseur OLED ne s'est jamais aussi bien porté, au point d'atteindre de nouveaux sommets sur le dernier trimestre 2019. Le spectre de problèmes de production pourrait néanmoins compromettre cet élan en 2020.

Le marché du téléviseur OLED se porte bien, très bien même, avec pas moins de 1,1 million d’unités vendues à travers le globe durant le quatrième trimestre 2019. C’est la première fois, rapporte TechRadar, qu’une technologie d’écrans haut de gamme parvient à réaliser un tel score sur un seul trimestre. Un record d’autant plus notable que les trois premiers trimestres de l’année 2019 s’étaient pour leurs parts limités à plus ou moins 600 000 unités écoulées chacun. Des chiffres néanmoins dynamisés ces dernières années par l’entrée dans la danse OLED d’autres fabricants que le coréen LG, précurseur sur ce marché, dont les débuts, en 2014, se soldaient par seulement 4000 téléviseurs vendus annuellement. Un long chemin a été parcouru.

Une offre de téléviseurs OLED diversifiée et des prix en baisse…

Reste que la progression des téléviseurs OLED sur le marché est aussi due à une baisse de prix observée depuis quelques mois. Il n’est plus rare de trouver des modèles OLED en entrée de gamme à partir de 1300 euros, et souvent moins en période de soldes. De quoi rendre ce segment plus attractif aux yeux du consommateur.7

Pour aller plus loin
Voici comment choisir votre TV

L’apparition durant le CES 2020 de modèles 48 pouces, plus petits, plus adaptés à certains logements, et logiquement moins chers que les téléviseurs 55 et 65 pouces proposés le plus souvent en OLED, devrait permettre à LG, Sony — et d’autres par la suite — de continuer sur cette lancée.

Reste que l’année 2020 sera décisive pour confirmer, ou au contraire infirmer, la tendance observée sur le dernier trimestre 2019. La problématique, car il y en a bien une, pourrait venir de la production des dalles OLED… et de la capacité de LG Display (qui fournit encore l’essentiel des dalles OLED du marché) à suivre la cadence alors que son usine de Puja (Corée du Sud) rencontrait récemment d’importants problèmes. Problèmes ayant entre autres causé la mise à l’arrêt, pendant plusieurs mois, des machines dévolues à la production de dalles organiques. L’intensité des répercussions de cette période d’inactivité restera à déterminer… en 2020.

La demande en téléviseurs OLED pourrait quoi qu’il en soit poursuivre sa hausse cette année, alors que le lancement de la prochaine génération de consoles de salon risque d’encourager l’achat de téléviseurs 4K HDR haut de gamme. Affaire à suivre… et à observer de près dans les prochains mois.

Les derniers articles

  • Pourquoi la Freebox Pop n’est-elle pas Wi-Fi 6 ?

    Telecom

    Pourquoi la Freebox Pop n’est-elle pas Wi-Fi 6 ?

    07 juillet 202007/07/2020 • 13:00