Tout comme d’autres smartphones avant lui, le Galaxy S8 de Samsung pourrait proposer un écran au moins partiellement compatible avec une technologie de mesure de pression – ou Force Touch. Il serait le premier appareil de la marque à en profiter.

Huawei mate S

À plusieurs mois de sa sortie, le Samsung Galaxy S8 fait déjà l’objet de nombreuses rumeurs et la dernière en date provient du média coréen The Investor. Celui-ci affirme que le prochain porte-étendard du numéro un de la téléphonie mobile disposerait d’un écran capable de mesurer la pression des interactions, évoquant « diverses sources industrielles ».

 

Dans les traces d’Apple et de Huawei

Depuis quelques années, plusieurs constructeurs ont décidé d’intégrer ce genre de technologie sur leurs smartphones, dont les plus connus sont Apple avec son iPhone et Huawei avec le Mate S ou encore le P9 Plus. Ses utilisations sont variées et permettent par exemple d’accéder à un menu contextuel pour chaque application directement depuis l’écran d’accueil du téléphone ou encore de profiter de certaines options comme le zoom sur une photo en appuyant sur l’écran.

Il était question à une époque qu’Android propose nativement une telle possibilité dans sa version 7.0 (Nougat), mais il semblerait que son application n’ait finalement profité qu’aux Pixel et à leur launcher dédié, sans nécessiter de pièce matérielle particulière.

 

Une intégration temporairement partielle

Un officiel de la marque aurait confié à The Investor que « Samsung réfléchit à adopter partiellement la technologie Force Touch sur le Galaxy S8, mais qu’une adoption complète serait prévue d’ici un an ou deux ». Il n’est pas précisé toutefois en quoi consiste cette adoption « partielle ».

Notons cependant qu’une rumeur similaire avait également couru au sujet du Galaxy S7, à tort.

 

Réponse en 2017

Pour savoir ce qu’il en est réellement, il faudra attendre la présentation officielle que l’on attend lors du premier semestre 2017.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy S8 : On fait le point sur les informations disponibles