En novembre, nous apprenions l’existence d’une tentative de portage de Counter Strike 1.6 sur Android. Environ deux mois plus tard, voilà que le jeu de tir se précise au travers d’une bande-annonce explosive annonçant une période de sortie et détaillant légèrement le gameplay.

counter-strike-android

Vous n’en rêviez pas particulièrement, mais quelqu’un l’a fait. Counter Strike 1.6, le célèbre FPS multijoueur est en cours de portage sur Android par SDLashTeam, un groupe de développeurs amateurs russes. Pour ce faire, ils utilisent Xash3D Android, leur ayant déjà servi à rendre Half-Life accessible aux joueurs mobiles. Cette nuit, l’un des membres de l’équipe a pris le temps de mettre en ligne une vidéo du projet et de répondre à quelques questions sur Reddit.

Cette bande-annonce rythmée au son de la dubstep et à la réalisation digne des meilleures (?) productions de Michael Bay dévoile une interface très loin d’être minimaliste, avec de nombreux boutons tactiles émulés à l’écran, mais aussi un menu d’achat légèrement repensé. Il est indiqué également que le jeu devrait être disponible à partir de ce printemps, ce qui ne laisse que quelques mois à patienter pour les fans inconditionnels du titre qui souhaiteraient s’y essayer sur leur smartphone ou tablette.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Sur Reddit, a1baomarov a donné quelques détails supplémentaires. Il indique par exemple que des bots (des intelligences artificielles pour jouer seul contre l’ordinateur) ont été implémentés, même s’ils sont encore bugués pour le moment, ou encore que le jeu est incompatible avec les serveurs Steam, mais que n’importe qui peut en créer un depuis son PC grâce à Xash3D. Par ailleurs, pour ceux qui n’auraient pas la morphologie d’un poulpeet qui auraient du mal à gérer les nombreux boutons à l’écran, il est précisé que Xash3D Android supporte les différents types de manettes, et que ce portage devrait donc pouvoir être manié depuis n’importe quel contrôleur, voire même, pour les puristes, grâce à un couple clavier/souris branché en OTG.