Comment faire opposition à sa carte bancaire en cas de perte ou de vol ?

 

Vous avez perdu votre carte en vacances ? Vous vous êtes fait voler votre portefeuille avec votre carte bancaire à l'intérieur ? Pas de panique ! Il est aujourd'hui très simple et de faire opposition et d'éviter la catastrophe rapidement. On vous donne les meilleures pratiques à adopter dans cet article.

Vous avez récemment remarqué des prélèvements ou une activité suspecte sur votre compte bancaire ou vous avez tout simplement perdu votre carte en l’oubliant ou lors d’un vol ? Rassurez-vous, les solutions sont nombreuses pour protéger votre compte et votre argent et on vous donne les astuces les plus rapides et les plus efficaces.

Comment faire opposition à votre carte bancaire ?

C’est le premier réflexe à entreprendre lors de la perte ou le vol de votre carte, ou si vous remarquez des opérations frauduleuses sur votre compte : faire opposition. L’opération rend alors inutilisable votre carte et tous mouvements de fonds (entrée ou sortie d’argent) sont alors entièrement bloqués. Attention, cependant, veillez à bien être certain de ne pas juste l’avoir égarée, car cette opération est irréversible et cela a donc un impact immédiat sur les prélèvements automatiques. Par la suite, il est fortement recommandé de déposer plainte dans un commissariat, ceci dans le but de couvrir vos arrières en cas de litige avec votre banque.

Faire opposition via son application bancaire

C’est le moyen de plus rapide et le plus simple d’y parvenir. Il suffit de vous connecter à votre banque avec son application et de simplement demander le blocage de votre carte. Cette option se trouve le plus souvent dans la rubrique sécurité de votre application ou directement depuis le menu de votre carte. La banque vous demandera alors quelques informations d’usage avant de lancer la procédure de blocage, qui le plus souvent sera immédiate.

La procédure d’opposition de la carte sur l’application Société Générale

La plupart des banques en lignes ou néobanques proposent également le blocage temporaire de la carte en cas de doute. Dans ce cas-ci, il vous sera demandé au bout d’un certain temps de confirmer ou non la perte de la carte. Aussi, certaines banques vous proposent la mise à disposition d’une nouvelle carte virtuelle avec effet immédiat tout en changeant le code confidentiel, que l’on peut utiliser via son smartphone. C’est notamment le cas de N26 ou de Hello Bank via leurs comptes plus premium.

Faire opposition par téléphone

Au cas où vous ne disposeriez pas de l’application sur votre smartphone, vous pouvez entreprendre une démarche d’opposition en contact par téléphone avec votre banque. En général, deux solutions vous sont proposées :

  • Prendre contact directement avec votre banque via le numéro de service client indiqué sur le site officiel. Ces numéros sont accessibles 24h/24 et 7 j/7 via boîte vocale avec un service spécialement dédié pour rendre la démarche la plus rapide possible. Si vous êtes à l’étranger,
  • appelez le 0 892 705 705. Il s’agit du numéro du service interbancaire d’opposition. Il permet, quelle que soit votre banque, de faire opposition sur votre carte. Ce service est ouvert 7 jours/7 et 24h/24 et payant (0,34 € TTC/min).

Quel que soit votre choix pour opposition, il s’agit dans tous les cas d’un service entièrement gratuit. Seuls l’édition et l’envoi d’une nouvelle carte par votre banque peuvent faire l’objet de frais suivant l’offre dont vous disposez.

Cet été, vous avez prévu de partir en vacances et de ne pas vous priver. Mais avez-vous pensé à votre carte bancaire ? Est-elle sujette aux frais de retraits ? De paiement ? Avez-vous toutes…
Lire la suite

Vous constatez des opérations frauduleuses ? Comment se faire rembourser ?

Si votre carte a bien été volée et qu’aucune opposition n’a été effectuée, un individu mal intentionné peut tout à faire utiliser votre carte depuis au moins un terminal de paiement sans contact. Suivant les plafonds de votre compte, il est tout à fait possible pour un voleur d’effectuer un achat de 50 à 150 euros sans avoir à utiliser le code la carte. Pensez donc à bien vérifier le plafond autorisé pour les paiements sans contacts afin de déterminer si les opérations frauduleuses ont été effectuées de cette manière. Suivant la législation en cours, vous avez jusqu’à 13 mois pour obtenir un remboursement sur une opération bancaire frauduleuse.

Si le voleur a utilisé la carte via sans-contact, la banque est tenue de vous rembourser l’intégralité de la somme perdue, car le voleur n’a pas utilisé le code de la carte. Elle doit aussi vous rembourser les agios éventuels, c’est-à-dire les frais d’incident de paiement.

Dans le cas où le voleur aurait utilisé le code à 4 chiffres de votre carte, la banque n’est pas tenue de rembourser l’intégralité des sommes volées. En règle générale, les banques suivent la législation et ne remboursent que les sommes au-dessus de 50 euros, ces derniers faisant office de franchise : si la somme volée est de 300 euros, alors la banque rembourse 250 euros.

Si votre banque refuse de vous rembourser les sommes volées, quel que soit le motif, ou si celle-ci ne le fait pas dans un délai de deux mois, vous pouvez faire appel à un médiateur. Celui-ci sera chargé de résoudre le litige avec votre banque si vous êtes dans votre bon droit. La procédure de la médiation est gratuite, confidentielle et impartiale.

Et si la fraude est effectuée sur internet ?

Si elle n’est pas impossible, la fraude à la carte bancaire sur internet est aujourd’hui très limitée. Depuis le 15 mai 2021, la majorité des achats réalisés sur internet sont protégés par les banques via une authentification double via les applications bancaires. Si un tiers utilisait votre carte pour réaliser un achat sur internet, vous seriez immédiatement prévenu d’un mouvement en cours vous demandant de vous identifier sur l’application. Cela limite grandement le risque de fraude, mais cela ne vous exempte pas de contacter votre banque pour autant, les conseils prodigués au-dessus pour faire opposition étant également recommandés.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.