Les smartphones 5G de OnePlus et Oppo ne sont pas prêts, mais les deux constructeurs ont souhaité nous montrer un des prototypes qu’ils préparent. Ils en ont profité pour s’associer à Shadow, le spécialiste du cloud gaming, pour nous dévoiler une démo en 5G.

Clairement, c’était une déception —même si on s’y attendait. Une déception car le prototype du smartphone 5G de OnePlus était caché dans une épaisse coque (voir photo ci-dessous), on ne pouvait donc pas voir à quoi ressemble un des deux smartphones qui sera annoncé un peu plus tard dans l’année.

OnePlus a néanmoins (re)confirmé qu’il préparait deux smartphones : le premier sera dédié à la 4G, l’autre sera compatible également avec la 5G. Ce que l’on sait, c’est que les deux smartphones sont équipés du Snapdragon 855, le dernier SoC de Qualcomm. C’est la solution utilisée sur le Xiaomi Mi 9 et le Samsung Galaxy S10, entre autres. Il faudra attendre encore quelques semaines pour découvrir ces deux smartphones OnePlus.

Les nouveaux usages : robots, VR et cloud gaming

La 5G est bien entendu dans la bouche de tout le monde, car elle arrive enfin. Même si la France sera en retard sur son déploiement, de nombreux pays autour du monde ont prévu un déploiement dès cette année. En Europe, la Finlande, le Roayume-Uni, l’Italie et L’Espagne ont déjà prévu de lancer des offres 5G. Mais pour profiter des réseaux 5G, il faut des appareils compatibles.

Les constructeurs de smartphones commencent donc à annoncer des smartphones compatibles, Xiaomi a dévoilé un Mi Mix 3 5G, Samsung a également prévu une variante 5G de son Galaxy S10 avec un très grand écran.

Nous y sommes donc presque, mais il est encore difficile de montrer l’intérêt de la 5G au public. Ce n’est pas avec la promesse de télécharger une vidéo plus vite que l’on arrivera à convaincre les utilisateurs de passer à la 5G : la 4G est de plus en plus efficace pour lire de la vidéo haute définition dans de bonnes conditions.

Les acteurs du marché tentent donc l’exercice des nouveaux usages avec des robots, par exemple, comme celui que l’on peut observer sur le stand de ZTE. D’autres croient fermement que des usages comme la réalité augmentée et la réalité virtuelle se développeront avec la 5G.

De leur côté, OnePlus et Oppo se sont associés au français Shadow. Ce dernier a conçu une des plus populaires solutions de cloud gaming.

Shadow + OnePlus + 5G

Pour une trentaine d’euros par mois, Shadow met à disposition PC complet déporté et équipé de Windows 10 et d’une carte graphique. Cette puissance peut faire tourner les derniers jeux PC dans de bonnes conditions. L’intérêt de cette offre est de pouvoir transformer un smartphone en une machine de gaming. Par contre, Shadow nécessite une connectivité correcte, de bons débits et une faible latence. Même si l’application actuelle tourne en 4G, l’expérience reste loin d’être aussi bonne que ce que l’on peut obtenir avec un connexion très haut débit.

Faible latence, meilleurs débits… c’est effectivement la promesse de la 5G. La nouvelle génération de réseau sans fil a été conçue pour proposer une expérience similaire à ce que l’on peut avoir avec de la fibre optique.

La démonstration de OnePlus, Oppo et Shadow consistait donc à faire tourner un jeu AAA sur un smartphone 5G en utilisant le modem Snapdragon X50, des antennes 5G Ericsson et les serveurs français de Shadow. Evidemment, le jeu tournait très bien avec une manette Xbox One comme contrôleur.

Sur le stand de Qualcomm, on pouvait également observer un prototype de smartphone 5G conçu par Oppo avec Shadow dessus.

Evidemment, nous avons encore du mal à imaginer que les joueurs prendront du plaisir à jouer sur un si petit écran. Par contre, rien ne nous empêche de brancher ce smartphone à un écran externe et de connecter souris et clavier en Bluetooth pour retrouver l’expérience que l’on connaît sur PC.

À lire sur FrAndroid : Réseau 5G : tout ce qui va changer, quels usages et pourquoi la technologie est importante

Ulrich Rozier, co-fondateur d’Humanoid, est actionnaire du groupe Blade (Shadow)