Avec Android 10, Google a annoncé mettre fin aux noms hérités de desserts sucrés. Alors que la statue dédiée à la dernière version est posée dans ses jardins, on voit l’impact de cette décision sur le « fun » de cette opération.

C’est une tradition depuis bien longtemps maintenant : à chaque nouvelle version majeure d’Android, Google crée une statue dédiée qu’il pose dans ses jardins. Chaque version prenant le sobriquet d’un dessert sucré, voilà qui rajoutait un peu de couleur et de fun pour les employés Google.

Et puis Android 10 est arrivé, et Google a annoncé mettre fin aux surnoms de ses versions. Dans la rédaction, nous étions déjà plusieurs à trouver triste la disparition de cet aspect amusant de l’OS, et la statue déployée aujourd’hui ne fait que souligner ce fait.

Android 10 a sa statue dans les jardins de Google

Dave Burke, employé de Google, a en effet posté sur les réseaux sociaux une photo de cette dernière. On peut y voir que, comme traditionnellement, ses concepteurs ont pu chacun la signer pour y apposer leur marque.

Mais surtout, plus une once de joie ne ressort de celle-ci. Un simple 10 intégrant dans son cercle la tête coupée du bugdroid revisité n’a pas la même aura qu’un Droid fait en KitKat ni le côté régional d’un morceau de nougat.

Voilà qui marque un peu plus l’aspect sérieux de cette nouvelle version, qui se veut plus compréhensible… mais perd un peu d’originalité en contrepartie.