LG a enfin présenté le LG V30. Voici notre ressenti suite à notre prise en main de la phablette de LG.

LG a profité de sa conférence pré-IFA pour dévoiler son prochain flagship, le LG V30. Les rumeurs et leaks se sont multipliés ces derniers temps autour du flagship de seconde partie de l’année. Pour sûr, il s’agit du smartphone le plus attendu de cet IFA 2017. La phablette de LG doit se mesurer à deux géants : Samsung avec son Galaxy Note 8 et Apple avec son iPhone 8. Avec une fiche technique aussi costaude, un design amélioré à mi-chemin entre la vision du borderless du G6 et celle de Samsung, un premier écran OLED et un double capteur photo révolutionnaire, il peut se positionner en tant que flagship incontournable de cette année 2017.

Design

Proposé en noir, argent, bleu et rose, le design du LG V30 est fidèle aux précédents modèles de LG, tout en prenant toujours plus le virage du borderless. Le G6 avait déjà sa propre vision du borderless grâce à un ratio 18:9 tout en maintenant un écran plat. Mais avec le V30, LG va un peu plus loin avec un bord très légèrement plié afin d’harmoniser écran et design global du smartphone. Ainsi, la première impression une fois en main a été d’y voir un petit rapprochement vers Samsung et ses Galaxy S8, S8+ et Note 8.

L’arrière est plus ressemblant à celui du G6, avec ses double capteurs photo et son lecteur d’empreintes. Fait de verre, cette face est particulièrement brillante, ce qui est agréable à l’oeil mais revers de la médaille, il est du coup très salissant. En effet, les traces de doigts marquent très facilement.

Bonne nouvelle, LG maintient la prise jack, celle-ci venant se positionner sur la tranche supérieure de l’appareil.

Le LG V30 est renversant. C’est un très bel objet agréable pour les yeux comme pour les mains. Un design réussi qui ne trahit pas la marque tout en adoucissant sa forme, faisant ainsi un léger clin d’oeil à Samsung.

Écran

Le LG V30 propose un écran plus grand que le V20 avec ses 6 pouces, en FullVision, avec une définition de 2880 x 1440 pixels, et une comptabilité HDR10 pour une plus grande palette de couleurs.

Cela fait des semaines que nous en parlons, LG a décidé de changer de stratégie et d’opter pour des écrans OLED pour ses smartphones. Pendant la conférence, le constructeur a d’ailleurs insisté sur ce point en rappelant qu’en tant que fabricant leader dans ce domaine grâce à ses téléviseurs, LG faisait le choix de n’utiliser que des écrans OLED pour ses futurs smartphones. Le LG V30 est le premier smartphone grand public de la marque à intégrer l’OLED. Il y a bien eu le LG Flex 2, ,mais il était plutôt réservé à un marché de niche.

Quel intérêt ? Nous avons comparé directement avec le G6 qui intégrait un écran LCD. La différence est flagrante. Les couleurs sont plus pures et vives, le contraste presque infini et de bons angles de vues. Il faudra bien entendu effectuer des tests plus poussés pour voir ce que vaut cet écran face à celui de Samsung. Mais en tout cas, l’effet est réussi.

D’ailleurs, l’OLED a aussi l’avantage de présenter moins de latence, ce qui est une bonne nouvelle pour le gaming et la VR qui est l’un des atouts vendus par LG pendant la conférence. Le V30 sera à la fois compatible avec la technologie et casque Daydream de Google et le kit de développement dédié à la réalité augmentée ARCore.

Appareil photo

C’est l’un des atouts majeurs du LG V30. Son double capteur photo arrière pourrait en faire le photophone de l’année 2017. La première caméra de 16 mégapixels — le second est de 13 mégapixels — propose un record d’ouverture du diaphragme avec ses f/1,6. Pour rappel ses principaux concurrents le Note 8 et le HTC U11 étaient déjà fort impressionnants avec une ouverture de f/1,7. En captant plus de lumière, cela va améliorer grandement les clichés pris dans les zones peu lumineuses ou les scènes en mouvement.

Le double capteur photo permet d’apporter un grand angle avec le premier et une focale plus serrée pour le second. On arrive ainsi à obtenir des clichés avec une grande profondeur de champ, avec plus de détails même en zoomant, ou encore apporter un effet bokeh soit un flou artistique en arrière plan. Et pour ce que nous avons pu voir avec cette première prise en main, c’est très prometteur.

Et bonne nouvelle là encore, alors que le passage d’un capteur à l’autre était problématique avec le LG G5, nous n’avons pas eu de latence avec le V30. Cela reste bien entendu à confirmer avec une plus longue utilisation.

LG souhaite aussi se démarquer avec la vidéo puisque sa phablette peut filmer en 4K mais aussi, grâce au mode Cinéma, zoomer en ne perdant presque pas en qualité pendant que vous filmez. Nous l’avons essayé, et nous avons été conquis. Nous ferons plus d’essais dans plusieurs conditions, quand nous ferons le test du V30.

Logiciel

Pour ce qui concerne la partie logicielle, le LG V30 compose avec Android 7.1.2 Nougat. Nous attendons de voir ce que compte faire LG pour intégrer Android 8.0 Oreo. Nous retrouvons également l’interface maison UX 6.0 avec quelques features comme le menu flottant pour les raccourcis, la commande vocale et la reconnaissance faciale. Mais le vrai plus, c’est l’arrivée de Google Assistant qui permettra de profiter au maximum de l’assistant virtuel et intelligent de Google.

Performances

Le LG G6 était sorti à la fois trop tôt et trop tard. Trop tôt puisqu’il n’a pu bénéficier de la dernière puce de Qualcomm, le Snapdragon 835, trop tard puisque sa sortie était trop rapprochée avec celle de son rival, le Galaxy S8. Cela lui a causé beaucoup de tort, et comme souvent, il s’est vite fait oublier avec l’arrivée du géant sud coréen Samsung, même s’il s’agissait d’un excellent smartphone.

Cette fois, pas d’erreur possible, le V30 intègre le Snapdragon 835, avec 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. Cela promet un smartphone très puissant, idéal pour faire tourner les applications les plus lourdes, les jeux les plus gourmands mais aussi supporter sans problème les nouveaux contenus VR et AR. Restera à le soumettre à nos habituels tests de benchmarks pour savoir ce qu’il a  réellement dans le corps.

Autonomie

Le LG V30 a une capacité de batterie de 3 300 mAh. Cela ne paraît pas si impressionnant que cela et pourtant grâce à l’OLED et la bonne gestion due à son microprocesseur, il devrait pouvoir se targuer d’une bonne autonomie. Il intègre aussi la recharge sans fil et l’USB Type-C.

Son

LG a insisté sur les performances audio de son flagship. Nous pouvons par ailleurs noter la présence du logo B&O sur son dos, ce qui ne laisse aucun doute quant à l’intégration du quadruple DAC. Reste à savoir si cette technologie sera bel et bien intégrée à la version européenne de l’appareil. Par ailleurs, des écouteurs B&O Play seront offerts avec le téléphone.

Prix et disponibilité

S’il ne fait aucun doute que ce nouveau modèle de la gamme V soit commercialisée en dehors de la Corée, rien ne nous dit que sa version Plus bénéficie du même traitement et qui n’a par ailleurs pas fait grandement parlé de lui lors de la conférence. Ce dernier devrait proposer 128 Go d’espace de stockage contre les 64 Go de la version classique.

Nous n’avons toujours pas d’informations officielles concernant sa date de sortie ou son prix. La rumeur sur la Toile parle d’une commercialisation le 7 septembre prochain en Corée du Sud avec un prix de 800 dollars pour le V30 et 900 dollars pour le V30 Plus. Quoi qu’il en soit, connaissant LG, il devrait être plus abordable que ses concurrents les Note 8 et iPhone 8 qui dépassent facilement la barre des 1000 euros même si pour ce dernier il faudra attendre confirmation en septembre prochain.

Prise en main vidéo

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid