Qualcomm a profité du CES 2018 pour présenter sa nouvelle puce QCC5100, dédiée à l’audio en Bluetooth. Celle-ci promet de tripler l’autonomie des appareils s’en équipant.

Crédit photo : Android Authority

Qualcomm avait lui aussi le droit à sa conférence lors du CES 2018. Nous ayant déjà présenté le Snapdragon 845 en fin d’année 2017, nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre de la part de la marque américaine.

Celle-ci continue bien évidemment dans le domaine des puces, mais se tourne vers l’audio. Il aura profité de l’événement pour présenter sa nouvelle puce Bluetooth QCC5100.

Qualcomm QCC5100, une puce audio Bluetooth à très basse consommation

La puce QCC5100 est destinée à équiper les accessoires audio Bluetooth de demain, comme des casques ou encore des enceintes. Elle est équipée d’une radio Bluetooth (duh), d’un headphone driver de classe D, d’un codec 192 kHZ / 24 bits, d’une technologie de réduction de bruit active et des technologies aptX HD sur une seule et même puce.

Mais la grande nouveauté de celle-ci est surtout sa consommation énergétique. Celle-ci promet de consommer jusqu’à 65 % d’énergie en moins que la génération précédente, triplant les estimations d’autonomie des appareils actuels. Sa dépense est si basse, à légèrement plus de 5 mA de courant en liaison audio par aptX, que la moindre LED pourrait la doubler.

Une chose est sûre : les casques Bluetooth comme le Bose QC35 ou le Sony WH-1000XM2 devraient adorer cette nouvelle puce. Elle leur permettrait de passer à des estimations d’autonomie allant de 40 à 60 heures, et même plus si leur design s’adaptait pour optimiser leur consommation.

Tout ce que l’on demande d’un appareil

Comme dit précédemment, il ne s’agit pas de la seule solution qu’intègre la puce. Grâce à Qualcomm, son processeur deux cœurs 32 bits cadencé à 80 MHz, couplé à un DSP Kalimba cadencé à 120 MHz, peut aussi être utilisé par les développeurs : le premier cœur peut se charger de la connexion Bluetooth, quand le second peut traiter les données de capteurs divers.

La marque pense que cette solution sera particulièrement utile pour les casques dédiés à la fitness, comme les Samsung Gear IconX. En lien avec cela, elle est parfaitement compatible avec la technologie TrueWireless gérant la relation master/slave des casques intégralement sans-fil. Elle dispose même d’une nouvelle technologie détectant automatiquement l’écouteur avec le plus de charge, afin de lui confier le rôle de maître qui est plus gourmand en énergie.

Par ailleurs, elle intègre directement de la RAM et du stockage ROM et supporte la mémoire de stockage flash. La réduction de bruit active intégrée est également un gros avantage, en considérant que l’on ne parle ici que d’une seule et même puce.

Fitness ou assistant personnel

Qualcomm s’attend à ce que cette puce intéresse particulièrement, naturellement, les constructeurs de casques dédiés à la pratique du sport. Mais ce n’est pas tout : les casques intégrant un assistant personnel type Google Assistant pourraient également être intéressés par ce regain de puissance.

Des designs références de ses partenaires constructeurs devraient être présentés au cours du premier semestre 2018. La marque indique qu’ils ont déjà passé commande de cette nouvelle puce : nous ne devrions pas tarder à la voir être intégrée dans de nouveaux casques Bluetooth.

À lire sur FrAndroid : Test du Sony WH-1000XM2 : l’évolution silencieuse d’un excellent casque