Panne Facebook et WhatsApp : Twitter et Signal jubilent, Telegram patine

 

La panne de DNS de Facebook et WhatsApp aura eu des répercussions sur d'autres services concurrents. Pour le meilleur et pour le pire.

Panne Facebook et WhatsApp : Twitter et Signal jubilent, Telegram patine

Facebook accuse actuellement un problème de DNS, rendant tous ses services inopérants. Messenger, WhatsApp, Facebook et Instagram sont actuellement en panne. Si du côté de Menlo Park, certains doivent avoir les mains moites et le cœur qui s’emballe, d’autres s’en frottent publiquement les mains. Il faut dire que les services de Facebook Inc. représentent plusieurs millions d’abonnés qui n’ont rien d’autre à faire ce soir que de se tourner vers la concurrence…

Twitter rigole, Signal se frotte les mains

C’est chez Twitter que l’on s’amuse le plus de la situation, et pour cause : Facebook a été obligé d’annoncer son indisponibilité sur le réseau social de l’oiseau bleu, son concurrent. Les mèmes défilent à une vitesse folle sur les hashtags #FacebookDown, #InstagramDown et #WhatsAppDown et chacun y va de son trait d’esprit. Y compris Jack Dorsey, le fondateur de Twitter.

Alors que certains signalent que le nom de domaine Facebook.com est à vendre, l’entrepreneur américain s’est fendu d’un simple « Combien ? ». Près de 20 000 retweets et 50 000 j’aime plus tard, le tweet a bien évidemment « percé » et Jack Dorsey s’en amuse :

wow this blew up

here’s a link to my SoundCloud: https://t.co/VzV1nNqfxy

— jack⚡️ (@jack) October 4, 2021

Reprenant une habitude du réseau social, il a donc commenté son propre tweet d’un message disant « wow, ça a explosé, voilà un lien vers mon SoundCloud ». Le lien redirige vers une chanson de Kanye West intitulée Off the Grid (que l’on pourrait traduire en « hors du réseau », en hommage au terrible évènement qui touche actuellement Facebook). Il en profite également pour tacler gentiment WhatsApp avec un « je pensais que c’était censé être chiffré ».

Mais attention, ne dit-on pas que « qui fait le malin tombe dans le ravin » ? À l’heure de la rédaction de ces lignes, certains tweets sont impossibles à charger et le hashtag #TwitterDown commence à monter en tendances, signe que le site de microblogging pourrait bien être victime de son succès.

Mais Twitter n’est pas le seul à profiter du contrecoup de cette panne. Signal, le service de messagerie chiffrée, indique, toujours sur Twitter, que les inscriptions ont explosé ce soir. Le message apporte néanmoins un soutien aux équipes de techniciens de Facebook qui travaillent actuellement pour remettre le service en marche.

Signups are way up on Signal (welcome everyone!) We also know what it’s like to work through an outage, and wish the best for the engineers working on bringing back service on other platforms #mondays

— Signal (@signalapp) October 4, 2021

Telegram en PLS

De son côté, l’autre messagerie populaire, Telegram, a également vu son nombre d’utilisateurs grimper en flèche ce soir. Au point que le service connaît actuellement des ralentissements.

There are *a lot* of users joining today from other platforms that are down. The wizards are working their strange server magicks to try and keep things up but it may be a bit slow. Sorry!

— Telegram Messenger (@telegram) October 4, 2021

Si vous utilisez la messagerie, vous noterez certainement que les messages mettent plusieurs secondes à s’envoyer et qu’il est parfois difficile de charger une discussion de groupe. Comme quoi, l’impact de Facebook sur le Web est vraiment immense…

Les derniers articles