L’offre Netflix moins chère avec publicité arrivera plus tard que prévu

💰💰💰

 

Netflix confirme avoir perdu près d'un million d'abonnés durant ce dernier trimestre. Le service de streaming fonde de grands espoirs sur des tarifs moins chers financés par la publicité. Cependant, ce nouveau forfait n'est pas attendu avant 2023.

Stranger Things
Stranger Things // Source : Netflix

Les prévisions étaient sombres, mais finalement, Netflix a présenté des chiffres relativement positifs. Cela s’explique, entre autres, par des succès comme celui de Stranger Things. En résumé, la baisse des abonnements est toujours une réalité, mais la décroissance a ralenti.

970 000 abonnés en moins, c’est une bonne nouvelle

Le battage médiatique autour de la série a probablement sauvé Netflix du pire trimestre de son histoire. La quatrième saison de la série a été la plus populaire jamais diffusée par le service de streaming, du moins dans les pays anglophones. La plateforme a finalement perdu moins de la moitié du nombre d’abonnés que prévu. D’avril à juin 2022, le nombre d’abonnés a chuté de 970 000, c’est ce qui vient d’être annoncé directement par Netflix. Malgré ces chiffres rassurants, ses plans ne changent pas.

Depuis le mois d’avril 2022, Netflix a indiqué son intention d’intégrer de la publicité sur son service. Un moyen de compenser la perte de 200 000 abonnés du premier trimestre 2022, et les 970 000 abonnés du second trimestre 2022. Un changement de paradigme, même si vous êtes une majorité à ne pas vouloir de publicité sur Netflix. Quoi qu’il en soit, Netflix avance et a informé s’associer avec Microsoft pour intégrer de la publicité dans son service SVoD.

La pub arrivera dès 2023

Cependant, Netflix n’introduira pas le nouvel abonnement cette année, comme prévu, mais au début de l’année prochaine au plus tôt. Actuellement, ce changement n’est prévu que pour une poignée de marchés où les dépenses publicitaires sont élevées. On ne sait donc toujours pas si et quand l’abonnement financé par la publicité arrivera en France.

La raison du retard semble être liée aux contrats qui lient Netflix aux différents studios avec qui il collabore. Ces contrats ne prévoient aucune publicité supplémentaire. Netflix serait en train de revoir chaque contrat pour y ajouter la possibilité de diffuser de la publicité.

L’autre chantier de Netflix est le partage de compte. D’après Netflix, plus de 100 millions de foyers auraient accès au service de streaming sans le payer directement. La plateforme américaine a annoncé de nouveaux projets, notamment une option qui permet d’ajouter des foyers à son abonnement, en payant un coût supplémentaire évidemment.

En France, Netflix n’avait plus communiqué sur le nombre de ses abonnés en France depuis deux ans. Lors d’un entretien dans le Journal du dimanche, Netflix a évoqué le chiffre de dix millions de foyers en France. Le dernier chiffre communiqué était de 6,7 millions en 2020, soit une augmentation de près de 50 %. Toutefois, on ne sait pas quelle est la répartition de la perte d’abonnés en fonction des marchés et, si la France est particulièrement touchée par cette baisse globale.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles