Rivale de la Switch chez Valve, arnaque royale au FBI et adieu le Galaxy Note – L’essentiel de l’actu de la semaine

 

Une semaine après l’annonce de la Nintendo Switch Oled, sa rivale se présente déjà avec le Steam Deck de Valve. Le FBI a réussi un joli coup en dupant des escrocs pour un coup de filet magistral et on cherche des nouvelles du Galaxy Note de Samsung. Retour sur une semaine tech encore bien chargée.

La console portable Steam Deck

La console portable Steam Deck // Source : Valve

Valve dégaine le Steam Deck pour rivaliser avec la Switch

Peu après l’annonce de la Nintendo Switch Oled, Valve se lance à son tour sur le marché des consoles portables. Voici le Steam Deck, un modèle à emporter avec soi inspiré du PC qui s’annonce beaucoup plus puissant que sa rivale, dans un format également plus imposant. Attendu pour décembre prochain, de nombreuses questions se posent encore sur la compatibilité avec les jeux Steam ou les promesses de performances.

Le FBI a vendu un smartphone modifié à des escrocs

En mai dernier, un vaste coup de filet a permis l’arrestation de 800 criminels. Pour réussir cette opération, le FBI avait mis au point des smartphones modifiés, vendus environ 2 000 euros au marché noir, pour attirer les criminels et les inciter à les utiliser. Baptisés « Anom », ces appareils étaient pour certains des Pixel 4a dotés d’un mystérieux système ArcaneOS.

Adieu (sans doute) le Samsung Galaxy Note, on t’aimait bien !

Le leaker Evan Blass a publié des images de tous les produits Samsung qui seront annoncés lors de la conférence du 11 août. On retrouve les Galaxy Z Fold 3, Galaxy Z Flip 3, Galaxy S21 FE, des montres connectées Galaxy Watch 4 et Watch Active 4 ou encore les écouteurs Galaxy Buds 2. Mais aucune trace du Galaxy Note 21 qui semble bien voué à disparaître. En tout cas, cette année…

La vidéo de la semaine : les meilleurs écouteurs sans fil du moment

Le test de la semaine : le téléviseur LG OLED G1

Pour profiter pleinement des événements sportifs de l’été, LG lance un téléviseur pensé avant tout pour être accroché au mur : le OLED55G1. Il profite de la nouvelle dalle EVO promettant plus de luminosité et une maîtrise plus fine des contrastes. Inutile de faire dans le suspens, c’est une réussite que nous avons pris plaisir à tester. Un écran qui veut faire honneur au cinéma.

Et si vous voulez voir un téléviseur qui se déplie (mais qui coûte une fortune !), on vous dit tout !

Les derniers articles