Realme X50 Pro vs Motorola Edge : lequel est le meilleur smartphone ?

 

Autour de 600 euros, Realme et Motorola proposent deux bons smartphones qui ont le champ libre alors que les prix des concurrents s'envolent. Mais quel est le meilleur smartphone entre le Realme X50 Pro et le Motorola Edge ? C'est ce qu'on va voir dans ce comparatif complet.

Le Realme X50 Pro à gauche et le Motorola Edge à droite

Le Realme X50 Pro à gauche et le Motorola Edge à droite

Alors que nombre de constructeurs se sont désormais lancés à l’assaut d’un segment de smartphones premium, les modèles haut de gamme accessibles se raréfient. Motorola et Realme ont cependant tous deux lancé récemment leurs smartphones à un prix haut de gamme, certes, mais à moins de 600 euros, les Realme X50 Pro et Motorola Edge.

Fiches techniques des Realme X50 Pro et Motorola Edge

Modèle Realme X50 Pro 5G Motorola Edge
Version de l'OS Android 10 Q Android 10 Q
Interface constructeur ColorOS Android Stock
Taille d'écran 6.44 pouces 6.7 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 409 ppp 385 ppp
Technologie Super AMOLED OLED
SoC Snapdragon 865 Snapdragon 765G
Puce Graphique (GPU) Adreno 650 Qualcomm Adreno 620
Mémoire vive (RAM) 6 Go, 8 Go, 12 Go 6 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go 128 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 64 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 12 Mpx
Capteur 4 : 2 Mpx
Capteur 1 : 64 Mpx
Capteur 2 : 16 Mpx
Capteur 3 : 8 Mpx
Appareil photo (frontal) Capteur 1 : 32 MPX
Capteur 2 : 8 MPX
25 Mpx
Enregistrement vidéo 4K@30 IPS 4K
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.1 5.1
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui Oui
Capteur d'empreintes Oui Sous l'écran
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Batterie 4200 mAh 4500 mAh
Dimensions 74.24 x 158.96 x 8.9mm 71.1 x 161.64 x 9.29mm
Poids 205 grammes 188 grammes
Couleurs Rouge, Vert Noir, Rouge
Prix 599 539
Fiche produit Voir le test Fiche produit Voir le test

Écran incurvé ou double poinçon

Au premier coup d’œil, on peut noter quelques ressemblances entre les deux smartphones. Il faut dire que, comme la plupart des smartphones haut de gamme lancés en 2020, tous deux profitent d’un écran qui occupe une large surface sur la face avant. Mieux encore, les bordures sont fines et l’écran n’est pas découpé par une encoche. À la place, on va retrouver un poinçon sur chacun des deux smartphones.

Mais les similitudes s’arrêtent là. En effet, sur le Realme X50 Pro, l’écran est complètement plat avec un double poinçon positionné dans l’angle supérieur gauche, permettant d’accueillir deux appareils photo pour les selfies. Au dos, on va retrouver un dos en verre mat avec un module photo positionné en haut à gauche, à la verticale. Dans l’ensemble, le design est réussi et le format de 6,44 pouces du smartphone le rend aisé à prendre en main, malgré son poids plutôt lourd de 205 grammes. Autour du smartphone, on va retrouver les touches de volume à gauche, le bouton de veille à droite, et le tiroir pour carte SIM, sans extension de stockage, accompagné de la prise USB-C et du haut-parleur en bas. On notera que le Realme X50 Pro n’est pas étanche.

En face, c’est une autre philosophie qu’a adoptée Motorola avec un seul poinçon en haut à gauche de l’écran, mais une dalle Oled particulièrement incurvée sur les côtés. Là aussi, les bordures sont fines, notamment en raison de la courbure de l’écran sur les tranches. Au dos, on va trouver un positionnement similaire pour le module photo, même s’il a l’intérêt de moins dépasser de la surface de l’appareil. Dans l’ensemble, on a certes un smartphone plus grand, avec un écran de 6,7 pouces, mais aussi plus fin et surtout plus léger, à 188 grammes. Il reste donc agréable à prendre en main. Autour de son Edge, Motorola a intégré le tiroir pour carte SIM et carte microSD en haut, les touches de volume et de mise en veille à gauche et la prise USB-C, le haut-parleur et la prise jack en bas.

Dans l’ensemble, même si l’on préférera le dos en verre mat du Realme X50 Pro, cette manche est accordée au Motorola Edge avec son écran encore plus borderless et surtout la possibilité d’étendre le stockage et de connecter un casque filaire.

Deux très bons écrans Oled 90 Hz

Pour les deux smartphones, on va retrouver un écran Oled ainsi qu’un taux de rafraîchissement pouvant monter à 90 Hz, néanmoins, ils arborent des caractéristiques assez différentes.

Dans le cas du Realme X50 Pro, la dalle mesure en effet 6,44 pouces avec une définition de 2400 x 1080 pixels, soit une densité de 408 pixels par pouce et un format 20:9. Du côté de la luminosité, le Realme X50 Pro n’a aucun mal à s’adapter à la forte luminosité extérieure. On notera cependant avec le mode de calibration par défaut, couleurs vives, une tendance à tirer un peu trop vers le bleu. Le mode doux viendra réchauffer la teinte, mais rendra les couleurs plus ternes, tandis que la température peut-être réchauffée individuellement.

De son côté, le Motorola Edge est équipé d’un écran de 6,7 pouces avec une définition de 2340 x 1080 pixels, pour une densité de 385 pixels par pouce et un format 19,5:9. Dans les faits, avec les courbures de l’écran, on se rapproche en fait d’un écran très allongé au format 20,65:9. Là encore, le Motorola Edge n’a aucun mal à proposer des contrastes infinis ainsi qu’une très bonne luminosité. On notera cependant là aussi une température qui tire un peu trop vers le bleu. Malheureusement, s’il est possible de passer en mode contrasté ou naturel, il n’est pas possible de modifier individuellement la balance des blancs de l’écran.

Entre deux très bons écrans Oled, on préférera cependant celui du Realme X50 Pro dont la balance des blancs peut être réglée dans les paramètres d’affichage pour proposer un écran tirant moins vers le bleu.

Deux bonnes interfaces, avec quelques défauts

Sur chacun des deux smartphones, on va retrouver Android en version 10. Néanmoins, les deux constructeurs ont opté pour une approche bien différente en matière d’interface utilisateur.

Du côté de Realme, c’est l’interface Realme UI qui est embarquée sur le X50 Pro. Il s’agit en fait d’une légère modification de ce que propose son cousin Oppo avec ColorOS. Dans les faits, on a donc droit à une interface pleine de fonctionnalités et de personnalisations, y compris jusque dans la forme des icônes. Il est bien évidemment possible d’activer un thème sombre ou la navigation gestuelle, mais également d’activer des gestes de raccourci pour faire une capture d’écran ou lancer plusieurs applications sur l’écran. Dans l’ensemble, c’est une interface réussie qui a également le mérite de bien gérer la reconnaissance faciale et le lecteur d’empreintes intégré à l’écran. Seul petit bémol, l’assistant intelligent, à gauche de l’écran d’accueil, dont l’usage est très anecdotique.

Chez Motorola, c’est une interface très proche de celle de Google que l’on va retrouver sur le Edge. Logique puisque les deux entreprises sont main dans la main depuis près de cinq ans déjà. Si les utilisateurs habitués à Android ne seront pas dépaysés, Motorola a cependant fait le choix d’aller plus loin dans les options. Outre de nombreuses applications Google préinstallées, on va également retrouver pléthores d’options de personnalisation dans l’application Moto. C’est le cas notamment pour personnaliser la couleur d’accentuation de l’interface, pour utiliser les bords de l’écran comme gâchettes dans les jeux ou pour faire descendre l’écran des notifications en glissant son doigt sur la tranche. Dommage cependant que le lecteur d’empreintes soit aussi capricieux par moments.

Dans l’ensemble, on a droit ici à deux bonnes expériences, avec beaucoup de qualités, mais quelques défauts. Chez Realme, c’est le cas de l’écran assistant intelligent. Chez Motorola, c’est surtout le lecteur d’empreintes. À l’usage, on préférera cependant l’expérience utilisateur de Realme, moins frustrante au quotidien.

Quatre appareils photo partout

Pour la photo, on va retrouver deux smartphones avec des modules photo arrière assez polyvalents, permettant à la fois l’ultra grand-angle, le grand-angle et le zoom optique.

L’appareil photo du Realme X50 Pro

L’appareil photo du Realme X50 Pro // Source : Frandroid

Du côté du Realme X50 Pro, on va donc avoir droit à quatre appareils photo avec de haut en bas :

  • Module téléobjectif de 12 mégapixels, équivalent 54 mm (f/2,5), zoom optique x2, zoom hybride x5
  • Module grand-angle de 64 mégapixels (capteur Samsung Isocell GW1), équivalent 26 mm (f/1,8)
  • Module ultra grand-angle de 8 mégapixels, équivalent 15,7 mm (f/2,3)
  • Module de profondeur noir et blanc de 2 mégapixels (f/2,4)
Le module photo du Motorola Edge

Le module photo du Motorola Edge // Source : Frandroid

Sur le Motorola Edge, ce sont là aussi quatre appareils qui ont été intégrés au dos :

  • Appareil ultra grand-angle de 16 MP (f/2,2), utilisé pour la macro
  • Appareil grand-angle de 64 MP (f/1,8)
  • Appareil téléobjectif de 8 MP (f/2,4) optique x2
  • Capteur ToF pour le mode portrait

Dans l’ensemble, on se retrouve donc avec une configuration similaire, avec un ultra grand-angle, un grand-angle, un zoom optique x2 et un dernier capteur pour le mode portrait.

De jour, les deux smartphones s’en tirent correctement et parviennent convenablement à gérer les hautes plages dynamiques.

On notera cependant que le Realme X50 Pro s’en tire un peu mieux grâce à la possibilité d’exploiter un zoom hybride x5 plutôt efficace. Dans les deux cas, on va pouvoir noter un manque de cohérence des couleurs entre les différentes optiques, mais c’est d’autant plus notable avec le Motorola Edge.

Avec le mode nuit, on a encore une fois de grosses disparités entre les différentes focales, mais elles viennent cette fois du manque de luminosité de l’appareil ultra grand-angle. Dans les deux cas, c’est le capteur principal qui va également prendre le relai pour le zoom, en raison de la faible luminosité du téléobjectif.

On notera là aussi de bonnes performances pour le Realme X50 Pro compte tenu du niveau de prix. Néanmoins, le Motorola Edge n’a pas à rougir et respecte mieux les couleurs. Reste qu’en utilisant ce mode nuit, les deux smartphones ont bien du mal à faire ressortir les détails et, dans les deux cas, on se retrouve avec une bouillie de pixel lorsqu’on cherche à zoomer.

Dans l’ensemble, on favorisera cependant davantage le Realme X50 Pro en raison de son meilleur équilibre des couleurs, mais aussi et surtout pour sa plus grande polyvalence en photo grâce au zoom hybride x5 qui va permettre de s’essayer à un peu plus d’exercices de style.

De meilleures performances avec le Snapdragon 865

Au niveau des performances, ce sont deux approches très différentes qui ont été prises par les deux constructeurs.

Du côté de Realme, on a souhaité faire du X50 Pro le porte-étendard de la marque. Par conséquent, il est proposé avec la meilleure puce actuellement sur le marché, le Snapdragon 865, accompagné de 8 ou 12 Go de RAM et de 128 ou 256 Go de stockage. De son côté, le Motorola Edge, est certes le haut de gamme de la marque en Europe en 2020, mais Motrola propose une version « Plus » encore plus premium outre-Atlantique. De fait, le smartphone n’est donc proposé qu’avec un processeur milieu de gamme, le Snapdragon 765.

Les bords tactiles du Motorola Edge sur Call of Duty Mobile

Les bords tactiles du Motorola Edge sur Call of Duty Mobile // Source : Frandroid

Dans les deux cas, on n’aura aucun mal à faire tourner le smartphone de manière fluide avec de bonnes performances en multitâche ou dans les jeux 3D. Néanmoins, dans nos mesures de benchmarks, on note de grosses différences entre les deux appareils.

  Realme X50 Pro (60 Hz) Motorola Edge
SoC S865 S765
AnTuTu 8 591 734 303 951
PCMark 2.0 12 126 8 087
3DMark Slingshot Extreme 7 170 3 010
3DMark Slingshot Extreme Graphics 8 211 2 917
3DMark Slingshot Extreme Physics 4 966 3 386
GFXBench Aztec Vulkan High 30 / 20 FPS 12 / 7,4 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 45 / 51 FPS 18 / 19 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 60 / 125 FPS 48 / 50 FPS
Lecture / écriture séquentielle 1 745 / 764 Mo/s 950 / 478 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 53,9k / 51,6k IOPS 38k / 36k IOPS

Pour les performances, c’est donc le Realme X50 Pro qui gagne la manche, même si, encore une fois, le Motorla Edge reste un smartphone parfaitement fluide au quotidien.

Une charge rapide vraiment rapide chez Realme

On va retrouver de grosses batteries sur les deux smartphones. Chez Realme, c’est un accumulateur de 4200 mAh qui est embarqué dans le X50 Pro. Chez Motorola, le Edge est doté d’une batterie de 4500 mAh.

Dans les deux cas, la batterie suffit largement à tenir la journée, même lorsqu’on configure le taux de rafraîchissement en mode automatique ou en mode 90 Hz. Pour le Realme X50 Pro, j’ai ainsi pu utiliser le smartphone pendant 44 heures avec le taux de rafraîchissement automatique, avec 4h47 d’écran allumé, et pendant 38h en mode 90 Hz, dont 5 heures d’écran. Le Motorola Edge a cependant tenu moins longtemps, avec 29 heures d’utilisation en mode automatique. Néanmoins, sur cette période, l’écran a su rester allumé pendant 8h21. Dans les deux cas, on a donc droit a des smartphones avec une très bonne autonomie.

C’est sur la recharge que les deux appareils ont des approches bien différentes. Chez Realme, on a intégré la charge la plus rapide du marché avec un chargeur 65 W capable de faire passer le niveau de batterie de 10 à 100 % en 29 minutes. Chez Motorola, le chargeur 18 W fourni ne permet quant à lui de récupérer de 10 à 100 % de batterie qu’en 2h57. Un temps six fois plus long.

On notera qu’aucun des deux smartphones n’est compatible avec la charge sans fil. Sur ce point, c’est donc le Realme X50 Pro qui remporte la manche, essentiellement grâce à sa charge bien plus rapide.

Lequel choisir entre le Realme X50 Pro et le Motorola Edge ?

À la fin de ce match, c’est un verdict quasiment sans appel qui vient couronner le Realme X50 Pro. Il faut dire que le smartphone l’emporte sur l’écran, les performances, la photo, l’expérience logicielle et l’autonomie. De son côté, le Motorola Edge ne passe devant que pour son design.

Certes, on a ici affaire à deux très bons smartphones, mais le Realme X50 Pro s’avère plus polyvalent dans les usages, aussi bien pour ses photos de meilleure qualité que sa plus grande puissance pour les jeux 3D ou sa charge rapide… vraiment rapide. Il a également le mérite de proposer davantage de mémoire vive à prix équivalent. Cependant, notons que contrairement au Motorola Edge, le Realme X50 Pro ne permet pas d’étendre le stockage par carte microSD. Il faudra donc payer un petit supplément dès l’achat du smartphone si vous souhaitez aller au-delà des 128 Go de la version de base.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à découvrir nos avis complets sur ces smartphones :

Prix et disponibilité des Realme X50 Pro et Motorola Edge

Le Realme X50 Pro a été lancé le 11 mai dernier au prix de 599,90 en version 8/128 Go. On peut également le trouver à 669,90 euros en 8/256 Go et à 749,90 euros en 12/256 Go.

De son côté, le Motorola Edge a été lancé en juin au prix de 599 euros dans une configuration unique, avec 6 Go de RAM et 128 Go de stockage. Il a cependant le mérite d’avoir un emplacement pour carte microSD afin d’étendre son stockage.

Les derniers articles

  • Avez-vous réussi à précommander la PS5 ?

    Sony

    Avez-vous réussi à précommander la PS5 ?

    19 septembre 202019/09/2020 • 18:00