Au CES 2018, on a pu prendre en main un smartphone Vivo doté du capteur d’empreintes Clear ID de Synaptics. Celui-ci a la particularité d’être intégré sous l’écran du téléphone, le rendant ainsi parfaitement invisible.

On ne vous le cache pas, trouver le stand de Synaptics au CES 2018 a été un vrai casse-tête pour nous. L’espace réservé à l’entreprise dans le salon Tech se trouve en effet tout au fond d’un hall au bout d’un dédale d’allées encombrées. Cette discrétion peut surprendre quand on sait que la firme fait une démonstration du tout premier smartphone équipé d’un lecteur d’empreintes placé sous l’écran, totalement invisible.

Ce n’est tout de même pas rien !

Petit rappel des faits. L’intégration du scanner d’empreintes en dessous de la dalle du téléphone est un sujet qui revient très régulièrement dans l’actualité. On sait par exemple que Samsung travaille actuellement sur cette technologie. Mais le géant sud-coréen n’est pas le seul à s’intéresser à cette innovation.

Synaptics et Vivo collaborent

En décembre, Synaptics avait annoncé qu’il travaillait avec l’un des plus grands fabricants de smartphones pour intégrer un lecteur d’empreintes sous l’écran. Peu de temps après, on apprenait qu’il s’agissait de Vivo. Et au stand de Synapctics, c’est justement un appareil Vivo qu’on a pu prendre en main.

Celui-ci n’a pas de nom pour l’instant, mais il est important de savoir qu’il s’agit déjà d’un modèle de pré-production et non plus d’un simple prototype. Et à partir du moment où on pose les yeux dessus, on se rend compte qu’aucun lecteur d’empreintes n’est visible. La face arrière ne loge qu’un appareil photo, tandis qu’à l’avant, il n’y pas trace du moindre enfoncement sur la bordure inférieure.

Un responsable de Synaptics nous a fait une démonstration de l’efficacité du capteur Clear ID — c’est son nom — et c’est plutôt impressionnant. Il n’a qu’à poser son pouce sur la partie inférieure et centrée de l’écran et une demi-seconde plus tard, le téléphone est déverrouillé.

Voici le module de Clear ID. C’est le rectangle orange en bas qui se charge de lire les empreintes.

Quand l’écran verrouillé est allumé, une icône d’empreintes digitales permet de situer facilement la zone sur laquelle il faut poser le doigt. Quand la dalle est éteinte, on ne voit certes pas ce logo, mais la tâche n’est pas particulièrement compliquée pour se servir du scanner. En plus, dans ce cas de figure, le déverrouillage de l’appareil engendre une animation assez cool autour du pouce.

Le lecteur d’empreintes sous l’écran — et après l’avoir vu en action, j’aurais même envie de dire « dans l’écran » — sera très certainement une très grosse tendance du marché des smartphones. Reste à savoir exactement quand Vivo compte commercialiser son terminal, mais a priori, on peut espérer que cela aura lieu quelque part en 2018.

Galerie photo