Autocharge : cette fonctionnalité va vite devenir indispensable pour la recharge des voitures électriques

 

En plein développement sur les autoroutes françaises, l'opérateur de bornes de recharges rapides Fastned fait évoluer sa fonctionnalité Autocharge. Cette technologie, qui permet de se brancher sur une borne sans avoir besoin de s'identifier, devient encore plus simple d'utilisation.

Alors que les ventes de voitures électriques s’accélèrent, au point que les immatriculations dépassent désormais celle des modèles diesel en France, le réseau de bornes de recharge doit lui aussi évoluer et s’adapter aux besoins grandissants. Si l’on est encore loin d’avoir atteint l’objectif de 100 000 points accessibles au public sur le territoire français en 2021, les infrastructures se développent tout de même et de nombreux acteurs font leur arrivée.

Une fonctionnalité bien pratique

C’est notamment le cas de Fastned, une entreprise néerlandaise fondée en France et présente sur le territoire depuis novembre 2021. Un marché important pour celle-ci, qui a signé en avril dernier un partenariat avec la Sanef, afin d’implanter 18 stations de recharge rapide sur les autoroutes de l’est du territoire.

Mais ce n’est pas tout, car la société possède également plusieurs stations sur le réseau APRR et va se développer sur les routes concédées à ASF et Vinci. Celles-ci sont alors composées de 4 à 18 bornes, affichant une puissance maximale de 300 kW, comme chez Electra. Il ne s’agit pas de la plus grande du marché, alors que Lidl et Kallista Energy proposent jusqu’à 360 kW. Mais cela suffira à la plupart des automobilistes, alors que les modèles les plus performants actuellement commercialisés comme la Porsche Taycan et l’Audi e-tron GT ne peuvent encaisser que 270 kW.

Mais les bornes de Fastned se distinguent par une autre fonctionnalité, baptisée Autocharge. Identique au Plug & Charge proposé chez Volkswagen, Skoda et Cupra mais également chez BMW, Mercedes et Tesla, ce système permet de recharger sa voiture sans avoir besoin de sortir sa carte de recharge. Il suffit alors de se brancher pour que la voiture soit identifiée par la borne et que le client soit débité.

Cela nécessite tout de même d’avoir un compte sur l’application du constructeur et d’y avoir entré ses coordonnées bancaires. Si cette technologie est proposée depuis 2016 chez Fastned comme le précise le communiqué, l’entreprise basée aux Pays-Bas a décidé de la rendre encore plus accessible aux nouveaux abonnés. En effet, lors de la première charge sur une borne de la marque, il suffira de cliquer sur le pop-up proposant d’activer cette fonctionnalité depuis son smartphone. Il sera aussi possible de la désactiver temporairement en un seul clic.

Une technologie de plus en plus répandue

Par ailleurs, Fastned profite également de cette mise à jour, déjà disponible pour tous les clients, pour améliorer la sécurité grâce au chiffrage des données utilisées pour l’identification du véhicule. La technologie Autocharge (ou Plug & Charge) fonctionne en effet grâce à la norme ISO 15118, qui régit tout ce qui tourne autour de la communication entre les voitures et les bornes de recharge.

C’est celle-ci qui est actuellement utilisée par les marques compatibles avec le Plug & Charge, et qui est commune à tous les constructeurs. Ainsi, tous ceux qui souhaiteraient équiper leurs voitures avec cette technologie pourront utiliser cette norme. Toutefois, un nouveau réseau, baptisé eRoaming et fondé par Hubject a également été créé, réunissant plus de 1 000 acteurs du secteur de la mobilité électrique.

Cette joint-venture a notamment créé l’Open Plug&Charge Protocol (OPCP), qui facilite le déploiement de cette fonctionnalité. Contrairement à Elli, le réseau créé par le groupe Volkswagen ou encore Ionity, Fastned ne fait pour l’heure pas encore partie de cette co-entreprise qui devrait se développer.

Comme l’explique le communiqué de l’entreprise, seuls les véhicules compatibles avec l’Autocharge pourront profiter de cette fonctionnalité ainsi que de la mise à jour. Si cela n’a pas été précisé, c’est logiquement le cas de toutes les voitures déjà équipées du Plug & Charge. Néanmoins, la plupart n’autorisent l’utilisation de cette fonction qu’avec les bornes Ionity, puisqu’ils ne permettent pas de relier plusieurs contrats chez différents opérateurs. Sauf BMW, comme l’annonçait récemment le constructeur dans un communiqué.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.