Le jeu Clash of Clans a été interdit en Iran après avoir été accusé de promouvoir la violence et les guerres tribales auprès des jeunes.

clash-of-clans-hack-custom-4

Peu de jeux mobiles peuvent se vanter d’être aussi populaires que Clash of Clans. L’application développée par Supercell atteint allègrement les centaines de millions de téléchargements sur Android et iOS.

À travers la planète entière, des utilisateurs s’amusent ainsi à construire et défendre leur village tout en attaquant ceux des autres joueurs. Mêlant sorciers, barbares, gobelins, géants et dragons, Clash of Clans s’inscrit clairement dans un registre fantaisiste et divertissant. Mais malgré cela, le concept de ce jeu n’a pas été apprécié par les autorités iraniennes, au point qu’il soit interdit dans le pays.

Violence et guerres tribales

D’après le site Vazeh (rédigé en persan), le ministère de la Justice justifie cette censure en affirmant que Clash of Clans est un « parfait exemple de l’éducation de la violence et de la promotion des guerres tribales ».

Cette action judiciaire a été initiée par la majorité des membres du Comité chargé de signaler les cas de contenus criminels. Ces derniers ont été alarmés par un rapport rédigé par des psychologues. Dans le document, il était notamment dit que Clash of Clans, en plus d’encourager la violence auprès de jeunes, était un jeu excessivement addictif.

De nombreux joueurs concernés

Précisons que, d’après l’ONG américaine Freedom House, le Comité en question a, entre autres, pour mission d’identifier et de signaler tous les sites sur lesquels se trouvent des contenus interdits. Cette nouvelle interdiction décevra de nombreux Iraniens. En effet, 64 % des joueurs mobiles dans le pays ont installé Clash of Clans sur leur terminal.

On peut cependant supposer que des utilisateurs seront en mesure de contourner cette interdiction. Après tout, ce n’est pas la première fois qu’un jeu mobile est interdit. En effet, en août dernier, Pokémon GO avait subi le même sort. Le jeu de Niantic avait pour sa part été jugé trop dangereux.

À lire sur FrAndroid : Les meilleures copies de Clash of Clans sur Android