Sur le point de disparaître, ce constructeur historique de vélos peut pousser un grand ouf de soulagement

 

Après 36 ans d’existence, le fabricant canadien Kona Bikes a failli disparaître. Son propriétaire Kent Outdoors cherchait à tout prix à s’en débarrasser, et a trouvé preneur auprès… des fondateurs de la marque. L’aventure continue.

kona
Source : Road.cc

En avril 2024, une ombre menaçante planait au-dessus de Kona Bikes, un constructeur canadien de vélos fondé en 1988. Sa maison-mère Kent Outdoors, spécialisée dans les articles de sport nautique et propriétaire de la marque Kona depuis 2022, a eu besoin de se restructurer et de concentrer ses ressources sur ses activités historiques.

L’objectif était alors de se débarrasser au plus vite de Kona Bikes, qui a été frappé de plein fouet par la crise de la filière en 2023 (inflation, baisse de la demande, instabilité géopolitique, surstockage). Le groupe aurait d’ailleurs été prêt à fermer Kona pour uniquement céder la propriété intellectuelle.

Une partie de l’équipe conservée

Bonne nouvelle : il n’y aura pas besoin d’en arriver là, puisque les fondateurs de Kona – Dan Gerhard et Jake Heilbron – ont tout bonnement racheté leur bébé auprès de Kent Outdoors, apprend-on dans les colonnes de Bike EU. Si le montant de la transaction n’est pas précisé, une partie de l’équipe, elle, serait conservée.

On imagine que Dan Gerhard et Jake Heilbron sortent gagnant de cette opération. En 2022, le boom du vélo post Covid-19 a dû grassement valoriser leur entreprise, alors vendue à Kent Outdoors. Après deux années délicates, ce dernier a plus que probablement bradé son prix pour s’en délaisser au plus vite.

La vente en direct s’arrête

« Renouveler les relations avec notre réseau de près de 1 000 concessionnaires nord-américains et européens est notre plus grande priorité », ont annoncé les nouveaux propriétaires.

Et de poursuivre : « Afin d’honorer au mieux nos relations avec les concessionnaires, nous suspendons le D2C (Direct-to-Consumer) pour tous les vélos. Konaworld.com affichera des changements pour refléter cela, et nos canaux sociaux et de communication seront également retravaillés une fois que nous aurons lancé les choses », annonce le duo.

Cela reste une bonne nouvelle pour le secteur, qui souffre grandement depuis presque 2 ans. Les faillites ont été multiples, alors que les chiffres de ventes ont grandement chuté partout en Europe en 2023, en France y compris.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.